Le Toronto FC signe avec le défenseur Chris Mavinga pour prolonger son contrat – Barbafoot

0
34

Le Toronto FC a cloué un élément clé de sa défense jeudi, signant le défenseur central Chris Mavinga pour une prolongation de contrat.

Mavinga, 28 ans, et l'international américain Omar Gonzalez sont devenus le premier défenseur central du TFC. Ils représentent le cœur de la défense de Toronto, un chapiteau jumelé avec un prix égal.

Mavinga a réalisé 663 300 $ US la saison dernière, le sixième plus élevé des livres de Toronto. Gonzalez, un ancien défenseur de la MLS de l'année, était au quatrième rang avec 1 193 900 $. L'accord de Gonzalez implique de l'argent d'allocation ciblée (TAM).

Le contrat existant de Mavinga expire à la fin de la saison 2020. Le nouvel accord ajoute trois ans.

Les deux impliquent TAM, un mécanisme qui – en partie – aide à fournir un allégement du plafond salarial aux joueurs d'élite dont la rémunération dépasse le budget maximal de la ligue, mais qui n'obtiennent pas de places pour les joueurs désignés.

L'international congolais d'origine française, qui s'est joint à Toronto en janvier 2017, avait taquiné le nouvel accord dans un tweet du 2 janvier disant "Quelque chose de GRAND arrive." Mercredi, il a publié "Ici pour rester".

"Chris est un joueur qui a joué un rôle important dans le succès du club au cours des trois dernières années", a déclaré le directeur général de Toronto, Ali Curtis. "Il a d'excellents outils pour le poste – du pied gauche, une excellente vitesse et aime participer aux plus grands matchs.

"Nous sommes ravis que Chris ait choisi de prolonger son contrat et qu'il sera avec l'organisation pour aller de l'avant."

Mavinga, qui a disputé 86 matchs toutes compétitions confondues pour Toronto, est un défenseur athlétique et assez rapide pour sauver la plupart des erreurs défensives. L'entraîneur Greg Vanney, lui-même ancien défenseur d'élite, l'a appelé la «couverture de sécurité» de l'équipe.

Toronto a re-signé le capitaine Michael Bradley en décembre, en utilisant l'argent d'allocation ciblée pour libérer un emplacement de joueur désigné. Curtis recherche un attaquant pour compléter les PDD Jozy Altidore et Alejandro Pozuelo.

Le parcours de football de Mavinga l’a conduit de France en Angleterre, en Belgique et en Russie avant de trouver une maison au Canada.

Mavinga, dont le père est congolais, a débuté dans le système du Paris Saint-Germain à 14 ans, remontant pour s'entraîner avec la première équipe à 17 ans. Liverpool à 18 ans – rejetant une offre d'Arsenal.

Il a bien fait dans les réserves de Liverpool et, aux côtés d'Antoine Griezmann, Alexandre Lacazette et Francis Coquelin, a aidé la France à remporter le titre européen des moins de 19 ans en 2009-10.

Après que le manager Rafa Benitez ait quitté Liverpool, il a été prêté au Belge Genk et s'est retrouvé à faire la une des journaux pour toutes les mauvaises raisons en 2011 dans un match décisif en finale de la saison.

Chassant une balle qui rebondit haut sur le flanc, il est allé la frapper tandis que Mehdi Carcela-Gonzalez du Standard de Liège se penchait pour essayer de se mettre la tête dessus. La botte de Mavinga a attrapé Carcela-Gonzalez au ras du visage. Le Marocain, mis KO, a subi des fractures faciales et une commotion cérébrale.

Genk a ensuite remporté le match – et le titre. Pendant que ses coéquipiers faisaient la fête, Mavinga pleurait.

"Cette nuit a été terrible pour moi", a-t-il déclaré.

Il a quitté Genk pour la France de Rennes où il a joué régulièrement et a vu l'action en Ligue Europa. En 2013, il a déménagé en Russie dans un déménagement malheureux à Rubin Kazan. L'équipe a changé d'entraîneur et l'a finalement prêté à Reims et à Troyes.

De retour en Russie, il est resté six mois sans match et a dit à son agent qu'il voulait "quelque chose de différent". Cela a pris la forme d'un appel de Toronto, avant l'intérêt de Montréal.

Son arrivée a cependant été tout sauf fluide. Il était malade à son arrivée au camp d'entraînement et s'est retrouvé en France pour aller et venir avec sa partenaire enceinte.

Il n'a duré que 51 minutes lors de son premier départ, un match nul 2-2 avec une visite à Atlanta en avril 2017 qui l'a vu poursuivre les deux buts. Une blessure à l'aine a encore retardé son retour. Mais maintenant, il est un incontournable au cœur de la défense.