La photo de Brigitte Macron en couverture de Paris Match a bien fait rire

La photo de Brigitte Macron en couverture de Paris Match a bien fait rire.

Macron
Source : capture Instagram @emmanueletbrigittemacron

Le diable est dans les détails dit-on et la revue Paris Match en a fait les frais. Et madame Macron est devenue la victime involontaire de la revue. En effet, le couple présidentiel est en vacances au fort de Brégançon. La revue a voulu faire un reportage sur le séjour du couple présidentiel, ce qui n’a rien de répréhensible en soi, loin de là. Les journalistes de la revue se sont donc rendus au fort de Brégançon pour recueillir les confidences présidentielles. Leur interview faite, ils ont  rédigé leur dossier sur les bien remplies du président et de son épouse.

La réappropriation du fort et son ambiance studieuse mais aussi familiale

Le journal explique d’ailleurs que le fort est la résidence des présidents. Que certains présidents appréciaient cet endroit mais d’autres non. Nicolas Sarkosy par exemple préférait la villa de son épouse. Et la revue de faire un joli dossier sur le fait que les Macron ont investi le fort et en ont fait un endroit très accueillant mais aussi très familial. Et le journal de préciser que le couple présidentiel y recevait des chefs d’état comme ou l’année dernière. Mais la revue a également précisé que le président et son épouse aimaient beaucoup y recevoir de façon très familiale les enfants et les petits-enfants de .

Un article mis à la une avec une photo du couple présidentiel

Bien entendu qui dit reportage dans les pages intérieures dit photo à la une. Et l’hebdomadaire n’a pas dérogé à la règle. C’est donc bien en première de couverture que posent l’ancienne institutrice et son président de mari. Rien de plus  normal. La photo est prise en extérieur sur une terrasse à coté d’une table. Le président est debout, en pantalon bleu et chemise blanche. Le col de la chemise est ouvert et fantaisie. Les manches du chef de l’état sont légèrement retroussées et il ne porte bien entendu pas de cravate. Tout suggère la décontraction. A ses coté se tient son épouse. La première dame porte un blaser blanc croisé avec un double boutonnage, on ne voit pas son top qui est sans doute blanc et la première dame complète le tout par un jean bleu clair, dans les tons lavande.  Le président a passé un bras autour de la taille de son épouse. Quelques dossiers, un stylo et une tasse de café sont négligemment posés sur la table.

 

Une photo suggérant la décontraction mais un détail pose problème et amuse la twittosphère

Bref la photo est parfaite. Entre décontraction, élégance et travail. Mais qu’est ce qui a donc pu faire rire? En fait la réponse est simple. C’est la position de la première dame. Il est tout simplement impossible d’être pris en photo de face si on est assis de profil sur une table. Bien sûr, les internautes ont de suite vu le souci et s’en sont amusé sur twitter. Ainsi le compte parodique Christophe Castagnette relève que soit le photographe a abusé de Photoshop, soit la première dame est contorsionniste. Un autre intitulé Léa Salami persifle en disant que madame Macron faisait taire les mauvaises langue et prouvait sa souplesse. D’autres encore publient des photos de contorsionnistes en commentant « rare photo de Brigitte Macron » ou encore « Brigitte Macron, la femme chewing-gum » . Twitter s’amuse, mais pas méchamment puisque les internautes savent très bien que le souci n’est pas la première dame, mais bien celui qui a très mal manié Photoshop. Le stagiaire du journal a encore frappé rigolent certains twittos. Autant dire que l’hebdomadaire a beaucoup fait parler cette semaine mais sans doute pas pour les raisons que celui qui a rédigé  l’article aurait voulu.