Jean-Pierre Pernaut : encore absent du 13h ? Les réponses claires !

L'animateur continuera à faire du télé-travail ne sera pas sur vos écrans pour le premier JT du déconfinement.

Jean Pierre Pernaut
Source : capture Instagram @pernautjp

Jean-Pierre Pernaut a s’est fait remarqué par son absence à la présentation du JT de 13 heures. Un journal qui la rendu très populaire en raison de son actualité des régions de France et est suivi jusqu’à 5 millions de téléspectateurs en général.

Depuis le début du confinement, il a laissé sa place à son collègue Jacques Legros, en raison de l’épidémie de Coronavirus. JPP intervenait ainsi depuis chez lui pour une petite chronique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mon mari @pernautjp ❤️ pour son #13halamaison sur @tf1lejt toujours concentré et…à l’aise dans ses baskets ! 👟👟#stayathome #restezchezvous

Une publication partagée par Nathalie Marquay-Pernaut (@nathalie_marquay_pernaut) le

En effet, Jean-Pierre Pernaut a aujourd’hui 70 ans, c’est une personne dite fragile par les médecins. Car le journaliste vient juste de sortir de convalescence. JPP a en réalité combattu un cancer de la prostate et subi une opération qui l’a éloigné des plateaux de TF1 pendant de longs mois. Mais pendant toute cette période, le présentateur star n’a pas laissé ses fans sans nouvelles et a toujours gardé un moment pour les tenir au courant de l’avancée de son statut médical. L’homme n’a jamais voulu cacher ce cancer, qui fait comme toute maladie, partie de la vie de beaucoup de gens en France, et a tenu à soutenir par ce biais, des personnes malades.

Mais s’il est toujours aussi populaire dans le coeur des Français.e.s, Jean-Pierre Pernaut provoque parfois des ondes de chocs depuis des déclarations, qui agitent la chaîne. En 2016 déjà, il avait fait le lien entre deux sujets entre le manque de place pour les SDF, et création de centres pour migrants.

‘Voilà, plus de places pour les sans-abri, mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France’

Un commentaire en direct, qu’il assumera plusieurs fois dans les médias, mais qui lui vaudra tout de même d’être épinglé par le CSA.

Récemment, le 24 avril, JPP est à nouveau au centre du débat quand depuis chez lui, il parle confinement, totalement en roue libre. Alors que le gouvernement s’apprêtait à annoncer les premières mesures de déconfinement, il a affirmé : ‘Tout cela paraît incohérent, comme les masques interdits en pharmacie mais autorisés chez les buralistes. Comme les fleuristes fermés pour le 1er mai mais les jardineries ouvertes. Comme les cantines bientôt ouvertes mais les restaurants toujours fermés‘,

Retrouvez l’intégralité de sa déclaration dans la vidéo ci-dessous.


‘Il avait pris des vacances’

Après cette prise de position tranchée, de nombreuses personnes se sont indignées et l’équipe de Cyril Hanouna, s’est par exemple, opposée à cette déclaration. En revanche du côté des télespectateurs, JPP est plus populaire que jamais. En effet, selon un sondage paru sur Télé Loisirs, ils seraient 78% à soutenir ses propos sur le déconfinement. Jean-Pierre Pernaut était absent depuis et les fans commençaient à s’inquiéter. Sa femme a donné de ses nouvelles via Instagram en indiquant qu’il devait prendre des vacances.

 


JPP encore au télé-travail

En revanche, une information du Parisien affirme que la direction de TF1 et Jean-Pierre Pernaut ont décidé de le garder encore un peu à la maison au télé-travail après le 11 mai. Le déconfinement se fait donc de manière progressive et la chaîne ne veut prendre aucun risque. Par ailleurs, les fans de JPP pourront tout de même gardé le lien avec le présentateur, qui interviendra toujours depuis chez lui, pour parler de leur quotidien. ’13h avec vous’ sera le nom de l’intervention qu’il donnera quotidiennement. Grâce au studio automatique installé à son domicile, Jean-Pierre Pernaut dispose de tout le matériel nécessaire pour assurer ses directs. Reste à savoir s’ils s’en tiendra à la ligne éditoriale du journal de 13h ou partira à nouveau, en roue libre pour donner son avis sur la situation. 


Yassine Khelfa

Yassine Khelfa

Journaliste professionnel, j'aime écrire un point c'est tout.