Peste en Chine : des inquiétudes à cause de ces cas qui déclenchent une alerte, la maladie peut-elle revenir ?

Le monde est contraint de se battre contre le coronavirus, mais en Chine, des cas de peste commencent à inquiéter les scientifiques.

La Mongolie intérieure
Source : capture Pixabay

Depuis quelques semaines, les actualités mentionnent des virus ou des maladies qui sont identifiées à l’Est du globe terrestre.

En effet, les scientifiques mettent en avant le coronavirus qui a engendré une pandémie et elle est toujours d’actualité.

Certains ont été inquiets face à un virus transmis par les porcs et cette fois, c’est la peste qui est évoquée. Une alerte de niveau 3 a été déclenchée par les autorités chinoises. C’est dans la région au nord de la à savoir la Mongolie que les études ont été menées. Il faut savoir que le retour de la peste pourrait être problématique au vu des dégâts et du nombre de morts que vous pouvez découvrir dans les archives.

Pourquoi une telle contamination ?

Selon BFMTV, les autorités sanitaires enquêtent sur le sujet, mais les causes de la contamination ne sont pas encore connues. Les premières investigations n’ont pas permis de répondre à une telle interrogation. Par contre, ils soupçonnent une habitude alimentaire locale, elle pourrait être à l’origine de la contamination, mais ce n’est pas validé à 100 %. L’agence de presse chinoise a pris cette affaire très au sérieux puisque des recommandations ont été partagées, les habitants sont invités à les suivre avec la plus grande rigueur afin d’éviter un drame.

  • Il ne faut donc plus manger d’animaux qui sont en mesure de transmettre la peste à savoir la marmotte.
  • La viande crue ne doit pas être consommée, mais cela est assez difficile à respecter pour cette population qui possède une tradition culinaire.
  • Les habitants de la Mongolie sont également invités à signaler au plus vite tous les animaux morts.

Lorsque nous évoquons la peste, nous avons tendance à penser à cette hécatombe qui avait pu traverser la planète. De nombreuses personnes avaient perdu la vie et même aujourd’hui cette maladie est toujours présente. L’Organisation mondiale de la estime qu’il existe toujours deux formes comme la peste bubonique qui a été détectée dans cette région chinoise. La situation est tout de même préoccupante puisqu’une alerte de 3 sur 4 a été émise, cela permet d’appeler à la vigilance.

Comment la peste peut-elle contaminer ?

Généralement, une piqûre est à l’origine de la contamination d’un animal comme un rongeur. Ce dernier est ensuite mangé cru par les populations et c’est le moyen de transmission le plus connu. La bactérie s’invite alors dans l’organisme et plusieurs symptômes sont à prévoir comme des ganglions qui peuvent suppurer comme le révèle le journal. Il existe également la peste pulmonaire, elle est beaucoup plus grave puisque la transmission s’effectue d’un humain à un humain contrairement à la première.

Les chances de survie dépendent de la prise en charge, elle doit être faite dans les premières heures, dès que les symptômes apparaissent. La peste a été un véritable fléau, mais la maladie ne pourrait apparemment pas revenir. Certaines régions du globe sont parfois plus touchées que d’autres comme l’île de Madagascar. C’est aussi le cas pour la Chine qui se retrouve au centre de nombreuses actualités sanitaires ces derniers mois notamment depuis l’épidémie du . Il ne faut pas oublier que les moyens d’aujourd’hui ne sont pas ceux d’hier, il est donc possible de soigner la peste même celle découverte dans une région chinoise. Toutefois, certaines zones reculées sur la planète n’ont pas toujours accès aux traitements et aux médicaments, cela peut aussi expliquer la contamination.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.