Jean-Luc Mélenchon devient la risée du Sénat en une intervention ! Choc !

Avec le déconfinement qui approche, tous les Hommes politiques saisissent cette opportunité pour s’exprimer. Jean-Luc Mélanchon aurait dû se taire.

Jean-Luc Mélenchon
Source : DNA

Finalement, Emmanuel Macron est critiqué de tous les côtés, car il est bien connu que tous auraient agi d’une meilleure manière. Nicolas Sarkozy aurait sauvé la France, les anciens ministres auraient eu des idées merveilleuses et forcément, la situation est dramatique, car nous avons ce gouvernement.

La réalité est clairement différente, car à des niveaux pratiquement équivalents, tous les chefs d’État et les ministres ont un jour été critiqués et traités « d’incapables ». Personne n’aurait pu agir d’une meilleure manière face au coronavirus puisque personne n’était préparé à une telle crise sanitaire.

Mélenchon
Source : capture Twitter

Jean-Luc Mélanchon pris pour cible au Sénat

Vous savez sans doute que le Sénat a rejeté en masse le plan du déconfinement mis en place par Edouard Philippe. Jean-Luc Mélanchon semble donc avoir une idée pour tous les sujets et face au coronavirus, ses interventions ont tendance à agacer très sérieusement. Claure Malhuret n’a pas hésité à prendre la parole et même à rédiger une tribune à son encontre. Il est alors devenu la risée du Sénat puisque ses paroles ne sont finalement pas prises au sérieux.

Déconfiner ou ne pas déconfiner telle est la question. Je suis fasciné de découvrir que nous avons autant d’experts pour y répondre sur toutes nos chaînes de télévision. Heureusement, il reste les politiques. J’ai suivi le débat à l’Assemblée Nationale la semaine dernière, monsieur le Premier ministre. Il y a là-bas des virtuoses du coronavirus.

Jean-Luc Mélenchon
Source : capture Twitter

Il ne faut donc pas sortir de l’ENA pour comprendre que la principale cible concerne Jean-Luc Mélenchon, car dès qu’il parle, vous avez l’impression qu’il est le prochain Didier Raoult. Lors de cette intervention, nous apprenons que le professeur Mélenchon était à La Havane pour les besoins de la médecine et il a la certitude qu’une seconde vague aura lieu. Dans tous les cas, il n’est pas pris au sérieux puisqu’il ne semble avoir aucune connaissance dans ce domaine.

Pour Mélanchon, le coronavirus s’apprête à revenir

Lorsque la crise sanitaire a commencé à envahir la France, les citoyens et le gouvernement attendaient avec la plus grande impatience le Pic de l’épidémie, mais il a rapidement été balayé par l’allocution du président de la République. Aujourd’hui, Jean-Luc Mélanchon semble avoir la certitude qu’une seconde vague et même un deuxième pic sera au rendez-vous.

Jean-Luc Mélenchon
Source : capture Twitter
  • Le sénateur a donc déversé sa colère lors de son intervention sur Jean-Luc Mélanchon qui a souvent été pris pour cible pour divers sujets dont celui des gilets jaunes.
  • Il souhaite rappeler que le coronavirus n’est pas une maladie liée à la mondialisation, mais une maladie classique comme il peut en exister ailleurs.
  • Depuis le début du confinement, tous les politiques tentent de briller au soleil avec des idées, des mesures qui sortent parfois d’un chapeau de sorcier.

Jean-Luc Mélanchon n’a donc pas épargné lors de cette intervention.

La plus absurde des idées est que le libéralisme est la cause de la pandémie. Même les plus ignares des anti-mondialistes, des populistes et des complotistes devraient pourtant savoir, puisque même Google le dit, que Périclès mort de la peste en 429 av. J.-C. et Saint-Louis mort du même mal en 1270 n’avait jamais, ne serait-ce qu’entendu, les mots de capitalisme ou de libéralisme.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.