La bombe de Holden laisse les Supercars dans le chaos

0
65

Les équipes et les officiels de Supercars tiendront des discussions urgentes avec Holden après que la société mère, General Motors, a annoncé le retrait de la marque automobile.

La décision de GM d'abandonner la marque en Australie et en Nouvelle-Zélande d'ici 2021 a envoyé une onde de choc dans le domaine des Supercars quelques jours seulement avant le début du championnat de cette année à l'Adelaide 500.

Dans un article sur la page Facebook de l'entreprise, Holden a déclaré que l'avenir de l'entreprise au sein du championnat n'était pas résolu.

L'avenir des équipes Holden Supercars est dans l'air. (Getty)

"Nous allons entamer des discussions avec les organisateurs des Supercars et du Red Bull Holden Racing Team", a indiqué le journal.

"Nous vous tiendrons au courant de ces discussions au moment opportun."

Holden fournit un soutien d'usine au Red Bull Holden Racing Team avec les anciens champions Jamie Whincup et Shane van Gisbergen.

Sept autres équipes Supercars devraient diriger des Commodores lors du championnat 2020.

L'un de ceux-ci, l'ancienne équipe Walkinshaw Andretti United, a exprimé sa tristesse face à la décision de lundi.

"Notre équipe partage une relation longue et fructueuse avec Holden en Australie depuis trois décennies", indique le communiqué.

«C'est très triste de les voir partir. Nous sommes reconnaissants de leur soutien et fiers de ce que nous avons accompli ensemble, dont sept victoires à Bathurst 1000 et six championnats de pilotes.»

Holden a déclaré qu'il "travaillerait" sur les implications de la décision de lundi avec Red Bull Holden Racing Team en ce qui concerne son engagement continu envers l'équipe.

L'AAP a sollicité les commentaires des Supercars et du Red Bull Holden Racing Team sur la décision.

© AAP2020