Selena Gomez obligée d’être sexy trop jeune ? Les confidences de la chanteuse

La chanteuse s’est confiée sur la pression qu’elle a ressenti au moment de sortir Revival, son deuxième album solo, et le premier qu’elle enregistrait en dehors de Disney.

Selena Gomez
Source : Instagram

a commencé sa carrière lorsqu’elle n’était qu’une enfant dans l’émission Barney & Friends. Avec Les Sorciers de Waverly Place sur , elle devient l’une des adolescentes les plus connues au monde. En parallèle de sa carrière d’actrice, elle se lance dans la chanson. C’est avec Hollywood Records (le label discographique créé par ) qu’elle débute une carrière avec son groupe, Selena & The Scene. Et après trois albums, elle décide de se lancer en solo et sort Stars Danse qui se classe numéro au Billboard 200.

Selena Gomez s’émancipe de Disney

Mais une fois son contrat avec Disney terminé (après la sortie du best-of For You, porté par la chanson originale The Heart Wants What It Wants), la chanteuse signe un nouveau contrat avec Interscope Records, l’occasion pour elle de s’écarter du cahier des charges très strict de l’entreprise derrière Mickey. Elle publie alors son deuxième album solo, Revival, qui connait un incroyable succès à travers le monde.

Elle se rendra en France pour promouvoir, et passera notamment sur les plateaux de C à vous et Le Grand Journal. Dans la seconde émission, une journaliste compare les visuels de tous les albums de Selena Gomez et en montre l’évolution. Contrairement aux précédents disques de la chanteuse, baroques, riches en artifices visuels, Revival opte pour une approche sobre et sensuelle. Il faut dire que Selena Gomez apparaît quasiment nue sur la jaquette. Et elle le dit elle-même, elle n’aurait certainement pas pu faire une telle séance photo lors de son précédent contrat avec Disney.

Un besoin de faire évoluer son image qu’elle regrette

Comme beaucoup d’acteurs ou chanteurs qui ont commencé avec Disney, ce besoin de montrer qu’ils ont évolué et qu’ils ne sont plus des adolescents prend le pas sur tout le reste. Et certains n’hésitent pas à casser brutalement leur image. On pense évidemment à Miley Cyrus qui avait le buzz avec Wrecking Ball, clip vidéo où elle apparaissait nue, sur une boule de démolition.

L’évolution de Selena Gomez s’est faite plus subtilement. Avec une certaine élégance et un sens professionnel. Elle accepte par exemple de participer au Spring Breakers de Harmony Korine, film sulfureux s’il en est mais réalisé par l’un des plus importants réalisateurs du cinéma indépendant américain.

Les visuels autour de Revival, s’ils sont sexy et sensuels, ne sont pas vulgaires ni choquants. Pourtant, la jeune femme les regrette aujourd’hui. Selena Gomez en a discuté avec les journalistes du magazine Allure, elle qui en fait la couverture à l’occasion de la sortie de sa marque de cosmétique, Rare Beauty. « J’ai fait des choses qui ne me ressemblaient pas. J’avais une pression d’avoir l’air plus adulte sur mon album Revival. J’ai senti que je devais montrer plus de peau…. Je ne pense vraiment pas que je suis cette personne« .

Hands To Myself : le clip le plus sexy de Selena Gomez

Le clip où Selena Gomez montre le plus de peau est sans doute celui de Hands To Myself, une chanson dont les paroles sont déjà résolument sexy. Elle y incarne une femme obsédée par un acteur qui s’introduit par effraction chez lui, essaye ses vêtements et se douche dans sa maison, avant d’être arrêtée par les policiers. Il y a quelques semaines, Selena Gomez s’était confiée sur ce clip. Elle avait expliqué aux journalistes qu’elle avait dit à sa jeune soeur qu’elle ne tournerait pas à l’avenir de clip similaire :

« A une soirée où ma soeur était présente, le clip a été diffusé. J’ignorais qu’ils allaient la passer. J’ai dit à ma soeur que je n’allais pas faire ce genre de vidéos à nouveau. Ce n’est pas nécessaire et c’est mon opinion« .

Et la chanteuse n’a pas menti. Si elle apparaît parfois sexy dans ses clips, comme dans le récent, Ice Cream (en collaboration avec Blackpink), elle ne laisse plus apparaître autant de peau qu’auparavant. Elle évolue ainsi à contre-courant, dans un milieu où les femmes continuent de se sentir obligée d’être toujours plus sensuelles et sexy.

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.