Wejdene : son nouveau clip jugé choquant, il crée un énorme scandale et met la chanteuse dans un gros bad buzz !

En dévoilant le clip vidéo de sa chanson 16, la lycéenne ne pensait pas connaître une telle polémique. Pourtant, la PETA lui a envoyé une lettre pour exprimer son mécontentement.

Wejdene
Source : Instagram

connait un incroyable succès depuis la diffusion du clip Anissa, visionné des dizaines de millions de fois. Grâce à cette chanson qui a fait le buzz grâce à la désormais très célèbre accroche « et tu hors de ma vue », la carrière de la chanteuse s’est lancée. Il y a quelques petites semaines, elle a sortie son premier album 16 (comme son âge), massivement soutenu sur Youtube et l’application TikTok, très utilisée par les jeunes – son public cible. Pour promouvoir d’autant plus cette sortie, et après avoir dévoilé la chanson Coco, Wejdene a dévoilé le clip de 16, un de ses titres qui connait un joli buzz même avant sa sortie officielle comme single.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

So what ?

Une publication partagée par TU HORS DE MA VUE 💋 (@wejdene.bk) le

La présence de l’ours fait

Dans ce clip, Wejdene porte un manteau de fourrure et est accompagné d’un ours. Il n’en fallait pas plus pour que la polémique enfle. Notre société actuelle ne tolère plus la violence faite aux animaux et il est surprenant que personne dans l’équipe de Wejdene n’y est pensé (ou alors en étaient-ils conscients et savaient que cela générerait un beau buzz). La présence dans les cirques des animaux va disparaître et les personnes qui s’affichent avec des animaux sauvages sont vivement critiquées. Récemment, Manon Marsault et Julien Tanti subissaient de plein fouet ce bad buzz, notamment après que le journaliste Hugo Clément les ait pointé du doigt pour avoir visité un zoo à Dubaï dans lequel les visiteurs peuvent « jouer » avec des animaux sauvages.

Dans son clip 16, Wejdene pose fièrement à côté d’un ours sauvage. Cette image a fait réagir l’association PETA, qui lutte activement contre toute forme de violence physique ou psychologique faite aux animaux. 

C’est d’abord la Fondation Assistance Aux Animaux qui s’est adressée à Wejdene sur Twitter avec le message suivant : « Pourquoi avoir choisi un ours captif et dressé dans votre dernier clip ? Les générations futures sont sensibles à la cause animale et votre public en fait partie. Et c’est avec des images comme celles-ci que la maltraitance animale est banalisée ! ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Night outings ✨

Une publication partagée par TU HORS DE MA VUE 💋 (@wejdene.bk) le

La PETA demande à Wejdene d’avoir un impact positif

L’association PETA a réagit dans la foulée, et est catégorique. « Un ours n’a rien à faire dans un clip vidéo » estime-t-elle à juste titre. « La jeune chanteuse ne le savait sûrement pas, mais les animaux sauvages utilisés dans l’industrie du spectacle subissent de terribles maltraitances physiques et psychologiques ». PETA ne s’arrête pas à un simple message Twitter mais a directement envoyé une lettre à Wejdene afin de la sensibiliser à la cause animale. « Pour ces animaux sauvages, la docilité nécessaire au tournage d’un clip ne peut être obtenue qu’au prix d’un dressage particulièrement violent, fait de coups et de privations ». L’association espère que l’interprète d’Anissa et Coco arrêtera de « promouvoir la captivité des animaux dans (ses) clips et sur les réseaux sociaux« .

PETA est en effet consciente de l’influence qu’a Wejdene aujourd’hui. Loin de la nier, elle espère au contraire qu’elle usera à l’avenir de sa notoriété pour aller dans leur sens. En effet, si elle lutte contre la violence faite aux animaux, l’impact pourrait être considérable : « un tel engagement de (sa) part aurait un impact extrêmement positif » puisque la chanteuse est « une personnalité suivie et admirée par des millions de personnes ».

Il ne nous reste plus qu’à attendre la réaction de la chanteuse. Des excuses publiques devraient éteindre rapidement la polémique. Elle s’assure en tout cas un joli buzz puisque des milliers de personnes sont allées voir le clip pour savoir exactement comment était présenté l’ours. A l’heure où nous vous écrivons, 16 affiche deux millions de vues (en deux jours). Sachez également que c’est une image avec l’ours qui a été choisie comme miniature de la vidéo. Et s’il s’agissait finalement d’un bad buzz contrôlé pour faire parler de la chanson ? 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.