Inès Loucif Koh-Lanta au casting des « Anges de la Téléréalité » ? La candidate balance tout !

Cette saison de « Koh-Lanta » est faite de nombreux rebondissements, notamment en ce qui concerne l'élimination de certains candidats. Comme chaque année, certaines personnalités sortent plus vite du lot, et c'est par exemple le cas de la jolie Inès.

Inès Loucif
Source : Non Stop People

Harcelée sur les réseaux sociaux après l’élimination de Sam, à laquelle elle a pris part, la belle brune reste sans conteste la révélation de « L’île des Héros ».

Avec sa plastique parfaite, elle a su conquérir le cœur de nombreux téléspectateurs, qui attendent impatiemment chaque semaine pour voir la suite de ses aventures.

Toutefois, le programme va bientôt prendre fin, et avec lui Inès disparaîtra des écrans. Heureusement, ce ne serait que partie remise d’après les dernières déclarations de la candidate.

songe sérieusement à faire d’autres émissions de télé-réalité

Avec une plastique comme la sienne, on pouvait se douter que la belle Inès aurait quelques propositions pour de futures émissions après « Koh-Lanta ». Toute la question était de savoir si la jeune infirmière était intéressée ou non par cette éventualité.

Contrairement à Claude, la jolie brune ne s’est pas démarquée pour ses performances sportives au cours des épreuves, mais bien pour son physique avantageux, qui a laissé de nombreux téléspectateurs rêveurs.

Au-delà de ses courbes parfaites, Inès est aussi dotée d’un fort caractère, et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense dans l’aventure, même si cela lui a valu quelques déconvenues.

Une chose est sûre, la candidate de « Koh-Lanta » a le profil tout indiqué pour les diverses émissions de télé-réalité que l’on peut voir fleurir sur les chaînes de télévision françaises.

Lors d’un récent entretien avec le magazine « Télé-Loisirs », la jolie infirmière a révélé qu’elle avait effectivement reçu plusieurs propositions pour participer à ces programmes. Si sa participation à Koh-Lanta lui a donné de nouvelles opportunités, elle en avait déjà reçu avant d’échouer sur l’île des aventuriers.

« On m’a proposé plein de programmes de télé-réalité avant que je participe à Koh-Lanta. Si je dois refaire de la télé, ça devra être un programme avec des valeurs. », affirme la finaliste de cette saison.

Certainement un peu échaudée par les critiques virulentes à son égard et les menaces qu’elle a reçues, l’infirmière, au cœur du combat contre le Covid-19, ne souhaite pas passer pour ce qu’elle n’est pas.

Toutefois, elle précise bien ne pas avoir pris de décision pour son avenir, et souhaite encore prendre le temps de la réflexion. Une chose est certaine, on ne la verra pas dans « Les Anges de la télé-réalité », comme elle le confirme de manière très catégorique.

Inès doit en revanche bien peser le pour et le contre, car toute participation à une autre émission de télé-réalité pourrait lui coûter un possible retour dans Koh-Lanta.

Ce fut par exemple le cas de Wafa, qui n’a jamais pu revenir pour une autre saison à cause de ses participations à « Friends Trip » ou encore « La bataille des couples ». Denis Brogniart a toujours été franc sur cette question, et ne s’en cache aucunement.

Inès aurait voulu réfléchir à deux fois avant de faire Koh-Lanta

Cette dernière saison de « Koh-Lanta » est certainement la première à avoir suscité autant de réactions du côté des téléspectateurs.

Après les éliminations successives de candidats chouchous du public, comme Sam ou Teheiura, les alliances de certains participants, à l’image de Régis et Inès, ont fait l’objet de critiques et de menaces disproportionnées.

  • La jolie Inès s’est montrée très honnête, en affirmant que si elle avait su comment allait se dérouler le montage de l’émission, elle y aurait réfléchi à deux fois avant de s’inscrire.
  • Toutefois, elle relativise, bien consciente que tout ne peut pas être montré, puisqu’un épisode aborde 2 ou 3 jours d’aventure condensés.
  • Elle n’en veut donc pas du tout à la production, et s’inquiète uniquement que ses propos et ses actions ne soient pas toujours accompagnés du contexte complet.

Malgré les critiques, elle est fière de son parcours, d’autant plus qu’elle n’a jamais prétendu être une sportive. Comme elle le dit elle-même, elle est infirmière, et son parcours professionnel est très éloigné de celui d’autres candidats.

Pour finir, elle conteste son étiquette de , et souhaite rappeler à ses détracteurs que si elle était venue à « Koh-Lanta » pour se faire remarquer, il aurait été plus simple pour elle de postuler aux « Anges », plutôt que d’aller « mourir de faim pendant 30 jours sur une île ».


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.