Top Chef : David Gallienne parle de son homosexualité : « Ce n’est pas une maladie »

Le grand gagnant de Top Chef reçoit plusieurs messages homophobes et a donc décidé de parler de sa sexualité au magazine Gala.

Source : capture Instagram @david_gallienne

Cette saison de Top Chef s’est conclut avec la grande victoire de David Galienne.

Une victoire qui aurait pu avoir un goût amer pour le jeune homme, cible de nombreux messages homophobes depuis sa participation au programme phare de M6. 

Sans détour, il a accepté de raconter à Gala les coulisses de sa vie, de son coming-out jusqu’à sa situation actuelle, en passant par la réaction de ses parents et de ses enfants. Une chose est sure, David mène une vie peu banale, mais c’est la sienne et il en est très fier. 

David affirme n'avoir plagié personne dans Top Chef
Source : capture Twitter

David travaille avec son ex-femme

On peut dire que la vie du champion de Top Chef n’est pas conventionnelle. Avant de faire son coming out, le chef était marié à Marie. Le couple avait même deux enfants, Charlotte (9 ans) et Jules (5 ans). C’est lors de la naissance de Jules que David a décidé d’avouer qui il était réellement au fond de lui. Il a fait son coming out à sa femme et a pu compter sur son indéfectible soutien.

Ils travaillent encore ensemble aujourd’hui, et David décrit Marie comme « une personne très intelligente« . Sa réaction l’a aidé à aller de l’avant pour pouvoir vivre sereinement. « Je suis très heureux. Je vis avec l’homme que j’aime, je travaille avec mon ex-femme. Nous nous retrouvons parfois en famille avec nos enfants. Marie et moi sommes les meilleurs amis du monde, on rit presque de notre situation. C’est un choix de vie, pas une maladie« .

Quant à ses enfants, s’ils sont encore jeunes, ils ont parfaitement compris le choix de vie de leur père. « Mon fils Jules est né au moment de mon coming out. Mes enfants comprennent totalement, ils grandissent avec moi tel que je suis« . 

David Galienne : cible de messages homophobes

Bien que nous soyons en 2020 et que les mentalités ne cessent d’évoluer, certaines personnes restent enfermer dans des carcans révisionnistes et ne tolèrent pas l’homosexualité – comme si les personnes homosexuelles avaient besoin de leur accord pour exister.

De ce fait, persuadés que leurs paroles sont importantes, ils se permettent d’envoyer des lettres de menaces ou d’insultes, en espérant que la haine qu’ils ressentent rendra ces personnes moins homosexuelles. Raté, elles existent, elles continueront d’exister, et tant mieux. 

Mais David a forcément été touché par les messages qu’il a pu voir sur les réseaux sociaux. Mais le jeune papa préfère positiver et se concentrer sur les bons aspects de sa soudaine notoriété :

« Réaliser qu’en 2020, on peut être la cible de tant de messages homophobes a quelque chose de très triste ». C’est pourquoi il préfère garder en mémoire les « témoignages d’hommes qui se cherchent, qui n’osent pas franchir le cap« . Car David se rappelle qu’il était un jour cet homme. « Moi aussi, j’ai traversé des moments de doute, de tristesse, de mal-être. Il ne faut pas avoir peur. Il faut vivre pour qui l’on est. Pas pour les autres ». 

Top Chef : David VS Adrien, qui va gagner la grande finale ?
Source : captures Twitter

Un coming out plus difficile auprès de son père

Si tout semble tout s’être passé pour le mieux pour David, entre une ex compagne aimante et compréhensive et des enfants qui le soutiennent, tout n’a pas pour autant été rose. Avec ses parents, tout ne s’est pas parfaitement bien passé. David Galienne raconte même que son père l’a mis dehors lorsqu’il a appris la nouvelle. 

Si son père a du mal « à admettre » son homosexualité, ils se sont finalement expliqués tous ensemble. « Mais avec du temps, du dialogue, mes parents ont fini par m’accepter comme je suis« , conclut-il.

Le gagnant de Top Chef offre ici une belle leçon de courage et d’amour de soi. Depuis son coming out, il vit heureux avec Alexis, l’homme qu’il aime et qui partage sa vie, et il ne s’est sans doute jamais senti aussi épanoui de toute sa vie. 

Que les homophobes prennent notes : vos insultes, menaces et critiques ne rendront pas les personnes que vous attaquez moins homosexuelles. Vous ne décidez pas du réel ou de la vie de personnes (que vous ne connaissez même pas), donc cessez de perdre du temps de la sorte et concentrez vous sur votre propre vie.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.