Le prince Andrew dans la tourmente ! L’ancien chef d’Epstein collabore avec le FBI.

Le prince Andrew commence surement à devenir nerveux. En effet, celui qui a été gravement mis en cause pour son amitié avec le milliardaire pédophile Epstein doit sentir le vent tourner. En effet, le prince Andrew a beaucoup trainé avec un milliardaire bien sulfureux. Ce dernier avait pour habitude de se livrer à un trafic de jeunes filles avec la complicité de Ghislaine Maxwel. Celui qui est surnommé Andy Randy (Andy le tombeur) est dans le collimateur de la justice. En effet, une des victimes du pédophile déclaré qu’elle avait été contrainte d’avoir des relations sexuelles avec le fils préféré de la reine d’Angleterre. Les accusations sont d’autant plus gênantes pour le prince que la jeune fille était mineure au moment des faits. Bref la jeune fille accuse le duc d’York d’actes de pédophilie.

https://www.instagram.com/p/B2gcz2lp9Ij/

Le prince était resté ami avec Epstein

Le prince Andrew était un ami du milliardaire. Certes on n’est pas responsable de ce que font ses amis, à condition qu’on n’y participe pas. En fait le second fils de la monarque anglaise était resté proche du milliardaire américain alors que ce dernier avait fait de la pour des affaires de mœurs impliquant des mineurs. Or, même après cet emprisonnement, Andrew est resté ami voir proche du pédophile. Pire, il a séjourné à plusieurs reprises sur l’ile privée d’Epstein. Ce dernier faisait venir des jeunes filles à partir de 12 ans sur son ile par son jet privé surnommé « Le lolita express ».  Pire, certaines jeunes filles avaient essayé de fuir à la nage et les victimes étaient récupérées par les équipes d’Epstein. Or, la présence du prince a été prouvée à bord de l’avion. Il ne pouvait pas ne pas voir des gamines être livrées sur l’ile.

Le prince a du se justifier lors d’une interview à la BBC

Pour tenter de se justifier, le duc d’York avait donné une interview désastreuse à la BBC. Suite au tollé chez les sujets de Sa Gracieuse Majesté, cette dernière a réagi en tant que souveraine en mettant de coté le fait qu’elle est la mère du duc. Elle l’a tout simplement démis de ses fonctions royales. Il est vrai que la souveraine n’avait plus le choix. Elle ne pouvait décemment être représentée par quelqu’un qui a une pareille image dans le peuple. La reine a toujours été capable de trancher dans le vif quand il le fallait. La longévité du trône est à ce prix. Et elle a toujours su conserver sa couronne.

https://www.instagram.com/p/B4rgWufp7U9/

Le FBI talonne le prince

Le procureur américain chargé de l’enquête a de nombreuses fois indiqué qu’il voulait la coopération pleine et entière du prince Andrew. Or, ce dernier fait tout ce qu’il peut depuis près de deux ans pour éviter d’avoir à rendre des comptes. A ce jour aucune des promesses du sexagénaire n’a été tenue. Finalement les autorités américaines en ont eu assez. La américaine a fait une demande officielle de remise du prince Andrew. On sait que cet acte de procédure est arrivé à Buckingham Palace la dernière semaine d’Aout. D’ailleurs la souveraine avait derechef convoqué son fils à Balmoral. Elle voulait que son fils lui explique par le menu ce qui s’est passé. En effet, la souveraine n’est pas stupide.

Le chef d’Epstein parle

Elle sait pertinemment que si les autorités américaines font une telle demande par rapport au fils d’un souverain étranger, c’est qu’elles ont un dossier qui peut sans doute poser de graves problèmes à son fils. Ainsi le chef privé d’Epstein a annoncé qu’il coopérait et a clairement indiqué qu’il avait reconnu le prince Andrew dans le jet privé du milliardaire et lors de ses séjours sur l’ile du sulfureux milliardaire. L’étau se resserre.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Le prince Andrew dans la tourmente ! L’ancien chef d’Epstein collabore avec le FBI.