Vaccin contre le Covid-19 en Russie : voici les dernières déclarations choquantes

Alors que certains n’attendent pas la commercialisation du vaccin contre le coronavirus avant 2021, la Russie semble être clairement en avance.

Vaccin
Source : capture Pixabay

Une seule question revient sans cesse dans toutes les discussions : pourquoi la Russie obtient-elle un vaccin aussi rapidement ? En effet, que ce soit le laboratoire Sanofy, les États-Unis ou encore l’Angleterre, les délais annoncés sont souvent les mêmes. Les tests cliniques ne sont pas terminés ou n’ont pas encore commencé, la mise sur le marché pourrait être prévue début 2021 dans le meilleur des cas. Pourtant, la Russie semble avoir dépassé toutes les attentes, car elle aurait déjà un vaccin efficace selon les dires de Vladimir Poutine.

De nombreux doutes concernant le vaccin contre le

Actuellement, les cas se multiplient en France, mais également dans le reste du monde. Toutefois, pour envisager la suite avec la plus grande sérénité, la seule solution la plus intéressante semble concerner la mise sur le marché d’un vaccin contre le . Ce dernier pourrait alors apporter une dose de sérénité intéressante tout en supprimant le stress et l’angoisse de la maladie. De ce fait, les avancées sont suivies avec rigueur, mais Vladimir Poutine a partagé une annonce assez surprenante.

  • Il affirme être en possession d’un vaccin contre le nouveau coronavirus, il serait efficace et selon lui, il offrirait une immunité durable.
  • Finalement, il offre tout ce que les citoyens recherchent à savoir une vraie protection sur le long terme, mais est-ce réel ?
  • Il est difficile pour l’instant de jauger la qualité du vaccin russe, car aucune donnée ne semble être partagée sur le Web.
  • Il a toutefois précisé que l’une de ses filles avait été vaccinée avec cette solution, mais cela n’a apparemment pas rassuré les troupes.

Comment la Russie a-t-elle pu aller aussi vite alors que d’autres pays n’ont pas encore commencé les tests cliniques ? Dans tous les cas, l’ancien directeur de l’Institut Pasteur de Lille a précisé sur le plateau de BFMTV qu’il était possible de jauger la qualité d’un vaccin contre le coronavirus ou une autre maladie uniquement s’il a été testé. Il faut également évaluer sa toxicité pour être certain que la protection est sans danger pour les citoyens.

Le problème de l’action durable évoqué par Poutine

En effet, lors de ses déclarations, il a précisé que le vaccin russe offrait une protection durable. Cela signifierait que les tests auraient été réalisés depuis le début de l’année alors que le coronavirus n’était pas encore au coeur de notre quotidien. Si certains estiment que la maladie était connue depuis très longtemps sans que le public soit mis au courant, d’autres sont méfiants par rapport à ce vaccin contre le Covid-19. Il est important de rappeler que pour obtenir une mise sur le marché, de nombreuses phrases sont à envisager et elles ne concernent pas seulement des tests sur les humains.

Dans tous les cas, les Français ne sont pas contre un vaccin américain, russe, chinois ou anglais, ils veulent par contre une vraie protection contre le coronavirus qui n’entraînera pas de dommages sur leur santé. C’est finalement la seule condition qu’il faut respecter, être vacciné sans être malade ou être impacté par d’autres maux. En effet, ce sont les effets secondaires qui sont souvent les plus redoutés par les citoyens et cela concerne tous les vaccins. Il faudra donc patienter pour savoir si une injection pourra réellement nous protéger du coronavirus qui continue de prendre de l’ampleur dans le monde.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.