Meghan Markle : une première défaite en justice face aux tabloïds anglais et ça fait mal !

L’histoire avait fait grand bruit. Meghan Markle, la toute nouvelle duchesse anglaise avait attaqué des tabloïds en justice. Mal lui en a pris !

Meghan Markle et Harry
Source : Voici

L’arrivée de la jeune femme dans la famille royale d’Angleterre n’avait pas été simple. Les critiques avaient été nombreuses : roturière, d’origine métisse, actrice, femme divorcée ou encore manipulatrice, rien n’avait été épargné à la californienne. Pire encore, c’est sa propre famille qui a été la plus virulente et la presse people faisait ses choux gras des interviews et déclarations fracassantes de sa demi-sœur Samantha ou encore de son père Tom. Jalousie ? Envie ? Toujours est-il que sa demi-sœur avait été jusqu’à se faire photographier en train de tenter d’entrer par surprise dans Buckingham Palace. Épuisée par les constantes attaques de sa famille américaine, la jeune duchesse avait pris sa plus belle plume pour tenter d’apaiser  les choses. Mal lui en a pris ; son père, destinataire du courrier, l’a fait parvenir à la presse.

Une lettre à son père publiée par le « mail on Sunday »

Alors que Meghan avait voulu ouvrir son coeur à sa famille outre-atlantique, cette dernière l’avait une fois de plus trahie. Son père, au lieu de saisir la main que lui tendait sa fille, s’est empressé de faire copie de la lettre et de l’envoyer à la presse à scandales. S’est-il fait payer ? On l’ignore mais le père de l’épouse du prince Harry est réputé pour être surtout motivé par l’argent.

Toujours est-il que la toute nouvelle duchesse a pris cette publication comme un coup de couteau dans le dos. Sa royale belle-famille a elle aussi, été embarrassée par son encombrant entourage américain. Et pourtant, l’actrice voulait simplement protéger son mari et leur futur bébé et éviter tout embarras à sa nouvelle famille. C’est la publication de cette lettre dans la presse qui a mis le feu aux poudres. Estimant que les tabloïds portaient une atteinte grave et abusive à sa vie privée, Meghan a décidé de s’en remettre à la .

Le tabloïd poursuivi

La duchesse de n’y est pas allé de main morte. Elle a engagé les meilleurs avocats et leur a demandé de poursuivre le magazine pour violation de la vie privée, violation du droit d’ et utilisation abusive des données personnelles. La bataille a fait rage, le tabloïd estimant n’avoir rien à se reprocher dès lors que le courrier lui avait été remis volontairement.

La Haute Cour de Justice de Londres a fini par trancher, et duchesse ou pas, épouse du petit-fils préféré de la reine ou pas, les juges ont estimés que certaines allégations de la nouvelle altesse étaient irrecevables. Pire encore, la maman d’Archie est condamnée à payer d’importants frais de justice. Meghan devra rembourser un montant de 68 000 livres sterling de frais, soit environ 75 000 euros. A cela vont s’ajouter ses propres frais de justice et la femme du prince Harry se voit présenter une addition particulièrement salée s’élevant à 100 000 livres sterling, soit environ 110 000 euros.

va-t-elle faire appel?

il semble que cette déconvenue ait calmé les ardeurs procédurières de la jeune maman. En effet, selon la presse anglaise, cette dernière aurait déjà accepté de régler les sommes demandées, et si elle ne s’est pas exprimée sur la décision fraîchement rendue, il est fort peu probable qu’elle fasse appel, ce d’autant plus qu’elle a demandé que l’identité de ses témoins ne soit pas dévoilée à la presse. Il est évident que la star va devoir faire profil bas et davantage se méfier des journalistes, dès lors que la décision de la Haute Cour de Justice de Londres en faveur des médias va donner des ailes aux tabloïds. Meghan risque de davantage encore se retrouver sous les lumières des projecteurs. Espérons simplement qu’elle puisse trouver un juste équilibre entre sa vie publique et sa vie privée pour pouvoir protéger sa famille.