Et si c’était Roselyne Bachelot, la vraie reine du shopping ?

Roselyne Bachelot a joué le jeu jusqu’au bout. Elle a fini seconde après Hapsatou Sy. Une très jolie performance.

Roselyne Bachelot
Source : Gala

Et si c’était qui était la grande gagnante des reines du shopping, en dehors de l’émission elle-même bien sûr. En effet, l’ancienne ministre et ancienne chroniqueuse de D8  a fait des étincelles lors de l’émission. Par contre, il faut préciser que celle-ci avait été tournée avant que madame Bachelot ne soit à nouveau ministre. Et l’aînée de l’émission a été très remarquée lors de la diffusion du jeu.

Une émission consacrée aux célébrités

Cristina Cordula avait décidé d’inviter des célébrités à participer à son jeu télévisé. Elle a donc réuni sur le plateau cinq drôles de dames. Roselyne Bachelot, Emmanuelle Rivassou, Hapsatou Sy, Julie Vignali et Julie Zenatti sont ainsi parties à l’assaut des boutiques parisiennes pour composer leur look en misant sur une pièce métallisée.  Chacune défendait les couleurs d’une association de son choix.

Une image sympathique

L’ancienne chroniqueuse a été très bien perçue par le public et par les autres candidates. La ministre a de l’humour et elle ne se prend pas au sérieux. Mais ce n’est un secret d’état, celle qui est docteur en pharmacie avait déjà défrayé la chronique en 2008. Elle avait parié qu’elle se présenterait en crocs roses au conseil des ministres si la France gagnait au moins 40 médailles aux jeux olympiques de Pékin. Il est vrai qu’à l’époque la sémillante Roselyne était ministre de la santé, de la jeunesse et des sports. La France avait atteint un nombre suffisant de médailles pour valider le paris. C’est ainsi que la ministre s’est présentée au conseil des ministres fièrement chaussée de crocs rose vif. Elle n’avait d’ailleurs pas boudé son plaisir devant les photographes.

Et bienveillante

Durant l’émission, madame le ministre a fait preuve de beaucoup de bienveillance envers les candidates. Et ceci même en restant dans la compétition. Bien entendu comme toutes ses concurrentes, elle ne s’est pas privée de tacler les tenues choisies, avec de la repartie mais sans la moindre méchanceté. Il en a été de même avec les vendeuses des boutiques visitées. La ministre a été jugée agréable et sympathique. Et puis, Roselyne n’a pas sa langue dans sa poche. Toujours est-il que la ministre a été très appréciée que ce soit sur le plateau ou lors du shopping.

Un carton au niveau de l’audience

L’épisode du jeudi, consacré à Roselyne Bachelot a fait faire un pic d’audience à l’émission. En effet, la chroniqueuse et ministre a attiré 14,1 % des français devant leur écran. Mieux, elle a réuni 1,8 millions de téléspectateurs, ce qui n’était plus arrivé à l’émission depuis 2016. Selon Médiamétrie, 27,4 % des ménagères de moins de 50 ans avaient suivi les péripéties de la ministre à la recherche de sa tenue pour le défilé. La direction de s’est d’ailleurs largement félicitée que la participation de la célébrité ait permis de pulvériser un record dans la case.

Qui a gagné ?

La gagnante de l’émission a été Hapsatou Sy, avec un beau 18 de moyenne et un 20 de la part de Cristina. Mais l’ancienne chroniqueuse n’a pas démérité. Elle a atteint le podium. Roselyne Bachelot a en effet obtenu la médaille d’argent et ce n’était pas pour ses crocs. L’ancienne pharmacienne a défilé avec un magnifique ensemble tailleur très chic et un splendide sautoir. D’ailleurs Cristina n’a pas tari d’éloges sur le sens de la de la femme . En définitive le succès a été au rendez-vous à tous les niveaux. De plus, Hapsatou Sy est bonne joueuse. Elle a estimé que les candidates avaient toutes mérité de gagner. Ainsi elle a décidé de diviser son prix en cinq afin que chacune des associations soutenues obtienne des fonds. Bien entendu, avec un Audimat aussi éblouissant, l’émission est elle aussi la grande gagnante de la semaine.