Arctique : un réchauffement climatique jusqu’à 38 degrés, un record bien triste, voici les conséquences attendues

En Arctique, la situation est catastrophique, voire particulièrement dangereuse, car les records de températures illustrent le réchauffement climatique.

Arctique
Source : capture Pixabay

Les scientifiques ont réalisé quelques relevés et les conséquences sont dramatiques, car avec des hausses jusqu’à 38 degrés, la fonte est forcément accélérée, cela provoque alors de dramatiques chamboulements pour l’ensemble de l’écosystème de la planète. En effet, c’est le changement climatique qui est responsable de cette situation qui pourrait s’aggraver dans les prochaines années surtout si les hommes ne changent pas leurs comportements. Le 17 Juin dernier, les relevés à Verkhoïansk ont montré 38 degrés alors que vous êtes tout de même dans le Grand Nord.

Des records totalement inhabituels notamment pour la Russie

Le pays est renommé pour son froid et ses périodes glaciales, mais il y a du changement et la Russie se réchauffe comme le reste de la planète forcément. Lors d’une conférence de presse indispensable réalisée à Moscou, Roman Vilfand dont les propos ont été relayés par BFMTV explique que la météo n’est absolument pas habituelle.

  • Les records ont clairement été battus avec près de 38 degrés, la température que vous pouvez retrouver par exemple dans le sud de la France.
  • Verkhoïansk a également pu dévoiler un autre record, celui de la température la plus froide avec -67.8 degrés.
  • Les scientifiques estiment qu’il y aura forcément des conséquences dramatiques pour les villes autour de la zone.

Une vague de chaleur pourrait alors envahir une zone de la Russie qui n’était pas forcément habituée à une telle météo. Ce sont les territoires qui sont à proximité de l’Arctique qui devraient être les premiers touchés. Des villages dans la toundra auront également des effets néfastes à cause de ce réchauffement climatique avec notamment des feux de forêt. Ces derniers pourraient détruire une végétation très importante. Bien sûr, si l’Arctique dévoile de telles températures, il y a de grandes chances pour que les bouleversements se propagent à d’autres pays notamment la France et tous ceux à proximité des mers et des Océans. Une montée des eaux est clairement redoutée, elle pourrait entraîner la disparition de nombreuses villes côtières.

Un réchauffement deux fois plus rapide en Russie

Les records de températures sont déjà problématiques, mais un autre fait a été relevé selon les scientifiques. En effet, la Russie affiche certes une vague de chaleur, mais le réchauffement climatique est 2.5 fois plus rapide que dans le reste du monde. Cela provoque donc une fonte rapide de la glace et les régions polaires sont forcément impactées. Il ne faut pas oublier que la glace est primordiale pour le pays et même la planète entière. En effet, elle permet de rejeter les rayons du soleil qui n’impactent pas les sols, cela permet de limiter le réchauffement climatique. Si vous enlevez la glace qui a fondu à cause de la hausse des températures, vous comprenez que les sols deviennent beaucoup plus secs, ce qui est inquiétant.

Les scientifiques estiment que le réchauffement est aussi rapide à cause des territoires arctiques qui sont très vastes en Russie. Le phénomène est alors amplifié. Si les écologistes sont inquiets au vu de ces résultats, Vladimir Poutine ne semble pas concerné par ce réchauffement climatique puisqu’il constate qu’il existe tout de même un réel bénéfice. En effet, comme les sols sont secs et que les glaces fondent, il peut forcément construire de nouvelles routes à destination du Grand Nord notamment pour exploiter les ressources. Bien sûr, les défenseurs de la planète crient au scandale puisqu’une telle surexploitation accélère aussi la dégringolade de la planète.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.