Karl Lagerfeld : ses parents auraient employé des travailleurs forcés pour leur fabrique de lait

Karl Lagerfeld est décédé déjà depuis plus d’un an et le monde de la mode a été profondément marqué par son absence.

Karl
Source : capture Instagram @karllagerfeld

Karl Lagerfeld a pu travailler avec de nombreuses stars dans le monde entier, il a multiplié les collections et il a même proposé une ligne de vêtements en partenariat avec des boutiques traditionnelles. Toutefois, s’il avait tendance à évoquer en détail sa création et son goût pour la mode, il était par contre un peu moins penché sur sa vie privée. Le couturier était donc discret concernant sa famille, mais, après sa mort, des informations ont circulé. Bien sûr, le couturier n’est plus présent pour confirmer ou non les données, il faut alors les prendre avec des pincettes.

Le père de Karl Lagerfeld employait-il des travailleurs forcés ?

Raphaëlle Bacqué a proposé une biographie pour Karl Lagerfeld et elle évoque notamment cette partie concernant les parents. De ce fait, ces derniers auraient appartenu à l’ nazie et ils auraient même dans leur usine employé des travailleurs forcés. Cela leur permettait grâce à un partenariat apparemment de continuer leurs activités malgré la guerre.

  • Karl Lagerfeld a quitté l’Allemagne alors qu’il avait 19 ans et il aurait fait en sorte que cette partie de son histoire ne soit pas évoquée.
  • Le 17 septembre dernier, cette affaire a refait surface à cause d’une partagée sous la forme d’un livre.
  • Les parents de Karl Lagerfeld avaient une fabrique de lait baptisée Glücksklee et des travailleurs forcés auraient été invités à évoluer dans l’établissement.
  • C’était apparemment des travailleurs forcés soviétiques et même des prisonniers de guerre entre 1941 et 1944.
  • Des archives auraient alors été trouvées, elle mentionnerait un prisonnier à savoir Braim Maric qui aurait évolué dans cette entreprise familiale.

Selon les données transmises dans la presse et relayées notamment par Le Point, nous apprenons que les parents de Karl Lagerfeld pouvaient embaucher aux alentours de 80 travailleurs forcés. Aujourd’hui, après sa mort, certains tentent alors de lever le voile puisque la fortune acquise en partie par le couturier proviendrait notamment de cet emploi des travailleurs forcés et de la fabrique de lait.

Les parents appartenaient-ils au régime nazi ?

D’autres informations ont été partagées dans la presse mondiale puisque nous apprenons que le père de Karl Lagerfeld à savoir Otto avait été un membre de la NSDAP à savoir le parti d’Adolf Hitler. Il aurait alors évolué dans ses rangs entre 1933 et 1945, ce qui expliquerait aussi le partenariat effectué pour que la fabrique puisse continuer malgré la situation dans laquelle l’Allemagne était plongée. En parallèle, sa mère Élisabeth était apparemment un membre à part entière de ce mouvement. Certains ont également pu se focaliser sur les dates, car Karl Lagerfeld est né en septembre 1933, soit l’année de la nomination d’Hitler.

En parallèle, avant la Seconde Guerre mondiale, Karl Lagerfeld baignait donc dans cette atmosphère. Toutefois, le couturier largement connu dans le monde entier pour son talent et ses créations avait affirmé qu’il ne connaissait pas les agissements de ses parents, il aurait alors eu vent de tout cela après la Seconde Guerre mondiale. En septembre 2020, il aurait donc célébré son 87e et il laisse le monde de la mode orphelin puisqu’il a collaboré avec les plus grands sur l’ensemble de la planète. En ce qui concerne la société de ses parents, elle a été revendue en 2003 et c’est Nestlé qui est désormais propriétaire de cette fameuse fabrique de lait.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.