Enora Malagré : elle se confie sur son incapacité à avoir des enfants et a « envie de pleurer » !

Enora Malagré a eu 40 ans ce lundi 20 juillet. Un anniversaire particulier pour la jeune femme, qui a fait un bilan douloureux.

malagre
Source Instagram @enoramalagre

C’est un cap difficile à franchir, celui du changement de dizaine. Pire encore, celui des 40 ans. Si beaucoup sont simplement effrayés par l’âge qui avance, et la vieillesse qui progresse, pour , c’est le bilan de toute une vie qui inquiète. Le grand jour est donc inévitablement arrivé pour celle qui redoutait l’approche imminente de cet anniversaire, de ce cap.

« J’ai plutôt envie de pleurer »

Enora Malagré vient donc d’avoir 40 ans. Une nouvelle étape dans la vie de l’ex-chroniqueuse de Cyril Hanouna. Comme toujours, la belle blonde a tenu à partager ce moment avec ses abonnés en publiant plusieurs photos d’elle sur Instagram. La première, une photo en noir et blanc, en gros plan sur son visage et un regard qui semble un peu triste. Une photo avec pour simple légende « 40 ». Le message a de quoi être clair. Pour la seconde, Enora Malagré a souhaité rire un peu en publiant cette fois-ci une photo d’elle à 15 ans, affublée d’un chapeau pointu à la « Harry Potter ». Deux jours avant, elle avait aussi posté un autre cliché, où l’on pouvait la voir le sourire aux lèvres. Un sourire de façade puisque la légende, elle, disait tout autre chose. « J-2 … vaut mieux en rire car j’ai plutôt envie de pleurer à vrai dire… #40anspasdenfantfaitchierbordel.»

 

« Je le vis bien, bien, mal »

En juin dernier déjà, celle qui avait mis en place un compte à rebours sur Instagram pour ce jour fatidique, avait diffusé quelques photos et vidéos en story sur le réseau social. Enora Malagré avait là encore dressé un triste bilan d’une vie qui passe à toute vitesse. « Et j’ai bien les boules et je le vis bien, bien, mal. Putain, qu’est-ce que ça passe vite », avait-elle expliqué avant d’ajouter : « 40 ans, pas de bébé, mes petites rides sous les yeux maintenant, mon petit corps un peu meurtri par les épreuves, mais solide… et on sourit parce que des amis en or et des envies plein la tête… on lâche rien, un pas après l’autre… »

View this post on Instagram

40

A post shared by Enora Malagré (@enoramalagre) on

Son combat contre la maladie

Atteinte d’endométriose, la désormais quadragénaire se bat tous les jours contre cette maladie. Devenue une véritable ambassadrice de ce mal qui ronge environ 10 % des femmes en France, Enora Malagré avait même sorti un livre « Le cri du ventre » en 2019. Un livre dans lequel elle se confiait, et parlait de son vécu, elle, qui souffre vingt jours par mois de violentes crises, d’hémorragies, de douleurs qui la mettent K.O… Une situation plus que difficile, qui a contraint la grande gueule du PAF à renoncer à donner la vie.

malagre
Source Instagram @enoramalagre

Le projet d’adopter

Après de nombreuses fausses-couches, Enora Malagré s’était confiée sur sa vie et sur l’endométriose à nos confrères de Gala. Un témoignage émouvant d’une battante, qui n’est pas prête à abandonner son rêve.Je suis en train de faire le deuil de la grossesse, pas d’être mère. Mais l’adoption est un chemin très long, semé d’embûches, il faut être solide.” Pourtant, elle y croit : “Cet enfant, je ne l’aurai peut-être pas porté, mais je vais l’élever. Il sera mon roi, ma reine. (…) Moi, aujourd’hui, rien ne me rendrait plus joyeuse que de changer des couches, de préparer des purées et de plier des mini-fringues. Mon ventre a beau me refuser ce cadeau, je n’en suis pas moins maman, au plus profond de mon âme”, a-t-elle écrit dans son “cri du ventre”.

malagre
Source Instagram @enoramalagre

Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.