Le prince Andrew dans la tourmente ! L’ancien chef d’Epstein collabore avec le FBI.

Le prince Andrew n’a pas fini d’avoir des ennuis. Les témoins sont de plus en plus bavards !

Andrew et Jeffrey Epstein
Source : Film Daily

Le prince Andrew commence surement à devenir nerveux. En effet, celui qui a été gravement mis en cause pour son amitié avec le milliardaire pédophile doit sentir le vent tourner. En effet, le prince Andrew a beaucoup trainé avec un milliardaire bien sulfureux. Ce dernier avait pour habitude de se livrer à un trafic de jeunes filles avec la complicité de Ghislaine Maxwel. Celui qui est surnommé Andy Randy (Andy le tombeur) est dans le collimateur de la . En effet, une des victimes du pédophile déclaré qu’elle avait été contrainte d’avoir des relations sexuelles avec le fils préféré de la reine d’. Les accusations sont d’autant plus gênantes pour le prince que la jeune fille était mineure au moment des faits. Bref la jeune fille accuse le duc d’York d’actes de pédophilie.

View this post on Instagram

In 1959, The Commonwealth Society for the Deaf was established to help those affected by hearing loss. Now known as @sound_seekers, the charity works in Malawi, Zambia, The Gambia, Cameroon and Sierra Leone to deliver practical solutions to support people with hearing loss by enabling access to healthcare and education.⁣ ⁣ To mark the sixtieth anniversary of the Charity and all it is has achieved since 1959, The Duke of York, Patron since 1997, hosted a reception at Buckingham Palace. The reception, which brought together staff, supporters and those who have benefited from charity’s work, was an opportunity to celebrate its accomplishments and look forward to the next sixty years.⁣ ⁣ The Prince Andrew Charitable Trust recently approved a grant for Sound Seekers, which the charity will use to improve paediatric ear and hearing health services in Arthur Davison Children’s Hospital in Ndola, Zambia, the only paediatric hospital in the Copperbelt Province of Zambia. The grant will enable the charity to sponsor the training of one Clinical Officer to become the first ever Audiology Technician at the hospital.⁣

A post shared by The Duke of York (@hrhthedukeofyork) on

Le prince était resté ami avec Epstein

Le prince Andrew était un ami du milliardaire. Certes on n’est pas responsable de ce que font ses amis, à condition qu’on n’y participe pas. En fait le second fils de la monarque anglaise était resté proche du milliardaire américain alors que ce dernier avait fait de la prison pour des affaires de mœurs impliquant des mineurs. Or, même après cet emprisonnement, Andrew est resté ami voir proche du pédophile. Pire, il a séjourné à plusieurs reprises sur l’ile privée d’Epstein. Ce dernier faisait venir des jeunes filles à partir de 12 ans sur son ile par son jet privé surnommé « Le lolita express ».  Pire, certaines jeunes filles avaient essayé de fuir à la nage et les victimes étaient récupérées par les équipes d’Epstein. Or, la présence du prince a été prouvée à bord de l’avion. Il ne pouvait pas ne pas voir des gamines être livrées sur l’ile.

Le prince a du se justifier lors d’une interview à la

Pour tenter de se justifier, le duc d’York avait donné une interview désastreuse à la BBC. Suite au tollé chez les sujets de Sa Gracieuse Majesté, cette dernière a réagi en tant que souveraine en mettant de coté le fait qu’elle est la mère du duc. Elle l’a tout simplement démis de ses fonctions royales. Il est vrai que la souveraine n’avait plus le choix. Elle ne pouvait décemment être représentée par quelqu’un qui a une pareille image dans le peuple. La reine a toujours été capable de trancher dans le vif quand il le fallait. La longévité du trône est à ce prix. Et elle a toujours su conserver sa couronne.

View this post on Instagram

Today The Duke of York will join The Queen and The Royal Family at the annual Remembrance Day Service at the Cenotaph, joining the nation to honour those who have lost their lives in conflict and reflecting on the sacrifices all service personnel have made. ⁣ ⁣ ⁣ #LestWeForget ⁣ ⁣ ⁣ You can watch the event live on BBC One and online from 10:20 GMT.⁣ ⁣⁣ ⁣ His Royal Highness served in the Royal Navy for 22 years, and continues to support a number of organisations that support servicemen and women, veterans, and their families:⁣⁣ ⁣⁣ ⁣⁣ • Broughton House Home for Ex-Service Men and Women provides accommodation and treatment for those who have served. ⁣⁣ ⁣⁣ • The Falkland Islands Memorial Chapel commemorates the lives and sacrifice of the 155 Servicemen and three civilians who lost their lives in the conflict. ⁣⁣ ⁣⁣ • The Kohima Educational Trust was established by the Veterans of the Battle of Kohima to aid the education of Naga children.⁣⁣ ⁣⁣ • The On Course Foundation champions the recovery of injured and sick service personnel and veterans through nationwide golf events and employment in the golf industry. ⁣⁣ ⁣⁣ • Royal Commonwealth Ex-Services League supports veterans across the Commonwealth. ⁣⁣ ⁣⁣ • The Services Sound & Vision Corporation (SSVC) provides veterans with the skills and qualifications to gain employment in the media sector. ⁣⁣ ⁣⁣ • The Colonel’s Fund @grenadier.guards supports servicemen and women, veterans and their families, who have served in the Grenadier Guards. ⁣⁣ ⁣⁣ • @royalbritishlegion St James’s Palace Branch. ⁣⁣ ⁣⁣ • The Royal Navy & Royal Marines Children’s Fund Is dedicated to supporting children whose parents serve, or have served, for the Naval Service. ⁣

A post shared by The Duke of York (@hrhthedukeofyork) on

Le FBI talonne le prince

Le procureur américain chargé de l’enquête a de nombreuses fois indiqué qu’il voulait la coopération pleine et entière du prince Andrew. Or, ce dernier fait tout ce qu’il peut depuis près de deux ans pour éviter d’avoir à rendre des comptes. A ce jour aucune des promesses du sexagénaire n’a été tenue. Finalement les autorités américaines en ont eu assez. La justice américaine a fait une demande officielle de remise du prince Andrew. On sait que cet acte de procédure est arrivé à Buckingham Palace la dernière semaine d’Aout. D’ailleurs la souveraine avait derechef convoqué son fils à Balmoral. Elle voulait que son fils lui explique par le menu ce qui s’est passé. En effet, la souveraine n’est pas stupide.

Le chef d’Epstein parle

Elle sait pertinemment que si les autorités américaines font une telle demande par rapport au fils d’un souverain étranger, c’est qu’elles ont un dossier qui peut sans doute poser de graves problèmes à son fils. Ainsi le chef privé d’Epstein a annoncé qu’il coopérait et a clairement indiqué qu’il avait reconnu le prince Andrew dans le jet privé du milliardaire et lors de ses séjours sur l’ile du sulfureux milliardaire. L’étau se resserre.