Jair Bolsonaro : les propos homophobes du président brésilien ! LE CHOC !

Dans la famille des chefs d'État un peu allumés, n'allez pas croire que seul Donald Trump se démarque. En effet, sur ce créneau, le président brésilien, Jair Bolsonaro, se défend plutôt pas mal, comme il vient de le prouver une nouvelle fois en s'attaquant à l'OMS.

Jair Bolsonaro
Source : Le Figaro

En pleine épidémie de , le Brésil compte ses morts, au même titre que de nombreux autres pays du monde, mais cela ne semble pas pour autant atteindre outre mesure son président.

De manière générale, on ne sait pas vraiment si, tout comme Donald Trump, celui-ci est conscient des énormités qu’il peut parfois sortir publiquement. Néanmoins, il n’a pas l’air de s’en soucier, quitte à faire des raccourcis douteux comme il vient de le montrer. Sur Facebook, le chef d’État a publié une grande tirade à l’attention de l’OMS, supprimée depuis, et on comprend pourquoi.

accuse l’OMS de promouvoir la masturbation et l’homosexualité

Jair Bolsonaro
Source : Paris Match

Manifestement, depuis sa critique de Brigitte Macron, et notamment de son âge, le président des Brésiliens ne paraît pas en avoir tiré des leçons. Bien au contraire, tout comme son compère américain, il s’affiche régulièrement plus en forme que jamais sur les réseaux sociaux, grâce à ses sorties dont il a le secret, et qui lui valent les moqueries du monde entier. Peut-être essaye-t-il de rivaliser avec Donald Trump ? On ne sait pas vraiment. Quoi qu’il en soit, ses derniers propos tenus sur Facebook, et effacés depuis, même si les internautes et la presse ont la capture d’écran facile, ne vont certainement pas arranger sa réputation internationale.

Effectivement, l’homme politique suscite beaucoup d’inquiétude de la part des dirigeants de nombreux pays, notamment vis-à-vis de sa gestion déplorable du coronavirus. Non contents de ne pas appliquer la distanciation sociale, ce dernier remet également en cause le combat de l’Organisation Mondiale de la Santé, en les accusant de différents maux complètement déplacés.

« C’est l’Organisation Mondiale de la Santé dont certains voudraient me voir suivre les conseils ? Devrions-nous aussi suivre leur politique en matière d’éducation ? Pour des enfants jusqu’à quatre ans : satisfaction et plaisir à toucher son corps, masturbation. Pour les enfants de quatre à six ans : une identité de genre positive, masturbation dans la petite enfance, homosexualité. De neuf à douze ans : première expérience sexuelle… », a-t-il écrit sur le site de Mark Zuckerberg.

Jair Bolsonaro
Source : Gala

Ni une ni deux, les médias brésiliens se sont emparés de cette intervention, même si le président a dû se rendre compte de son délire, puisqu’il a effacé son message dans les minutes qui ont suivi.

Le coronavirus n’est qu’une petite grippe pour Jair Bolsonaro

Alors que le président brésilien continue à nier la gravité du coronavirus, et de l’épidémie qui se propage dans son pays, cela pourrait bien lui coûter cher, un peu à la manière de Donald Trump, qui doit déjà compter plus de 60 000 morts aux États-Unis.

  • Ainsi, Jair Bolsonaro continue de comparer le coronavirus à une grippe, refusant de céder à la panique qui s’empare du monde.
  • Logique jusqu’au bout, celui-ci sort librement en serrant des mains à tout va, et parfois même en laissant pendouiller son masque à son oreille.
Jair Bolsonaro
Source : Le Devoir

Dans la lignée de son confrère américain, le président brésilien milite activement pour un redémarrage de l’économie mondiale, qui prévaut selon lui largement sur le confinement de la population. Comme on dit chez nous, « qui fait le malin tombe dans le ravin », et Jair Bolsonaro pourrait bien se faire très mal dans les prochaines semaines.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.