Valérie Bénaïm dans C que du kiff tacle Philippe Etchebest

Dans la dernière émission de C que du kiff, Valérie Benaïm n’a pas hésité à tacler Philippe Etchebest qui intervenait pour les restaurateurs.

Valérie Benaïm
Source : capture Instagram @valerie.benaim

Lundi soir, les Français avaient rendez-vous avec pour l’émission C que du kiff qui a pris le relais après Ce soir chez Baba. Tout en respectant les règles sanitaires, le présentateur propose le même format que Touche pas à Mon Poste, l’émission devrait d’ailleurs reprendre en Septembre prochain. Au cours de l’émission, nous avons pu apprendre que tous les chroniqueurs présents sur le plateau seraient à nouveau au rendez-vous dans quelques semaines.

Valérie Bénaïm
Source : capture Instagram @valerie.benaim

Philippe Etchebest ne serait jamais content

Le restaurateur a parlé à plusieurs reprises depuis le début de la crise notamment pour évoquer les difficultés rencontrées par ce secteur. Les bars, les cafés et tous les établissements de ce genre sont contraints de respecter des consignes strictes en espaçant notamment les tables d’un mètre. Dans la dernière émission de Ce que du Kif, Valérie Benaïm a eu une réaction à la fin du magnéto.

Valérie Bénaïm
Source : capture Instagram @valerie.benaim
  • Le chef précise dans une vidéo que les mesures prises par l’État ne sont pas suffisantes.
  • Il intervenait dans une émission sur France 2 et proposée par Laurent Delahousse, il voulait donc que le chef de l’État fasse quelque chose au plus vite.
  • Selon lui, il est impératif de trouver des solutions puisque le secteur va mal et il faut l’aider au plus vite.
  • Pour Philippe Etchebest, il ne faut pas regarder ailleurs puisque le monde de la restauration et celui du tourisme ne sont pas épargnés.

Valérie Bénaïm n’a donc pas hésité à préciser que le chef n’est jamais content, mais elle comprend toutefois ses inquiétudes puisque ce marché a été frappé de plein fouet par l’épidémie du coronavirus.

Valérie Bénaïm
Source : capture Instagram @valerie.benaim

Pour , Philippe Etchebest râle

Au vu des circonstances, il y aura sans doute des fermetures en Septembre prochain puisque les restaurateurs ne pourront sans doute pas passer outre la crise. Pour la chroniqueuse, le chef de l’État n’est pas en mesure de résoudre des problèmes sanitaires, il aurait donc tendance à râler, car il faut encore moins de personnes dans les salles. Selon elle, ce n’est pas la faute du gouvernement, mais du virus qui pousse finalement la mise en place de ces mesures. En effet, ce sont des précautions proposées par le gouvernement pour limiter la propagation du virus en France. Pour Valérie Bénaïm, il est impossible d’aller au-delà des problèmes sanitaires.

Il faut noter que Philippe Etchebest milite depuis de nombreuses semaines en faveur des restaurateurs en précisant que le milieu est touché et qu’il ne pourra pas sortir indemne de cette situation. Si certains ont accordé un point à la chroniqueuse de Cyril Hanouna, d’autres ont pu la tacler sur les réseaux sociaux. Dans tous les cas, les restaurateurs font au mieux pour accueillir les clients dans les meilleures conditions.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.