L'actu Live

Comment prévenir un accouchement après terme ?

Consulter Masquer le sommaire

Votre accouchement doit avoir lieu, mais rien ne se manifeste ? Aucun signe ? Aucune contraction ? Le terme est bien dépassé ! Vous attendiez votre petit bout de choux avec impatience, mais il ne se présente toujours pas. Vous êtes déçue, mais surtout stressée. L’accouchement après le terme vous inquiète, et vous ignorez ce qui vous attend désormais. Alors, quelles précautions devriez-vous prendre pour être à l’abri des risques que cela engendre ? Et est-ce qu’il faut déclencher l’accouchement ou pas ? Cet article fera le point et répondra à ces questions.

Qu’est-ce qu’un accouchement après le terme ?

Un accouchement dit normal est un accouchement qui doit se dérouler après 41 semaines d’aménorrhée, c’est-à-dire après 41 semaines d’absence de menstruation. Si cette date est dépassée, on parlera d’une grossesse prolongée. Dans le cas où l’accouchement n’aurait pas lieu durant cette prolongation, la femme enceinte subira ainsi un accouchement après le terme. Ce phénomène n’est pas très courant et expose la mère ainsi que le fœtus à certains risques. C’est pour cette raison que la femme enceinte doit être prise en charge avant son accouchement pour protéger le fœtus et pour faciliter sa mise au monde.

Pourquoi certaines femmes subissent-elles un accouchement après le terme ?

On ne connaît pas réellement les raisons qui font qu’une femme accouche tardivement. Plusieurs facteurs entrent en jeu et sont susceptibles de retarder la mise au monde du bébé, comme :

  • L’âge de la maman qui peut avoir un impact ;

  • La nulliparité d’une femme ;

  • L’obésité de la femme peut également retarder l’accouchement ;

  • Des raisons familiales et personnelles ;

  • Des raisons héréditaires.

De plus, une femme qui a des antécédents d’accouchements après le terme est plus susceptible d’en avoir d’autres.

Les risques engendrés par un accouchement après le terme

Des conséquences sur la santé de la mère et du bébé peuvent être engendrées à cause d’un accouchement après le terme. En effet, lorsque le délai de l’accouchement est dépassé, le fœtus est exposé à certains risques, car la quantité du liquide amniotique qui le protège diminue. De plus, le Placenta, organe responsable des échanges entre la mère et son enfant, devient moins efficace, donc le fœtus n’est pas bien alimenté et ne reçoit pas assez d’oxygène (hypoxie). Il se met alors à puiser dans ses propres réserves de lipides et de glucides. Ces anomalies peuvent provoquer des symptômes neurologiques postnataux. La maman est exposée, à son tour, à des risques d’hémorragie de la délivrance à compter de la 41 semaine d’aménorrhée. Elle peut également être victime d’infections bactériennes des voies génitales après son accouchement tardif.

Quel suivi faut-il prendre lors d’un accouchement après le terme ?

Une surveillance du fœtus est imposée en cas de grossesse prolongée afin de protéger le fœtus et de faciliter l’accouchement qui sera bien évidemment tardif. Le rythme cardiaque du fœtus est surveillé via un monitoring. De plus, une échographie est obligatoire afin de s’assurer que les dimensions du bébé, la qualité du liquide amniotique ainsi que la qualité du placenta sont bonnes. Dans le cas où l’accouchement ne se déroulerait pas avant 41 semaines et 6 jours, il est déclenché. Ainsi, l’accouchement est provoqué et programmé en cas d’absence de pathologies ou de risques. Plusieurs méthodes peuvent être suivies pour déclencher l’accouchement. La méthode choisie dépend de quelques facteurs, tels que l’état du col, l’âge de la maman, son poids ainsi que la cicatrice utérine. On peut procéder par une injection d’ocytocine qui provoque la rupture des poches des eaux. Des hormones appelées prostaglandines sous forme de comprimés déclenchent les contractions lorsqu’elles sont déposées dans le vagin. Ainsi, l’accouchement se déroule spontanément. Le bébé peut être en bonne santé après sa ne présentant aucun signe inquiétant.

Vous êtes ici : Accueil » Santé » Comment prévenir un accouchement après terme ?

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter du meilleur de l'actualité people & télé-réalité au quotidien !

Sera utilisé conformément à notre politique de confidentialité