Juan Carlos : l’ancienne maîtresse du roi émérite règle ses comptes !

Un scandale de plus à la cour d’Espagne, l’ex-maîtresse de Juan Carlos balance !

Décidément, ça chauffe du coté de l’Espagne et il n’est bien entendu pas du tout question de la température. Mais bien des de l’ancienne maîtresse de Juan Carlos, l’ancien roi d’Espagne. En effet, le monarque qui avait abdiqué en 2014 en raison d’un scandale financier et d’accusations de corruption n’était guère fidèle à son épouse. Corinna Larsen a été pendant très longtemps la maîtresse du roi, et de façon peu discrète vers la fin. Cette femme d’affaires d’origine germano-danoise a rencontré l’ancien monarque espagnol en 2004. Le couple a eu une liaison passionnée et peu discrète puisque Corinna avait accompagné le souverain au Bostwanna en 2012. Si les deux amants ont rompu et sont restés en bons termes selon la version officielle, on peut néanmoins se poser la question de ce qui est entendu par « bons termes ». Toujours est-il que cette dernière vient de sortir de son silence en accordant une interview à la BBC dans laquelle elle revient sur cette liaison. Celle qui a déposé plainte contre le souverain actuellement en exil fait des révélations fracassantes.

Une relation de plusieurs années

Le roi d’Espagne n’était guère fidèle et la reine Sophia faisait bonne figure à la cour, malgré les éternelles frasques de son époux. Celui qui avait essayé de séduire la princesse Diana était en réalité un grand amateur de femmes. Sa liaison avec Corinna Larsen a fait partie des coups de canif que le souverain donnait régulièrement dans son . Mais Juan Carlos n’avait pas que des problèmes avec la fidélité. A la fin de son règne il a eu à faire face à de nombreux scandales. Il a fini par devoir se résigner à abdiquer pour protéger la monarchie. C’est ainsi que son fils, Felipe, est devenu roi sous le nom de Felipe VI. Et le nouveau roi ne badine pas avec l’honneur de la monacrchie. Mais le passé de Juan Carlos n ‘a pas fini de le rattraper. Alors que les médias internationaux révèlent que l’ancien roi d’Espagne était corrompu jusqu’à la moelle, le parquet espagnol se met à enquêter. L’ancien souverain risquait donc de se trouver dans de beaux draps. C’est ainsi qu’au début de l’été le roi émérite a quitté discrètement l’Espagne pour aller se réfugier dans l’un des pays du Golfe. Selon la presse il se serait réfugié dans un palace d’un des pays des émirats. Le scandale est actuellement à son comble dans le pays. Mais le scandale est loin d’être terminé. En effet, c’est au tour de Corinna Larsen d’entrer dans l’arène.

L’ancienne maîtresse de Juan Carlos sort de son silence

Celle que sa propre fille décrit comme une sociopathe narcissique a visiblement des comptes à régler. Et elle fait des révélations fracassantes. En tout premier lieu, celle qui a été la maîtresse du roi pendant plusieurs années avait déposé plainte contre lui une première fois en mars 2020. En effet, la germano-danoise se plaignait des menaces qu’elle disait recevoir de la part de son ancien amant pour tenter de la faire taire et éviter au souverain des révélations embarrassantes. Las, la maîtresse délaissée ne semble pas être le genre de femme qu’on fait taire aussi facilement.

Une demande en mariage

C’est donc en toute simplicité que la quinquagénaire a expliqué à la BBC que l’ancien souverain était allé jusqu’à lui demander sa main. Or, le roi était et est toujours le mari de la reine Sophie d’Espagne. Madame Larsen explique que si elle a compris que cela signifiait que son amant été sérieux, elle n’a néanmoins pas pensé que ce serait un projet à concrétiser, pour des raisons de stratégie politique. Finalement l’ancien roi a mis fin à la relation, peu après le décès du père de sa maîtresse en lui indiquant que de toute façon il était de nouveau en couple avec une autre femme. Par contre, l’ancienne maîtresse n’a pas fait allusion à la somme faramineuse de près de 70 millions de dollars que le royal goujat a transféré sur ses comptes à elle, transfert qui intéresse beaucoup la espagnole.