Tex serait ruiné : son licenciement aurait été catastrophique pour ses finances

Il fut durant de nombreuses années l’un des animateurs emblématiques de la télévision française : l’animateur est aujourd’hui en grande difficulté, depuis son récent licenciement. Celui-ci avait en effet fait une blague douteuse durant la diffusion de l’émission qu’il animait. Il avait fait allusion aux femmes battues, ce qui n’a pas été au goût des téléspectateurs, et encore moins de la production.

Une mise à pied rapide

On dit que l’on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. C’est probablement ce qu’il est arrivé à Tex, lors de sa malencontreuse blague, qui fut très mal accueillie par le public. Et il est fort probable qu’il la regrette encore, puisque les conséquences de celle-ci furent très graves. En dépit du fait que ce fut probablement son seul impair, sa mise à pied n’a malheureusement pas tardé.

France 2 a donc très vite décidé de se séparer de l’animateur vedette de l’émission les Z’Amours. La maladresse date de décembre 2017, et sa dernière émission fut diffusée fin janvier. À la suite de celle-ci, son successeur prit sa place, Le licenciement n’a pas tardé : il est vrai que les téléspectateurs n’ont pas hésité à évoquer leur mécontentement. Ce fut aussi le cas de Marlène Schiappa, qui a largement exprimé sa colère. Cette pression a donc conduit la chaîne à mettre fin au contrat de l’animateur, après 17 années de carrière.

Une contestation peu fructueuse

Plutôt mécontent que la chaine se débarrasse de lui aussi facilement après de nombreuses années de bons et loyaux services, Tex décide de contre-attaquer. Il décide en effet de demander des dommages et intérêts à France 2, à la suite de son licenciement. Celui-ci souhaite partir avec la coquette somme d’1,2 million d’euros, de manière à pouvoir pallier les années difficiles à venir.

Son avocat a mis en avant le droit à l’humour de manière à défendre Tex. Malheureusement, malgré une longue procédure coûteuse et éprouvante, il n’obtiendra pas gain de cause auprès de la justice.

Un retour sur le devant de la scène difficile

Après cette mésaventure, les contrats ne se sont pas bousculés pour Tex. Il attendit longtemps qu’on lui propose du travail à nouveau à la télévision, les propositions ne pleuvant pas après son licenciement. Il aura donc des difficultés importantes à retrouver du travail dans le monde du petit écran. Néanmoins, une proposition lui a été faite : en avril 2019, il est l’animateur de l’émission Tex Résiste. Néanmoins, cela ne durera pas, le programme ayant fait un véritable flop. C’est donc un retour à la case départ pour Tex, qui à 60 ans se retrouve donc au chômage forcé, ne parvenant pas à se réorienter.

Un patrimoine pour lui venir en aide

Tex a donc perdu toute source de revenus, et a perdu beaucoup durant son procès. Il a donc été contraint de de sacrifier le patrimoine qu’il a mis de côté durant de nombreuses années. Celui-ci a avoué aux journalistes avoir été prévoyant, en mettant de l’argent de côté, de manière à prévoir ses années de retraite bien sûr. Néanmoins, il ne peut pas s’attendre à avoir le même train de vie qu’en tant qu’animateur vedette d’une émission.

Celui-ci a acquis plusieurs appartements tout au long de sa carrière, qu’il va peut-être devoir revendre, de manière à pouvoir générer suffisamment de revenus pour vivre. C’est mieux que rien certes, mais il peut dire au voir à un patrimoine durement acquis, année après année.

Dans l’émission « Instant de Luxe », le 25 mai 2020, il avoue être très en colère contre la chaine, vis à vis de la procédure rapide qui a été mise en œuvre pour le mettre à la porte. Les confidences de Tex sont donc touchantes et dramatiques, car elles montrent qu’un licenciement peut tout changer.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.