Emmanuel Macron : le tacle de Frédéric Mitterrand exaspéré par les mesures pour la culture

Après des semaines d'extrapolation concernant le sort des acteurs de la culture, Emmanuel Macron a fait des annonces importantes le mercredi 6 mai. Toutefois, son intervention n'a pas convaincu les foules, à commencer par Frédéric Mitterrand.

Frédéric Mitterrand
Source : RFI

D’un point de vue politique, le neveu de l’ancien président de la République et le chef de l’État actuel n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est peut-être leur amour de la culture.

Malheureusement, cela ne suffit pas toujours à rapprocher les esprits, et depuis le début de l’ère Macron au sommet de l’État, Frédéric Mitterrand ne s’est pas toujours montré très conciliant. Les choses risquent de ne pas s’arranger aujourd’hui, puisque l’homme a fait quelques déclarations virulentes au micro de RTL.

Frédéric Mitterrand
Source : Le Point

Emmanuel Macron se fait méchamment tacler par Frédéric Mitterrand

On ne peut pas vraiment dire que l’ancien ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, ait été convaincu par la prestation d’Emmanuel Macron, lors de son intervention du 6 mai, où il a tenu à présenter des mesures concrètes d’aides au secteur culturel. Alors que le neveu de François Mitterrand se sent toujours très concerné par ce sujet, il semblerait que les mots et les expressions utilisés pendant le discours du mari de Brigitte Macron lui ont fait un très mauvais effet.

Emmanuel Macron
Source : JDD

« Je n’ai pas aimé la forme, le côté premier de cordée, encore… Et un président « débraillé » en manche de chemise, parce qu’il est avec des jeunes […] il faut avoir l’air sympa ! Je ne suis pas d’accord avec ça. », tonne Frédéric Mitterrand

Comme de nombreux internautes et Français en général, Frédéric Mitterrand ne comprend pas la mise en scène d’Emmanuel Macron, qui est pour lui très gênante, en plus de sonner faux. De la même façon, il trouve les idées du chef de l’État complètement utopiques, doutant du fait que « les intermittents aient envie ‘de devenir nounou pour colonies de vacances et de réciter La Fontaine’ ». À coup sûr, ce n’est pas du côté de Frédéric Mitterrand que le président de la République trouvera un nouveau soutien en cette période compliquée.

Frédéric Mitterrand fait les louanges du ministre de la Culture

Malgré cette sortie remarquée, tout n’est pas noir pour Frédéric Mitterrand, qui parle d’ailleurs très longtemps de l’acolyte du président pendant cette intervention, le ministre de la Culture, Franck Riester. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne tarit pas d’éloges à son sujet !

  • Franck Riester
    Source : Télérama

    Pour lui, l’homme est l’un des meilleurs ministres de la Culture que l’on ait eus depuis longtemps.

  • Il voit Franck Riester comme quelqu’un de sérieux et de travailleur, qui « passe ses journées à recevoir les syndicats et à se taper tout le boulot sans pouvoir s’exprimer ».

Malgré son désaccord manifeste avec Emmanuel Macron, Frédéric Mitterrand concède que la prolongation des droits des intermittents jusqu’en août 2021 est une bonne décision, tout comme les mesures de soutien pour les tournages de cinéma et de séries. Néanmoins, l’homme s’interroge sur l’origine de l’argent qui va permettre de financer tout cela, et sur l’administration qui sera en charge de l’application de ces mesures, alors que d’habitude, ces formalités ont plutôt tendance à être freinées.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.