Vacances d’été : l’Espagne, Australie, Allemagne, le plan de reconfinement en France se précise de plus en plus !

Alors que le premier ministre Edouard Philippe a tout juste annoncé la levée de l’interdiction de circuler de 100 kilomètres et annoncé que les français pourront partir en vacances…

Plage
Source : Wikipedia

Vacances d’été : les français vont pouvoir partir cet en vacances !

En effet, toutes les conditions sont là pour que les français partent en vacances cet été. Si met en place son plan de reconfinement, il sera localisé et comme pour l’Espagne, il devrait être proposé pendant 15 jours. Ce délai permet de savoir si les personnes ont réellement été contaminées. En fonction des situations, des foyers seulement pourraient être invités à rester chez eux.

Le premier ministre Edouard Philippe a annoncé la suppression de la limite des 100 km autour du domicile, mais également des ouvertures de lieux comme les campings très fréquentés par les français en cette période, ainsi que l’ouverture des frontières en Europe.

Des conditions qui commenceront à être appliquée dès le 2 juin…

Bien que le premier ministre Edouard Philippe a annoncé que le déconfinement sera l’occasion pour toutes et tous de « souffler » un peu après cette épreuve bien difficile de confinement, on aurait pu imaginer que les françaises et les français se seraient précipité pour réserver des vacances dès les premières annonces du . Mais qu’en est-il en réalité ?

Les campings seront-ils fréquentés cet été ? Les français vont-ils voyager plus que d’habitude ?

Bien que nous n’ayons pas encore la réponse en détail, des premiers éléments montrent que les français, contre toute attente, ne seraient pas encore prêts à partir en vacances. En effet, il reste encore beaucoup d’incertitudes quant à la suite des évènements, et nous ne sommes pas à l’abri d’une seconde phase de confinement bien que la du coronavirus se soit affaiblie ces dernières semaines. Il est en effet très légitime de se poser des questions concernant un possible confinement à nouveau : que se passerait-il si le gouvernement français décidait en plein été de faire machine arrière et de décréter un nouveau confinement au pied levé ? Les français qui seraient à l’étranger ou dans les campings pourront-ils rentrer chez eux dans ce cas là ? On imagine que cette incertitude provoque beaucoup de réactions et d’interrogations auprès de la population française qui se demande si le départ en vacances est vraiment une bonne idée ou non…

Vacances d’été : les premiers départs hors de France sont déjà prévus !

Pour autant, certaines familles françaises ont déjà bien prévu de partir en vacances et même d’aller au delà des frontières françaises cet été, bien que cela soit à priori limité à l’Europe.

En effet, certains autres pays comme le Maroc, pourtant très convoité par les français en été, ont annoncé que les frontières n’ouvriraient pas avant le mois de juillet. Mais selon un sondage révélé il y a peu de jours par le voyagiste Liligo, des français seraient prêts à prendre l’avion et à quitter la France cet été pour prendre un peu de vacances. Des chiffres qui sont à l’opposé d’une étude d’OpinionWay publiée juste avant les annonces du premier ministre Edouard Philippe qui annonçait que seulement un quart des français serait prêt à partir en vacances : mais qu’en sera-t-il réellement ?

Est-ce un effet d’annonce pour rassurer les futurs voyageurs et pour les encourager à prendre l’avion loin de la France ? Nous devrions avoir les premières réponses dans les prochaines semaines à venir, car pour le moment nul ne sait si les aéroports seront pleins ou pas. Mais où pourraient partir les français ? Et bien selon le sondage, la population préférerait en grande partie rester en France, et pour le reste partir en Europe, bien que certains se voient même partir au delà des frontières européennes. Concernant le mode de transport pour se rendre sur le lieu de vacances, de nombreux français se disent prêts à prendre l’avion selon le sondage de Liligo relayé par LCI, et d’autres pensent prendre leur voiture.

Loin derrière, on retrouve le train et le covoiturage, qui seraient alors les grands perdants dans les transports choisis par les français pour partir en vacances cet été. Là encore, on ne peut pas prédire si ces affirmations se passeront comme cela ou non et on devrait avoir les premières réponses dans les prochaines semaines. Toutes les entreprises du marché restent très prudentes sur ces sujets car nous ne sommes pas à l’abri d’une mauvaise surprise…

Bien sûr, si le confinement était encore au rendez-vous au cours de l’été, cela serait problématique pour l’économie, mais également le portefeuille des Français et les professionnels du . Il faudra alors croiser les doigts pour que le confinement ne soit plus au rendez-vous, mais si les Français respectent toutes les consignes sanitaires, nous aurons une chance d’éradiquer le coronavirus. Il est pour l’instant impossible de savoir si la France décidera d’instaurer un confinement. Dans tous les cas, l’Allemagne lève de plus en plus les restrictions, car un canton a pu retrouver sa liberté. Si toutefois le pays devait envisager le confinement, ce ne serait sans doute pas celui du mois de Mars. De nombreux pays sont donc touchés par ce qui semble être une seconde vague. L’Allemagne n’est pas le seul exemple, car vous avez également l’Espagne, l’Australie et des frontières sont toujours fermées en dehors de l’Europe.


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.