Didier Raoult : le professeur marseillais obligé de prendre sa retraite… Une injustice selon ses admirateurs !

C’est maintenant effectif. La fin de la partie s’annonce pour le professeur marseillais Didier Raoult. A 69 ans, l’homme ne sera plus membre de l’Aix-Marseille Université ainsi que des Hôpitaux universitaires de Marseille. L’heure de la retraite vient de sonner et la demande de vacation de Didier Raoult a été rejetée. Il n’en fallait pas plus pour que ses admirateurs s’exclament d’injustice. On vous en dit plus dans la suite.

Une histoire qui s’arrête

 

Le mardi 31 août dernier traduisait le dernier jour que passait Didier Raoult comme membre de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille. Le célèbre microbiologiste né le 13 mars 1952 ne sera pas prolongé par la nouvelle direction de l’AP-HM. Didier Raoult ne sera plus considéré comme professeur des universités-praticien hospitalier à partir de ce 1er septembre 2021.

Du haut de ses 69 ans et aux portes de la retraite, le microbiologiste n’est plus chef service au sein de l’Aix-Marseille Université. Il n’est également plus en fonction dans les hôpitaux universitaires de Marseille. Le professeur ne devra plus enseigner dans les deux institutions précédemment citées.

La nouvelle direction générale n’a pas donné une suite positive à la demande de vacations supplémentaires du professeur. Deux demi-journées par semaine, c’est bien ce que Didier Raoult souhaitait. On pourrait bien croire que ses supérieurs souhaitent apparemment ne plus l’avoir dans les pattes.

D’ailleurs, le nouveau directeur général de l’AP-HM, ancien second couteau des Hôpitaux de Paris, François Crémieux est bien clair à ce sujet. « Il faut tourner la page Raoult », avait-il déclaré le 18 août dernier dans les rubriques du journal ‘’Le Monde’’.

Didier Raoult reste le directeur de l’IHU Méditerranée Infection malgré son départ à la retraite

 

L’IHU Méditerranée Infection est une fondation de coopération scientifique. C’est en automne que son conseil d’administration se réunit et au sein des membres fondateurs, l’AP-HM s’y retrouve. Cette dernière ne voile pas son souhait d’évincer Didier Raoult. Cependant, il n’y a que le conseil d’administration qui puisse révoquer le professeur. Heureusement pour lui, l’AP-HM ne possède qu’une seule voix sur les 18.

Localisé sur le site de la Timone, cet IHU se dresse sur une superficie atteignant près de 27 000 mètres carrés. Sur cette superficie, 5000 mètres carrés sont particulièrement dédiés aux soins du pôle maladies infectieuses et tropicales. On y retrouve près d’une centaine de lits d’hospitalisation complète et de jour. Philippe Parola, le dirigeant d’une unité de recherche appuyé par l’IHU, assure que Raoult reste le directeur de l’IHU. Didier sera bien présent à leurs côtés.

Enfin, les admirateurs du professeur ne restent pas insensibles. Pour eux, cet épisode de retraite fait encore plus passer le professeur marseillais pour une victime. Raoult est un briseur d’idées communément reçues qui est devenu une icône. Dans l’entourage du chercheur, plusieurs affirment que sa présence gêne et donc, ils sont en train de le foutre dehors. Pour certains, des sénateurs et députés de 80 ans parviennent encore à dormir à l’Assemblée. Ce qui paraît comme une preuve que la retraite à 69 ans du professeur n’est qu’une opportunité pour le faire quitter le système.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Santé » Didier Raoult : le professeur marseillais obligé de prendre sa retraite… Une injustice selon ses admirateurs !