L'actu Live

Santé : Un cycle menstruel irrégulier et long entraînerait-il une mortalité précoce de la gent féminine ? Des spécialistes en parlent !

Consulter Masquer le sommaire

Les femmes sont très à cheval sur la surveillance de leur cycle menstruel. Ce sont des marqueurs qui permettent de savoir quel est leur état de santé de manière générale. Cependant, certaines femmes ont des cycles très irréguliers et qui durent trop longtemps. Lorsque cette irrégularité est répétitive, elle représente un véritable risque pour leur santé. C’est pour élucider les contours de ce sujet qu’une étude a été menée par des équipes de chercheurs américains. Ces études suggèrent que cet état de choses pourrait même entrainer une mortalité prématurée chez la femme. Les résultats ont été divulgués dans le British Medical Journal. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.

cycle menstruel
Source : Pixabay

Un indicateur clinique à prendre en compte durant toute une vie

Les données recueillies par les chercheurs se sont uniquement basées sur des infirmières dans le cadre du Nurse Health Study II. Ces données sur le cycle menstruel de ces infirmières ont été relevées à différentes périodes au cours de leur vie : dans l’adolescence entre 14 et 17 ans, puis entre 18 et 22 ans et enfin entre 29 et 46 ans.

Après dépouillement et analyse des résultats, il a été révélé que le risque de mortalité prématurée est très élevé, soit un pourcentage de 73% pour celles qui présentaient un cycle menstruel irrégulier et long. Un chiffre ahurissant qui a suscité bien des interrogations. Il faut dire que l’on ne se doutait pas que la situation était si critique. Aussi, il est important d’ajouter que ce risque s’accroît considérablement pour celles qui souffrent de maladies cardiovasculaires, mais aussi pour celles qui fument du tabac.

La régularité du cycle menstruel est donc un signe clinique d’une importance absolue. Aux États-Unis, il est considéré comme un point de repère pour connaître l’état de santé des adolescentes. Cependant, la récente étude qui a été menée prouve que son importance ne s’arrête pas à l’adolescence, mais dure toute la vie et les années de procréation des femmes.

Un cycle menstruel irrégulier, un indicateur de plusieurs maladies ?

Plusieurs études avaient été précédemment menées et ont fait des révélations bien effarantes. Ces études étaient portées sur les différentes implications d’une perturbation du cycle menstruel chez la femme. Les résultats ont prouvé que ces irrégularités sont associées à des risques élevés de plusieurs maladies. En effet, les femmes dont les cycles menstruels sont irréguliers sont beaucoup plus susceptibles de développer un cancer de l’ovaire, des maladies coronariennes ou encore un diabète de type 2. Un autre aspect souligné par ces études est l’implication de ces irrégularités dans les maladies mentales.

cycle menstruel
Source : Pixabay

Les chercheurs ont apporté des explications à ces perturbations en mettant en avant les mécanismes liés à un environnement hormonal déréglé. Dans ce genre de cas, il peut être question d’une hyperinsulinémie, un trouble du métabolisme ou encore une inflammation chronique. Aussi, certaines conditions de l’environnement extérieur des femmes peuvent être à la base de ces perturbations menstruelles.

En effet, le stress, la sédentarité ou l’anxiété peuvent causer un dérèglement hormonal chez la femme et cela aura une incidence directe sur leur cycle menstruel. Récemment, ce fut la période de confinement qui a été l’une des causes du dérèglement du cycle menstruel au niveau de la population. En effet, cette période fut particulièrement difficile à traverser puisque les femmes étaient prises par le doute, le stress et une mauvaise alimentation. Ces conditions de vie sont néfastes pour le bon fonctionnement de leur cycle.

Les protections hygiéniques ont-elles une influence sur la santé ?

Si la durée des cycles et leur régularité montrent que cela pourrait avoir une incidence sur la durée de vie des femmes, il est également important de se poser la même question sur la fabrication des protections hygiéniques. Il ne faut pas oublier qu’en moyenne, une femme est réglée entre l’âge de 13 et 50 ans, et que la durée d’un cycle varie entre 4 et 7 jours. Durant tout ce temps, chaque mois, une femme doit porter des protections hygiéniques. Des calculs ont montré que ce serait environ 11 000 protections durant toute une vie. Il est donc important de se poser des questions sur les conséquences que tout cela peut avoir sur la santé d’une femme à plus ou moins long terme. Nous nous proposons donc de faire le point à ce sujet.

