Elections américaines : Michelle Obama s’en prend violemment à Donald Trump !

Michelle Obama brise le silence et s’en prend violemment à Donald Trump

Michelle Obama - source Maison Blanche

Décidément, la campagne présidentielle américaine est bien agitée. Les Etats Unis d’Amérique sont frappés de plein fouet par la pandémie et et l’économie n’est pas en très bon état. En effet, le pays compte plus de 170 000 morts. La récession frappe et pour couronner le tout, il y a eu l’affaire Floyd George à Minneapolis.

L’affaire George Floyd

George Floyd était un  homme noir tué par un policier blanc. Alors qu’il était menotté au sol, un policier blanc était resté avec un genou sur son cou pendant plus de neuf minutes. Or, l’homme disait clairement qu’il ne pouvait pas respirer. La avait inondé les . Le pays tout entier a été secoué par une vague de protestations contre le racisme. Des émeutes ont éclaté dans de nombreuses villes américaines. Vingt neuf personnes trouveront la mort dans cette période agitée.

La candidature de Kanye West

Dans une situation déjà quelque peu troublée, le rappeur et mari de la star de télé-réalité Kim Kardashian a décidé qu’il allait lui-aussi se lancer dans la course à la présidence. Le rappeur, qui est connu pour avoir un ego incroyable, estime qu’il est dans son destin de se lancer dans la politique. Il avait ainsi tenu un premier meeting absolument surréaliste dans lequel il a tenu des propos anti-avortement. Lors de ce discours il portait une veste pare-balle et a fini par fondre en larmes en hurlant « j’ai failli tuer  ma fille ». Ce n’est pas la première fois que le rappeur fait des sorties absolument surréalistes. Toujours est-il que ce premier meeting a totalement disqualifié West de la course à la présidentielle.

Les deux seuls candidats en lice sont Donald Trump et Joe Biden

Les deux hommes sont les seuls à être capables de gagner la . Et les tacles et les flèches ne manquent pas entre les deux hommes. Ainsi Donald Trump vient de s’en prendre à Joe Biden en l’accusant d’être un mécréant. Trump avait jugé bon de préciser que si Biden était élu il blesserait Dieu et la Bible. Il avait également prétendu que le candidat démocrate voulait interdire aux citoyens américains de porter une arme. Les états-uniens ne plaisantent pas avec ces deux questions. Les équipes de Joe Biden sont alors de suite montées au créneau pour démentir les propos de Trump. Maintenant que la campagne tire vers sa fin, les deux candidats mettent les bouchées doubles. Ainsi le camp démocrate a organisé une convention virtuelle afin de soutenir Joe Biden.

Michelle Obama prend la parole lors de la convention virtuelle démocrate

C’est sans doute la première fois qu’une ancienne first lady prend la parole dans une convention qui vient au soutien d’un candidat. Michelle Obama s’en est pris fermement à Donald Trump. Elle a accusé le en exercice de manquer d’empathie. Ainsi Michelle Obama a dénoncé le chaos qui règne dans le pays. A chaque fois que nous nous tournons vers la maison blanche pour une direction ou du réconfort, nous ne trouvons que le chaos et le manque d’empathie a déclaré l’ancienne première dame. Dans un discours passionné, l’ancienne avocate a souligné les incohérences et les insuffisances de Donald Trump. Elle a conclu son discours en expliquant que Trump n’était pas le bon président. Michelle Obama a ainsi exhorté ses concitoyens à voter. Elle leur a demandé de faire le maximum pour aller déposer leur bulletin de vote dans l’urne. Elle a ensuite continué son allocution en disant qu’elle était consciente que le pays était divisé. Pour finir elle a conclu qu’elle était consciente que son message pouvait ne pas être entendu. Le discours a fait grand bruit dans le pays et nul doute que Trump va rétorquer très rapidement.