Bernard Tapie : Il se bat de toutes ces forces, Il tente d’éradiquer la maladie !

Bernard Tapie suit un traitement spécifique qui n’est pas proposé en France, il tente d’éradiquer la maladie qui le ronge.

Bernard Tapie
Source : capture Instagram @sophietapie

En France, tous les traitements ne sont pas disponibles, certains pays peuvent alors lancer des tests spéciaux avec des molécules qui ne sont pas obligatoirement répandus. Si les médecins français ne veulent pas avoir recours à ces solutions, les malades sont parfois contraints de se déplacer pour rejoindre des hôpitaux. Bernard Tapie a donc fait ce choix, celui de suivre un traitement non autorisé par les autorités françaises. Il lutte alors contre un cancer et les conséquences semblent positives, mais les effets secondaires seraient par contre violents.

Quel est l’état de de ?

Selon Voici, les nouvelles ne seraient pas très bonnes, car le passionné de football a déjà subi plusieurs chimiothérapies. Apparemment, la maladie aura toujours le dessus et il ne pourra jamais la vaincre. Cela est assez triste puisqu’il sait finalement qu’il peut être condamné. En lisant le magazine, nous comprenons alors qu’il tente de lutter contre la mort et souhaite repousser le plus possible l’échéance. Bernard Tapie a donc accepté de suivre ce traitement et sans ce dernier, il serait déjà décédé selon lui.

  • Les résultats sont donc très significatifs, la maladie ne semble pas prendre de l’ampleur grâce à ce traitement.
  • Il faut noter que les effets ne sont pas ceux de la chimiothérapie apparemment, il aurait alors des troubles respiratoires et même des altérations du coeur.
  • Généralement, la chimio entraîne des diarrhées et des nausées, mais ce ne serait pas le cas avec ce traitement très lourd.

Apparemment, Bernard Tapie serait donc dans un état végétatif et il semble incapable de mener une activité. Les confidences ont été partagées dans Soir Mag et elles sont bouleversantes pour toutes les personnes qui sont des fans de cet homme dont les activités ont été nombreuses au fil des années. Aujourd’hui, l’ancien homme d’affaires semble avoir un objectif bien déterminé, celui de vivre le plus longtemps possible. C’est sans doute pour cette raison qu’il a accepté de suivre ce traitement qui n’est pas sans conséquence sur son état de santé. Il faut savoir qu’il est atteint par un cancer de l’oesophage et de l’estomac.

Les traitements en France n’ont pas été suffisants

Lorsqu’il avait partagé son témoignage à TF1, Bernard Tapie avait été bouleversante. Nous avions pu découvrir un homme déterminé, mais affaibli par la maladie. En France, les résultats n’étaient pas ceux escomptés. Il a donc décidé de suivre un autre traitement qui n’est pas autorisé sur le sol français. Il est alors en Belgique à Louvain lorsqu’il obtient les premiers effets positifs. C’est le professeur Eric Van Cutsem qui le suit au cours de ce périple qui consiste à contenir la maladie, car il ne semble pas pouvoir la vaincre.

Bernard Tapie recevait en France son traitement depuis deux ans et les professeurs voyaient que les conséquences n’étaient pas positives. Ils ont alors cherché si d’autres solutions étaient possibles dans le monde et c’est de cette manière que le traitement belge a été évoqué. Dans les colonnes du journal, il révèle toutefois qu’il serait mort s’il n’avait pas accepté de suivre le traitement à Louvain, il lui a donc offert un peu de répit, mais les effets secondaires sont forcément importants. En espérant que l’état de santé de l’ancien patron de l’OM puisse s’améliorer dans les prochains jours et qu’il puisse retrouver quelques activités, ce qui ne semble pas envisageable à l’heure actuelle.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.