Covid-19 ou grippe saisonnière ? Des symptômes similaires, mais des problématiques différentes

Les symptômes des maladies saisonnières ressemblent assez à ceux de la graippe ou d’un simple rhume. Comment essayer de distinguer les diverses maladies ?

L’hiver approche. Le temps devient plus froid et plus humide. Et le lot des maladies saisonnières commence à nouveau à apparaître. En fait les rhumes les grippes et autres bronchites vont à nouveau sévir. De nombreuses personnes vont sans doute s’inquiéter lors de l’apparition de symptômes grippaux. En effet depuis une année, le monde entier vit avec une nouvelle : la . Cette maladie, qui peut être très grave, se manifeste par des symptômes qui peuvent être confondus avec ceux de la grippe, du rhume ou encore de la bronchite. Mais comment savoir si les symptômes qu’on présente sont des symptômes grippaux ou ceux d’une angine voir quelque chose de plus grave. Comment faire pour savoir si on souffre tout simplement de la grippe saisonnière ou si on est devenu une victime du covid-19. En fait ce n’est pas simple.

Une maladie encore mal connue

La maladie est relativement mal connue. Mais il est vrai qu’elle fait peur. Mais c’est très certainement également entretenu par des informations anxiogènes qui sont diffusées à longueur de journée. La peur est mauvaise conseillère. En fait beaucoup de gens vivent dans la terreur du covid-19. Il faut à un moment raison garder. D’ailleurs de plus en plus de médecins s’élèvent pour dénoncer les informations anxiogènes qui fleurissent de tous côtés. Hier encore une discussion a opposé le docteur Blachier et le professeur Toussaint. Le dernier reprochait au premier passer son temps à diffuser des informations alarmistes. En effet selon le professeur Toussaint, l’autre invité sur le plateau ne cesse de parler de nouvelles vagues. Or si les dépistages sont de plus en plus nombreux et les cas positifs en augmentation, il faut néanmoins savoir que le taux de mortalité de la maladie a beaucoup baissé. Il faut également se rendre compte qu’à partir du moment où les tests sont de plus en plus systématiques, il devient évident que les cas connus deviennent plus nombreux. Mais au moins on est loin d’être au stade de ce qui s’était passé en en mars et en avril. Il faut donc éviter de paniquer. Il y aura bien entendu des maladies saisonnières mais il ne faut pas forcément tout mettre sur le dos de la Covid-19.

Des symptômes communs

Certains symptômes sont communs à la grippe, à la Covid-19 voire à la rhinopharyngite. En tout premier lieu, les toux, les irritations, la fièvre et les courbatures sont des symptômes du rhume mais aussi de la Covid-19. Ces mêmes symptômes apparaissent aussi lors d’une grippe. Il en résulte que si vous avez ces trois symptômes ensemble, c’est soit la grippe le rhume ou la covid-19. Seul un médecin pourra faire la différence et déterminer de quoi vous souffrez exactement. De l’autre côté nous avons les diarrhée et les essoufflements. Les diarrhée et les soufflement ne sont en principe pas les symptômes du rhume. Mais ils annoncent souvent la grippe. En fait, les symptômes du covid-19 sont très ressemblant à ceux de la grippe.

Des tests pour vérifier

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles certains médecins parlaient d’une forme de grippe saisonnière. Il est vrai que nous nous retrouvons dans le cadre d’un syndrome de difficulté respiratoire qui se retrouve dans les bronchites, les grippes mais aussi dans la covid-19. Par contre à partir du moment où il y a perte de goût ou de perte de l’odorat, ce sont des symptômes qui font suspecter une covid-19. C’est donc à ces symptômes là qu’il faut être très attentif. Bien entendu de nombreux autres symptômes peuvent exister mais ils ne seront détectés que par un médecin. Nous sommes dans le cadre d’une maladie qui est très récente et que la médecine connaît relativement mal. Il convient donc de prendre ses précautions et de ne pas poser d’autodiagnostic. Seul un test réalisé par un médecin peut permettre un diagnostic précis.