Miss France : une candidate à Miss Guadeloupe écartée pour avoir montré sa poitrine… dans une campagne contre le cancer du sein !

Anaëlle Guimbi a été contrainte d’abandonner la compétition de Miss Guadeloupe pour avoir posé seins nus. Ces photos ont été prises à l’occasion d’une campagne de sensibilisation contre le cancer du sein.

Source : compte Instagram @anaelleguimbi_off

Voilà une ironie qui a du mal à passer ! Anaëlle Guimbi a été évincé du concours de beauté de Miss Guadeloupe pour des photos « contraires aux valeurs de Miss France« . Si Geneviève de Fontenay n’est plus dans le comité pour imposer son fameux souci de respectabilité des Miss – on se souvient notamment de celles qui ont été désavouées pour des photos trop suggestives, comme Valérie Bègue et ses fameuses photos avec un yaourt – il semblerait que l’image classe de Miss reste un pré-requis pour pouvoir concourir au titre de beauté.

Anaëlle Guimbi a été évincée pour ce motif de la course des Miss Guadeloupe, soit dès le concours de beauté régional, pour éviter de mauvaises surprises qui viendraient ternir l’image de l’élection de . Pourtant, la raison qui l’a exclue de la course semble, au contraire, être en adéquation avec « les valeurs » du concours de beauté… qui veut que la reine de beauté s’engage pour des causes.

View this post on Instagram

J-2 avant l’élection, dernière ligne droite ! ✨ Merci pour tous vos messages de soutien, tellement de bienveillance et d’amour de votre part, c’est juste incroyable. En toute sincérité, cela me touche énormément, je tâcherai de vous faire honneur, tant à vous qu’à ma Guadeloupe, en vous donnant autant d’amour et d’ondes positives que vous avez su me transmettre jusqu’ici ! J’étais loin de m’imaginer pouvoir vivre une telle expérience, ce sont des moments inoubliables, uniques et enrichissants que j’ai l’occasion de partager, et j’espère pouvoir continuer l’aventure à vos côtés. Merci pour tout, je compte sur vous pour me soutenir ! ❤️✨ Je tiens à remercier nos partenaires, grâce à eux l’aventure est magique ! Merci à @arawakbeachresort pour l’accueil ! @beautybusinessschool pour le make up ! MISS3 au 97000 , MISS9713 au 72018 pour l’hexagone ! Service de vote édité par Axxès Interactive, 0,75€ + coût d’un SMS.

A post shared by Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) on

« Les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France »

Coup de théâtre ! La belle brune a expliqué dans un post Instagram daté du vendredi 21 août, soit le jour de l’élection de Miss Guadeloupe, pourquoi est-ce que ses fans verraient la compétition se dérouler sans elle. Anaëlle Guimbi révèle ainsi à ses abonnés qu’elle a été évincée à la dernière minute de la soirée pour un motif qui a scandalisé nombre d’internautes.

« Les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France« , assène l’ex-candidate dans son post, illustré par des photos de la jeune femme de 20 ans… dont le corps est artistiquement peint et couvert de pétales de fleurs, tandis qu’elle tient son sein dont la partie visible est cachée par des diamants artistiquement disposés.

Si il est de notoriété publique que le concours de Miss France refuse les candidates qui dévoilent leur corps dans des shooting érotiques, l’exclusion d’Anaëlle Guimbi a de quoi scandaliser : « Les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France (…) Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le du sein« .

View this post on Instagram

Hello tout le monde ! Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. ❤️✨ Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité @missguadeloupeofficiel , cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans !

A post shared by Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) on

Fronde sur les pour soutenir Anaëlle Guimbi

Fair-play, il n’y pas une once de rancœur envers le comité Miss Guadeloupe dans son post : « Merci au comité, cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans ! ». Une exclusion qui semble injuste dans la mesure où l’ex-candidate s’est dévoilée pour la bonne cause. En plus du tollé qu’a provoqué cette exclusion auprès des internautes indignés d’une exclusion pour un soutien à la cause du cancer du sein, une ex-Miss France a même apporté son soutien à Anaëlle Guimbi : il s’agit de Miss France 2015, Camille Cerf. Elle s’est fendue d’un tweet pour exprimer sa déception : « Oh nooooooon c’était ma préférée… dommage« . Même l’association Projet Amazones s’est dite « surprise et déçue » par cette décision. Selon une information rapportée par le HuffPost, cette association qui agit pour sensibiliser à la lutte contre les cancers dans les Outre-mer a réclamé dans une lettre ouverte adressée à la présidente de l’organisation Miss France, Sylvie Tellier, la réintégration d’Anaëlle Guimbi « dont l’engagement est à saluer et non à punir« .

View this post on Instagram

J-2 avant l’élection, dernière ligne droite ! ✨ Merci pour tous vos messages de soutien, tellement de bienveillance et d’amour de votre part, c’est juste incroyable. En toute sincérité, cela me touche énormément, je tâcherai de vous faire honneur, tant à vous qu’à ma Guadeloupe, en vous donnant autant d’amour et d’ondes positives que vous avez su me transmettre jusqu’ici ! J’étais loin de m’imaginer pouvoir vivre une telle expérience, ce sont des moments inoubliables, uniques et enrichissants que j’ai l’occasion de partager, et j’espère pouvoir continuer l’aventure à vos côtés. Merci pour tout, je compte sur vous pour me soutenir ! ✨❤️ Je tiens à remercier nos partenaires, grâce à eux l’aventure est magique ! Merci à @arawakbeachresort pour l’accueil ! @beautybusinessschool pour le make up ! @tendancebikini pour le maillot ❤️ MISS3 au 97000 , MISS9713 au 72018 pour l’hexagone ! Service de vote édité par Axxès Interactive, 0,75€ + coût d’un SMS.

A post shared by Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) on

Le comité Miss Guadeloupe applique les règles à contrecœur

Selon une information de Guadeloupe La1ère, la déléguée du comité Guadeloupe, Sandra Bisson, confirme l’exclusion d’Anaëlle Guimbi pour « pour non-conformité au règlement de l’élection nationale« , qui est signé par chacune des candidates. Elle souligne toutefois « que la cause est noble« , que « l’organisation » elle-même « soutient la cause« , mais qu’elle est « navrée » de cette élimination due à « une question de réglementation qu’on applique à la lettre« .

View this post on Instagram

🍾🥂

A post shared by Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) on


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.