Les serviettes hygiéniques et les tampons

Si vous connaissez l’association  » 60 millions de consommateurs », vous savez qu’ils sont refaits une étude très récemment. Cela a notamment montré que les serviettes hygiéniques du commerce contenaient des traces de glyphosate. Il s’agit d’un herbicide qui est cancérigène. Cela a également montré qu’elles contenaient des phtalates. Cela a une incidence sur la fertilité. Ce sont pour ces raisons que depuis quelque temps, les serviettes hygiéniques lavables, les culottes de règles et les coupes menstruelles ont fait leur apparition sur le marché et remplacent de plus en plus les serviettes et tampons du marché.

Les coupes menstruelles

Ce système fabriqué en silicone médical permet de recueillir le flux sanguin, en étant positionné directement dans le vagin, juste en dessous du col de l’utérus, pour l’entourer. Il existe plusieurs capacités de coupe menstruelle, pour s’adapter à la morphologie des femmes. En effet, le corps change après une grossesse.

Par contre, les coupes menstruelles ont également fait parler d’elles avec le syndrome du choc toxique (SCT), qui concerne également les tampons hygiéniques. En effet, il est question d’une maladie qui se développe à cause des staphylocoques, lorsque la protection est laissée trop longtemps en place dans le vagin. Même si cela ne se produit que très rarement, les conséquences peuvent être dramatiques.

À titre d’information, un tampon ne doit pas rester en place plus de 6 heures et doit être mis en place (et enlevé) après un lavage minutieux des mains. Il est également recommandé de stériliser sa cup avant de l’utiliser. Cela peut se faire au microonde dans une boite remplie d’eau. Vous devez la mettre à pleine puissance durant 3 minutes.

Les culottes menstruelles

Vous l’aurez compris, à l’heure actuelle, c’est certainement la meilleure solution pour préserver votre santé, tout en absorbant votre flux. C’est également la même chose avec les serviettes hygiéniques lavables, mais elles sont moins discrètes que les culottes de règles, du fait de la présence des ailettes. Ainsi, si vous devez vous changer dans des vestiaires collectifs, cela risque de se voir. Aucun problème avec votre culotte menstruelle, car rien ne la distinguera d’une culotte classique. Vous pourrez choisir la couleur (ou l’imprimé) et la forme. Libre à vous de choisir entre :

  • une culotte (taille haute ou taille basse)
  • un string
  • un shorty

En plus de préserver votre santé, de leur efficacité et de leur discrétion, les culottes de règles vous permettront de réaliser des économies, puisque vous aurez seulement besoin de 3 culottes par cycle, et qu’elles ont une durée de vie comprise entre 5 et 7 ans.

Si vous êtes intéressée par l’achat de culottes menstruelles, nous vous invitons à jeter un œil à cet endroit Fempo.co. Vous verrez que l’investissement vaut vraiment le coup. Vous aurez le droit à du coton pour l’accueil du tissu au niveau de votre vulve et un insert en bambou pour absorber le flux. Le bambou est reconnu pour ne laisser passer aucune odeur, car il possède des vertus antibactériennes et sa capacité d’absorption est vraiment incroyable.

Pour garder vos culottes menstruelles le plus longtemps possibles, vous devez absolument éviter d’utiliser le sèche-linge ou le sèche- pour les sécher. Il est recommandé de simplement les laisser à l’air libre. Utilisez également un savon écoresponsable et pensez à la rincer sous l’eau froide pour éliminer le maximum de sang, avant de la laver.

Vous êtes ici : Accueil » Santé » Santé : Un cycle menstruel irrégulier et long entraînerait-il une mortalité précoce de la gent féminine ? Des spécialistes en parlent !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter du meilleur de l'actualité people & télé-réalité au quotidien !

Sera utilisé conformément à notre politique de confidentialité