Accusé d’agression sexuelle, Justin Bieber demande une somme hallucinante pour dommages et intérêts

Le jeune chanteur s'est retrouvé au coeur d'une triste polémique il y a quelques jours. Il a été accusé par deux femmes d'agression sexuelle. L'information a fait le tour du monde, obligeant le chanteur à répondre et nier.

Après Ansel Elgort et juste avant Cole Sprouse, Justin Bieber a été accusé par deux femmes d’agression sexuelles. Elle ont toutes les deux raconté leur terrifiant récit sur Twitter, et rapidement les tweets en question sont devenus viraux, faisant le tour des réseaux sociaux en un rien de temps.

Très rapidement, le chanteur canadien se retrouve en tendance sur Twitter, tout comme Selena Gomez, son ex petit-ami, étrangement citée en masse par plusieurs comptes de fans. Finalement, a pris la parole sur ce même réseau social et a nié en bloc les accusations.

Source : Pinterest

Justin Bieber utilise Selena Gomez comme alibi

Les deux jeunes femmes utilisent un discours similaire. Elles racontent avoir été contactées par Justin Bieber par le biais de leur garde du corps. Elles auraient par la suite été invitées par le chanteur lui-même dans sa chambre d’hôtel. Une relation sexuelle non consentie aurait eu lieu. Elles citent l’hôtel et la date, ce qui arrange visiblement le chanteur qui s’est expliqué sur Twitter, disant que ces histoires étaient « factuellement fausses« .

Sur le réseau social à l’oiseau bleu, le chanteur a en effet montré une certaine quantité de preuves, montrant qu’il ne se trouvait pas à l’hôtel cité le jour du présumé viol (il ne réagit qu’à une histoire sur les deux, celle qui a fait le plus de bruit).

De plus, il explique qu’il se trouvait avec son ex petite-amie, une certaine Selena Gomez. La jeune femme s’est donc retrouvée en Tendance sur Twitter, les fans du chanteur (qui n’apprécient guère la jeune femme) lui reprochant de ne pas prendre la parole pour le défendre (ils n’ont pas du écouter Lose You To Love Me).

Justin Bieber passe par la justice

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Le chanteur réclame en effet aujourd’hui 20 millions de dollars de dommages et intérêts. Les témoignages sur Twitter de jeunes femmes, qui se dénomment Danielle et Kadi, ont en effet porté atteintes à l’intégrité et à la réputation du chanteur canadien.

Les avocats de Justin Bieber sont en tout cas très confiants et clament que ces histoires ne sont que pure invention. Ils expliquent en effet que Danielle, qui explique avoir été violée au Four Seasons Hotel, a construit son mensonge en se basant sur des photos où l’on voyait le chanteur dans cet hôtel. Mais il n’y aurait pas passé la nuit, il y aurait simplement mangé. Il aurait passé la nuit dans un Airbnb avec Selena Gomez et des amis.

Source : © Agence / Bestimage

Les avocats disent de Kadi qu’elle n’est qu’une fan en manque de notoriété

Quant au second témoignage, celui de Dani, les avocats pensent qu’il est basé sur celui de Danielle. Kadi est une grande fan du chanteur et les avocats pensent qu’elle a surement du attendre Justin Bieber devant son hôtel à plusieurs reprises. « Elle a peut-être réussi à prendre une photo avec lui, mais (si c’est le cas), c’est là que se termine toute réalité dans son histoire« .

Son histoire ne tient d’autant plus pas la route selon eux qu’elle clame avoir été sexuellement agressée dans sa chambre d’hôtel. Or, des dizaines de témoins attestent de la présence du chanteur à l’after party du Met Gala ce jour-là.

Les avocats ne sont donc visiblement pas inquiets par ces accusations qu’ils jugent mensongères. Le chanteur réclame pour chacune d’entre elles 10 millions de dollars, pour un total donc somme toute très coquet de 20 millions de dollars.

Le chanteur soutient Cole Sprouse

Au même moment, l’acteur de Riverdale Cole Sprouse était lui aussi au coeur d’une polémique suite à un témoignage d’une jeune fille qui racontait avoir été agressée sexuellement par le jeune homme alors qu’il était étudiant.

Cole Sprouse a nié en bloc, expliquant qu’il n’était pas le seul acteur visé par ce genre d’accusations mensongères, et que le compte Twitter de la jeune femme avait été créé uniquement dans le but de nuire à la réputation du comédien. Il souhaite lui aussi passé par voie judiciaire, pour trouver la personne à l’origine de ces tweets. On ignore encore s’il demandera une somme aussi élevée que celle du chanteur canadien, mais celui-ci l’a en tout cas soutenu, retweetant le message qu’a mis Cole Sprouse sur Twitter pour se défendre.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.