Wejdene harcelée, elle se confie sur les critiques qu’elle a reçues

La chanteuse a sorti son premier album qui vient couronner un joli succès ! Elle s’est confiée pour l’occasion au sujet des critiques qu’elle a reçues

Wejdene
Source : Instagram

C’est ce qu’on appelle une ascension fulgurante : en quelques petits mois, Wejdene est devenue une nouvelle icône de la pop culture française grâce au succès de sa chanson Anissa. Grâce à sa phrase désormais culte « et tu hors de ma vue« , la jeune femme a connu un sacré buzz sur Youtube et les , l’occasion pour elle d’officiellement lancer sa carrière. Après la sortie d’un deuxième tube à succès intitulé Coco – gentiment moqué par les fans pour ses similitudes avec le précédent tube de la la jeune lycéenne présente aujourd’hui son nouvel album

Un succès grâce aux réseaux sociaux

C’est en grande partie grâce à TikTok que Wejdene a pu percer. Sa chanson Anissa a fait le buzz sur l’application et s’est rapidement retrouvée sur Twitter. Si certains internautes se moquaient de cette chanson, le nombre de vues a en tout cas explosé (et affiche aujourd’hui 61 millions) et vous avez finalement été nombreux à danser dessus tout l’été. Il aura cependant fallu attendre la rentrée pour découvrir plus amplement l’univers de Wejdene, avec la sortie de son album 16, pourtant calibré pour être écouté sous la chaleur estivale. 

Wejdene fait logiquement en ce moment la tournée des interviews pour promouvoir son premier disque qui connait déjà un joli succès sur les plateformes de streaming, elle qui fait grâce à lui partie des artistes les plus écoutés…dans le monde !

Elle a décidé de revenir sur les critiques qu’elle recevait lorsqu’elle était plus jeune et alors qu’elle n’avait qu’une chose en tête : se lancer dans la chanson et avoir une belle carrière. Et comme quoi, le travail paie. 

View this post on Instagram

00h 😻

A post shared by TU HORS DE MA VUE 💋 (@wejdene.bk) on

De nombreuses critiques reçues au collège

C’est en se lançant sur les réseaux sociaux que la jeune femme a décidé de faire découvrir ses textes aux internautes, même si ceux-ci n’étaient pas terminés ou aboutis : « Je ne savais pas écrire mais j’écrivais un petit couplet, même pas fini. C’était juste histoire de poster. Je voulais absolument avoir un insta de chant ». Mais son compte Instagram a fait le tour de son lycée et la jeune fille n’a pas été épargnée par les critiques de ses camarades, qui n’ont pas été tendres avec elle :

« Il y avait beaucoup de moqueries, il y en a que ça faisait rire. Ils me disaient que je chantais et que j’écrivais mal : « Tu vas jamais percer… », etcQuand je postais une vidéo de chant, le lendemain, je savais qu’au collège j’allais recevoir des moqueries. J’ai osé (…) Au début, j’avais peur de m’afficher. Tout le monde venait me voir : « Mais pourquoi t’as mis ça, Wejdene ? Mais là, t’aimes bien ce que t’as écrit ? ». Des trucs comme ça… Hyper méchants. Moi je trouve ça très méchant. Ce sont des gens pessimistes, je déteste ça. Ils croient en personne ». « J’ai persévéré juste pour leur faire fermer leur bouche. Je ne voulais pas m’arrêter parce qu’ils disaient ça ».

Wejdene a douté d’elle à cause des critiques

Recevoir un tel flot de haine pourrait décourager la plupart, même les plus forts mentalement. Et Wejdene ne s’en cache pas, cela a été très dur à vivre pour elle. « J’ai eu des coups de blues. Je commençais à douter de moi ». Elle a même décidé de donner raisons à ses détracteurs en supprimant toutes ses vidéos de chant de son compte Instagram : « Je me disais ‘c’est bon, tu rêves. N’importe quoi. Qu’est-ce qui t’arrive, Wejdene ?’. Pour moi, ça ne pouvait arriver qu’aux autres. Et dès que j’ai supprimé mes vidéos, j’étais plus ou moins dégoûtée. Je me disais : « Ça y est, c’est fini ». Je ne savais pas si je n’avais plus envie ou si j’étais dégoûtée. Ou si je n’avais plus d’espoir (…) Tout le monde s’en foutait que je chantais, en vrai ».

Mais finalement, Wejdene a été repérée et peu maintenant amplement savourer son joli succès. Elle met désormais de côté les critiques car elle a compris comment fonctionnent les réseaux sociaux et les trolls ou haters, ceux qui tremblent quand ils la voient en vrai mais la critiquent derrière leur écran. Elle est fière de se considérer désormais comm « forte mentalement« .

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.