La Nasa aurait fait des énormes découverte à propos de la Lune ! Voici le communiqué !

Si pendant quelques mois, Mars a été au coeur de toutes les attentions, la Lune revient peu à peu sur le devant de la scène.

Lune
Source : capture Pixabay

Dans Nature Astronomy, une revue spécialisée dans ce domaine, nous pouvons apprendre que la se focalise sur la Lune, mais elle tente d’en apprendre un peu plus concernant la présence d’eau. Notre satellite n’a pas été mis de côté même si les expéditions ne sont plus d’actualité. Toutefois, il pourrait de nouveau être très séduisant pour favoriser la conquête de Mars puisque les spécialistes envisagent de bâtir une base lunaire avec des technologies très intéressantes. La Nasa en partenariat avec Nokia pourrait même installer la 4G pour faciliter les communications.

Une découverte passionnante pour la Nasa

Le 26 octobre dernier, l’agence spatiale a communiqué sur le sujet et nous avons pu apprendre que l’eau était bien présente à la surface de notre satellite. Cela n’est pas une grande découverte puisque les spécialistes étaient déjà au courant, mais il y a toutefois une différence avec ces deux études.

  • Les équipes ont certes pu détecter de l’eau à la surface, mais elles ont également pu distinguer les molécules d’eau et l’hydroxyle.
  • Auparavant, cela n’avait pas pu être fait, il était donc difficile de distinguer d’un côté l’H2O et l’OH.
  • Pour cela, ils ont utilisé SOFIA pour obtenir toutes les données indispensables.

Les équipes de la Nasa ont pu découvrir une signature spectrale de l’eau, mais il y a toutefois une précision à apporter. La présence de l’eau à la surface ne concernerait pas l’ensemble de la Lune, ce serait par contre « le résultat de la géologie locale ».

La Nasa a pu étudier les pièges froids

Certaines zones sont au niveau de l’ombre de la Lune, les spécialistes estiment que l’eau pourrait être stockée dans celles-ci. C’est donc une seconde étude qui a été réalisée par ces équipes notamment pour tenter de savoir si d’autres pièges froids pouvaient être identifiés sur notre satellite. La conclusion est toutefois intéressante, car, pour la Nasa, ces stockages d’eau pourraient être très importants pour les prochaines missions. Les auteurs de l’étude estiment que 40 000 m2 environ pourraient stocker de l’eau.

La Nasa fait donc un pas de plus vers la conquête de Mars et surtout l’installation d’une base lunaire pour ces futures missions. En parallèle, les spécialistes pensent également qu’une étude approfondie de notre satellite et notamment de la présence de l’eau pourrait nous en apprendre un peu plus concernant le système solaire interne. Ce sont donc des découvertes très intéressantes notamment pour les personnes qui sont sensibles à ces études liées à la Lune.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.