Kelly Vedovelli affiche une « hater » dans C que du kiff : elle lui répond et raconte être menacée

Dans C que du kiff, Kelly a décidé de revenir sur les conséquences néfastes de la notoriété : les insultes sur les réseaux sociaux.

Kelly Vedovelli
Source : C8

La prise de parole de Camelia Jordana concernant les violences policières fait parler plus que de raison. D’un côté, le camp des outrés, ceux qui sanctionnent une position qui attiserait la haine. De l’autre, ceux qui se reconnaissent et qui défendent la chanteuse gagnante de Nouvelle Star.

Dans C que du kiff, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs sont revenus sur cette polémique, et ont reçu plusieurs critiques pour avoir abordé le sujet maladroitement. Aujourd’hui, une personne présentée comme une « hater » a répondu après avoir été citée dans l’émission.

Cyril Hanouna recadre Kelly Vedovelli
Source :

Cyril Hanouna dénigre Camelia Jordana

Les fans de la chanteuse Camelia Jordana n’ont pas du apprécier les propos du présentateur qui se fichait vraisemblablement de toute cette histoire.

Il dit de la jeune femme qu’elle n’a vendu que trois disques et pense qu’on marche sur la tête après avoir entendu qu’elle demandait un débat avec Christophe Castaner.

Il pense que l’idée du débat est bonne, mais pas avec la chanteuse, plutôt dans son émission Balance Ton Porc avec des personnes réellement concernées.

Cyril Hanouna
Source : Le Point

Kelly et Raymond clashent les haters

Dans l’émission du mardi 26 mai, Kelly Vedovelli a souhaité revenir sur le débat de la veille, et les conséquences que celui-ci a eu sur les réseaux sociaux.

Ils sont ensemble revenus sur leurs propos, Cyril Hanouna affirmant qu’il n’avait rien contre la chanteuse (mais ses propos méprisants ont pourtant fait sursauter ses fans).

Kelly et Raymont ont souhaité partager une expérience avec les téléspectateurs. La jeune explique qu’elle a voulu savoir ce qu’il se passait dans la tête d’un « hater » et a donc répondu aux personnes qui étaient en désaccord avec elle.

La chroniqueuse se dit pour le débat et sait que la notoriété entraîne son lot de contrariétés. En revanche, elle refuse les insultes et prend à parti Raymond qui lui-même a décidé de bloquer une personne qui l’aurait insulté. 

Le tweet de Raymond répondant à un compte sur Twitter a ainsi été publié dans l’émission, et l’auteur de ce tweet a décidé de répondre.

Kenza est harcelée sur les réseaux sociaux

@Neylakenza est un compte Twitter qui a été cité dans C que du kiff. Présentée comme une « hater « , cette femme nommée Kenza a donné sur le réseau social à l’oiseau bleu son avis concernant l’affaire Camelia Jordana. 

Elle n’était pas d’accord avec la vision de Raymond concernant les cités et la légitimité de la chanteuse. Elle a fini par dire au chroniqueur « hmar que tu es « , « hmar » signifiant âne en arabe.

Des propos qui n’ont pas plu à Raymond qui l’a tout simplement bloqué, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Mais en affichant ce compte Twitter dans C que du kiff, la jeune femme s’est retrouvée dans la tourmente et dit recevoir de nombreuses insultes. Elle dit clairement qu’elle n’a jamais insulté Kelly ou Raymond et qu’elle refuse d’être traitée de « hater«  alors qu’elle a simplement émis un avis différent.

Pourtant, Kelly dans l’émission C que du kiff l’a cité en la traitant de « débilos ». 

Kenza a écrit directement à Cyril Hanouna

Kenza ne se considère en effet pas comme une « hater« . Au contraire, elle aime l’émission et a toujours dit des mots gentils aux chroniqueurs et à Cyril pour les encourager.

En revanche, elle n’était pas d’accord avec le débat concernant les propos de Camelia Jordana. Elle reconnait avoir été relativement virulente, mais pas plus que les chroniqueurs eux-mêmes à l’égard de la chanteuse.

Harcelée et menacée, elle a écrit directement à Cyril Hanouna pour lui faire part de sa détresse quant aux mots violents qu’elle reçoit. Son message privé est pour le moment resté sans réponse, tout comme son tweet public visible ci-dessous.

Elle clame n’avoir rien à cacher et n’a supprimé aucun de ses tweets. Elle pense ne pas mériter la haine qu’elle inspire chez certains fans de l’émission qui sont prêts à défendre Cyril et ses chroniqueurs, et ce parfois en dépit de bon sens.

Cela montre une nouvelle fois toutes les limites de Twitter, outil important s’il en est, mais parasité par ce genre de dérives qui peuvent parfois aller très loin. En espérant que le présentateur star de C8 encouragera ses fans à ne pas harceler les personnes qui sont en désaccord avec lui ou ses chroniqueurs à l’avenir, lui qui a l’habitude de revenir sur les différents clashs qu’il a avec des personnalités.

 

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.