Vacances d’été : port du masque, test de dépistage… tout ce qu’il faut savoir avant de partir en Grèce !

Cette année encore, la Grèce va attirer son lot de touristes. Mais, en raison de la crise sanitaire, un certain nombre de mesures sont prises afin de limiter les cas de contamination dans ce pays qui a, jusqu’à présent, plutôt été épargné par le coronavirus.

Grece
Source : Compte Instagram @visitgreecegr

L’été 2020 sera forcément particulier. Le gouvernement a été clair à ce sujet et a donné des consignes précises aux Français. Dans la mesure du possible, il est conseillé de ne pas trop s’éloigner et de prendre ses congés d’été sur le territoire.

Un bon moyen de redécouvrir le terroir et le charme des régions mais aussi de relancer une économie nationale qui a été sévèrement impactée par la pandémie de Covid-19 ces derniers mois.

Malgré tout, certains touristes font de la résistance et ne sauraient concevoir l’idée de passer des dans l’Hexagone. Pour beaucoup, l’été doit surtout se passer à l’étranger. Sauf qu’avant de boucler sa valise, il convient de bien choisir sa destination. Ceux qui avaient décidé de se rendre en Espagne, et notamment à Barcelone où les bars et restaurants sont actuellement fermés, sont donc priés de revoir leurs plans de départ et d’envisager une autre destination. Bonne nouvelle, certains pays européens permettent également de passer des vacances sous le soleil, (presque) aussi normales que les autres années. Exemple avec la Grèce qui compte bien refaire le plan de touristes.

Masque indispensable

Plus que les lunettes de soleil ou la crème solaire, le masque est véritablement devenu l’accessoire indispensable de cet été. Qu’il plaise ou non, il est pourtant demandé à tous ceux qui décideront de profiter de vacances bien méritées en Grèce. Obligatoire dans les aéroports, il l’est également dans les supermarchés, depuis le 18 juillet. Et bien sûr, il est également demandé de le porter dans les ferries en direction des îles.

Outre le masque, les autorités nationales se montrent particulièrement vigilantes pour tout ce qui concerne les tests de dépistage. Avant de partir en Grèce, les voyageurs sont priés de bien vouloir remplir un questionnaire. En fonction des réponses, ils peuvent être soumis à un test salivaire de manière aléatoire. Deux options se présentent ensuite. Si le test est négatif, les touristes peuvent circuler librement tout en prenant soin de bien respecter les mesures barrières. En revanche, si le test est positif, une procédure de mise en quarantaine est alors immédiate.

La distanciation physique est de mise

Comme cela est le cas un peu partout, il convient également de respecter des distances nécessaires. Les grands rassemblements sont pour le moment limités. Les fêtes de villages et autres festivités folkloriques qui font d’ordinaire le bonheur des visiteurs sont interdites jusqu’à la fin du mois de juillet.

Sur les plages, la distanciation physique est également de mise. Les touristes qui souhaitent se faciliter la vie peuvent consulter des applications mobiles comme Plazz qui renseignent sur la disponibilité des transats sur les plages privées. Enfin, sur les ferries, afin d’éviter d’éventuelles contaminations entre les voyageurs, un siège sur deux est condamné. En 2020, il est donc encore possible de passer des vacances en Grèce, à condition de faire preuve de prudence.

 

 


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.