Catastrophe de Beyrouth : la réaction de Mika a été largement partagée sur les réseaux sociaux

Le chanteur d’origine Libanaise a été profondément choqué par la catastrophe. Il sort de sa réserve !

Michael Holbrook Penniman Jr mieux connu sous le nom de est né le 18 août 1983 à Beyrouth au . Sa mère est libanaise et son père américain. A l’âge d’un an, la famille du jeune Michael quitte le Liban pour s’installer à Paris. Huit ans plus tard, la famille déménage et s’installe à Londres. En 2007 la déferlante Mika s’abat sur les charts du monde entier. Celui dont on dit que la voix couvre 4 octaves devient très rapidement un incontournable de la pop. Mais Mika n’oublie pas ses origines. Le libano-anglais, choqué par la situation au Liban a pris sa plus belle plume pour s’adresser au pays de sa naissance. Les mots sont forts et justes. Le texte est d’une beauté déchirante et il montre un artiste touché, à la sensibilité à fleur de peau. Mais le message n’est pas uniquement poétique, il est aussi politique. Vous pouvez notamment suivre cette star sur Instagram.

De multiples réactions dans le monde entier

La catastrophe de Beyrouth n’a laissé personne indifférent. Les hommages et les messages de soutien ont afflué de tous les cotés. Que ce soit au niveau des chefs d’états, qui ont tous assuré leur homologue libanais de leur soutien, ou des anonymes. Les célébrités ont elles aussi réagit, ainsi Omar Sy ou encore Ariana Grande ont posté des messages de soutien. Les réseaux sociaux pour leur part, ont été submergés de messages. Mika lui aussi a de suite réagit sur twitter en postant un message faisant état de son inquiétude mais aussi de son soutien pour son pays natal. Quatre jours après la catastrophe, Mika publie sa lettre à .

Une déclaration d’amour à son pays

Au travers de ses mots, justes et profonds, et sans tomber dans les trémolos, Mika soutient ses frères et sœurs du Liban. S’il décrit la situation de façon déchirante, il ne peut s’empêcher de citer Khalil Gibran, le sage et sublime poète libanais qui disait « Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit ». Et Mika de considérer que le Liban faisait depuis quelque temps ce chemin de la nuit. Corruption, bruits de bottes aux frontières, Coronavirus ; le s’appuie sur les mots du vieux sage pour décrire la situation. Mais si Mika délivre un message de soutien, il ne manque pas de s’interroger.

Un questionnement

Et le jeune homme connait bien son pays natal. Ainsi il rebondit sur les déclarations du premier ministre. Ce dernier a en effet déclaré que les responsables devront rendre des comptes. Mika s’interroge fort justement en demandant « les responsables de qui ? De quoi ? » avant de porter l’estocade en évoquant « les responsables de 30 ans d’agonie qui ont fait du pays du Cèdre, le pays des cendres » .

Suivi d’un message d’espoir

La star ne veut cependant pas rester sur une note négative. Ainsi la lettre du jeune homme termine sur un magnifique message d’espoir. Il écrit « on dit de la catastrophe qu’elle est un dénouement tragique. La fin d’un enchaînement de malheurs » pour se référer à nouveau à Khalil Gibran en continuant « Après l’obscurité viendra l’aube » . Enfin, Mika insiste sur la force de résilience du peuple libanais, sur sa capacité à faire face aux catastrophe. Et Mika termine en parlant d’espoir et en assurant que le pays se relèvera, comme il l’a toujours fait.

Des démissions prochaines?

La vision de Mika des événements de Beyrouth est sans doute très juste. En effet, les habitants de Beyrouth semblent prendre le taureau par les cornes et ils demandent des comptes au gouvernement libanais. La ministre de l’information a déjà démissionné et des rumeurs tenaces dans la presse allemande évoquent la possibilité d’une démission relativement proche du chef du gouvernement avec la mise en place d’un nouveau premier ministre et d’une nouvelle équipe gouvernementale.