Twilight : le plus grand regret de l’auteur concernant l’histoire d’amour

L’auteure Stéphanie Meyer s’est confiée sur son oeuvre et sur le changement qu’elle aimerait opérer quant au premier opus de sa célèbre saga littéraire.

Source : Instagram

Stéphanie Meyer est devenue mondialement célèbre en écrivant la franchise littéraire Twilight, récit d’une histoire d’amour entre un vampire et un lycéenne lambda, tandis qu’un loup-garou tourne autour de cette dernière, elle qui ignore encore le rôle très important qu’elle va jouer. Les livres s’arrachent par millions et plaisent aux jeunes lecteurs, émus par cette histoire d’amour intense et sincère entre Edward et Bella. 

Le tout a pris une tournure d’autant plus phénoménale lorsque les livres ont été adaptés au . Robert Pattison et Kristen Stewart incarnaient respectivement le vampire et la lycéenne et sont devenus mondialement célèbre suite au succès du premier film. Les quatre suivants connaîtront tous un engouement similaire et le succès aura toujours été au rendez-vous.

Source : Instagram

Stéphanie Meyer aimerait changer un aspect du livre

Tous les jeunes auteurs le savent : il est difficile d’être parfaitement satisfait de son propre travail. Et si un jour les écrits paraissent bien, ils ne le sont plus le lendemain. Et c’est finalement ce qui arrive à l’écrivain qui, avec le recul, regrette un aspect de son histoire. Il ne s’agit pas d’un changement important qui viendrait bouleverser tout le récit, mais cela aurait pu entamer différemment l’histoire d’amour entre Bella et Edward.

En effet, l’auteure s’est exprimée avec les mots suivants : « Quand j’écrivais Twilight, les choses semblaient aller bien… Mais ensuite j’ai réalisé qu’Edward aurait absolument dit à Bella qu’il l’aimait plus tôt. Il n’y a pas moyen qu’il ne l’aurait pas fait. À certains moments, je me suis dit : ‘Oui, il l’aurait dit ici même’. Et je ne peux pas changer cela. Et c’est très frustrant ». 

Selon l’, Edward aurait dû déclarer sa flamme à Bella après l’avoir sauvé à Port Angeles d’un groupe d’individus mal famés. Il n’en est pourtant rien dans les écrits.

Stéphanie Meyer corrige son regret

Si Stéphanie Meyer considère cela comme très frustrant, comme elle l’indique, elle a cependant pu corriger ce qu’elle considère être une petite erreur. Elle n’a pas fait rééditer le premier opus, évidemment, mais elle a pu écrire un nouveau livre qui reprend l’histoire du premier, mais en se positionnant cette fois-ci du point de vue d’Edward (et plus celui de Bella). Avec Midnight Sun, les lecteurs ont pu en apprendre plus sur la psychologie du vampire, ses intentions, ses émotions et ses sentiments. 

On y apprend en particulier que le beau vampire souhaitait déjà dire à Bella qu’il l’aimait au moment où il l’a sauvé à Port Angeles, sans le faire toutefois. Une manière pour Stéphanie Meyer de rendre cette histoire d’amour plus crédible, elle qui connait ses personnes mieux que quiconque, et qui regrette qu’Edward n’ait pas osé révéler ses sentiments à ce moment-là. 

Mais en se plaçant du point de vue de l’éternel lycéen, nous savons désormais ce qu’il ressentait pour Bella à ce moment précis. Les fans du livre ne seront aucunement surpris, eux qui savent pertinemment que le vampire aime celle qui deviendra sa femme depuis sa rencontre avec elle.

Source : Instagram

Midnight Sun sort le 5 aout, douze ans après la fuite

Le livre Midnight Sun est désormais disponible en kiosque en France et retrace donc l’arrivée de Bella à Forks, sa rencontre avec Edward et les péripéties qui en découlent, mais en se positionnant cette fois-ci du point de vue du vampire. 

Le manuscrit du livre avait fuité en 2008, obligeant l’auteure a stoppé net le projet. « Je ne voulais pas que les lecteurs découvrent Midnight Sun avant qu’il soit terminé, édité et publié. Je crois que c’est important pour tout le monde de comprendre que ce qui s’est passé était une violation de mes droits en tant qu’auteur, sans parler de moi en tant qu’être humain » dénonce l’auteur au sujet de ce terrible leak.

« A l’époque, c’était dur. Personne ne veut qu’un brouillon grossier soit publié et soumis aux critiques ». L’auteur affirme d’autant plus que ce roman a été particulièrement dur à écrire, elle qui dit que « chaque mot était une épreuve« . Elle ne devait en effet pas trahir l’âme du premier livre et s’en tenir à un trame narrative stricte de laquelle elle ne pouvait pas s’éloigner.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.