Vaccin contre la grippe : Les chiffres montrent bien que les « personnes fragiles » se sont fait vacciner en masse !

Alors que l’épidémie du coronavirus semble prendre de l’ampleur, le vaccin contre la grippe se retrouve au coeur d’une situation délicate.

Vaccin
Source : capture Pixabay

Certains Français ont sans doute eu la crainte d’être contaminés par la grippe alors que le coronavirus prend de l’ampleur dans notre pays. Apparemment, selon les constats faits par des spécialistes, les personnes fragiles et celles à risque auraient massivement retiré les vaccins contre la grippe afin de se protéger. Les pédiatres et les médecins ont notamment alerté la population il y a quelques jours en incitant les Français à se faire vacciner contre la grippe, mais également à faire vacciner les plus jeunes contre la gastro-entérite par exemple.

La demande ne peut pas être comblée pour le vaccin contre la grippe

Les campagnes pour sensibiliser les Français se multiplient et le message semble passer puisque les demandes de vaccination sont de plus en plus nombreuses. Toutefois, le président de l’Union des syndicats des pharmaciens d’officines, dont les propos, ont été relayés par le Tribunal du Net, Gilles Bonnefond nous informe que la rupture de stock est une réalité.

  • Les spécialistes ne pourraient pas répondre à la demande pour la vaccination contre la grippe.
  • Apparemment, 60 % des volumes de 2019 auraient déjà été écoulés pour cette première campagne de 2020.
  • Les stocks ont largement été épuisés en seulement 10 jours malgré les demandes en amont.

Certains industriels procèdent à des livraisons sur plusieurs mois entre octobre et décembre. Les professionnels de la demandent des livraisons beaucoup plus rapides, mais cette volonté ne semble pas être comblée. De ce fait, la grippe qui devrait s’intensifier dans les prochaines semaines ne doit pas arriver trop tôt.

La grippe devra attendre pour la

Alors que les Français ne sont pas massivement protégés à cause de cette rupture de stock, les professionnels espèrent que la grippe patientera et qu’elle ne se présentera pas de manière précoce aux portes de la France. Alors que les hôpitaux commencent à être plus ou moins saturés à cause de l’épidémie du , il suffirait que la grippe arrive un peu plus tôt pour que le désastre soit identifié. Les experts espèrent également qu’ils auront le temps de protéger les Français et de combler les demandes de vaccination avant son arrivée.

Ce sont tout de même 65 à 80 % des pharmacies qui ne pourraient plus être en mesure de fournir des vaccins contre la grippe selon une information d’Europe 1. Ces craintes étaient finalement redoutées, mais, à cause de l’épidémie du coronavirus, les Français ont massivement demandé une protection et, malgré les précautions prises, les stocks ne sont clairement pas ceux escomptés. En espérant que la situation ne devienne pas catastrophique.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.