Vacances : où partir au mois d’août sans prendre de risque pour sa famille ?

Il est difficile à l’heure actuelle d’organiser ses vacances correctement, sans avoir peur de se confronter à l’épidémie. Quelles sont les recommandations pour faire le bon choix ?

A traveler wears a mask as she fills out a form at a check point set up by border police inside Rome's Termini train station, Tuesday, March 10, 2020. In Italy the government extended a coronavirus containment order previously limited to the country’s north to the rest of the country beginning Tuesday, with soldiers and police enforcing bans. (AP Photo/Andrew Medichini)/AJM102/20070396794248//2003101247

Chaque année, on constate que le nombre de touristes est plus important au mois d’août. En effet, il s’agit d’une période de prédilection pour les Français, en matière de départs en congés.

Même si cette année revêt un caractère très singulier, notamment à cause du coronavirus, certaines habitudes de ce type restent inchangées.

Cette année encore donc, les voyageurs seront un peu plus nombreux à prendre le chemin des plages, pour profiter de l’été.

Mais il faut savoir que les signaux relatifs à la propagation d’épidémie de coronavirus sont très inquiétants à l’heure actuelle. Cela a eu tendance à pousser les Français à réserver relativement tard, voire même à la dernière minute.

Si vous n’avez pas encore effectué les démarches, sachez qu’il reste encore de nombreux hébergements disponibles. Quel endroit choisir ? Que penser de la situation au sein des autres pays européens comme l’Espagne par exemple ? Nous vous disons tout.

Le sud-est relativement touché par la résurgence de l’épidémie

Selon les dernières statistiques, on constate que le coronavirus fait rage au sein de la région PACA, et malheureusement, il s’agit d’une zone qui est très attractive pour les vacanciers. On y trouve des plages parmi les plus belles de France, la est particulièrement agréable pour la baignade, avec ses eaux tièdes au cœur de l’été. Néanmoins, l’épidémie touche assez durement cette zone.

Notez qu’un grand nombre de stations balnéaires vous contraindront à porter le masque en extérieur, de manière à vous protéger, et protéger les autres. Qui plus est, la densité étant importante sur place, les risques sont d’autant plus grands, donc soyez vigilants si vous avez décidé de partir dans le Var, les Bouches-du-Rhône, ou les Alpes Maritimes.

Une situation complexe en Espagne

L’Espagne a décidé de rouvrir ses frontières à la fin du mois de juin, de manière à motiver les voyageurs à s’y rendre. Le pays est en effet très dépendant du en matière d’économie, ce qui explique ce choix, même dans une situation fragile.

Début juillet, face à la situation en Catalogne, le premier actuel a recommandé aux Français d’éviter cette région, qui pourtant fait partie des plus agréables en Espagne. Elle se situe près de la frontière, on y trouve de nombreuses stations balnéaires, et on y profite également de grandes villes très actives, comme Barcelone.

Aujourd’hui, la situation n’a pas beaucoup évolué, et il est toujours possible de se rendre en Espagne depuis la France. Les règles en matière de coronavirus sont à peu près les mêmes qu’en France, concernant la distanciation ainsi que le port du masque. Si vous avez choisi de vous rendre en Espagne en avion, sachez néanmoins qu’il sera nécessaire de remplir un formulaire de contrôle sanitaire, minimum 2 jours avant votre départ. Vous pourrez le faire en ligne.

Quelle est la situation au Portugal

Climat agréable, villes et plages sont également des atouts qui décrivent bien le Portugal, destination appréciée des touristes de toute l’.

Cependant, si vous souhaitez vous rendre tout au sud de la péninsule ibérique, sachez que vous devrez accepter une prise de température à l’aéroport, c’est obligatoire. Pour l’île de Madère, très prisée des touristes également, il sera nécessaire de présenter un test PCR négatif, effectué maximum 3 jours avant votre départ, sinon une quatorzaine devra être effectuée.