Une majorité de français sont prêts à se confiner pour les fêtes de fin d’année ! Découvrez les résultats du sondage !

Le confinement doit se conclure le 1er décembre, mais beaucoup de citoyens sont sceptiques et se voient déjà profiter des fêtes de noël confinés. Et sans cadeau ?

confinement
Source : Les Echos

Le 28 octobre 2020, Le Président a annoncé ce que beaucoup de français redoutaient : un nouveau confinement. Celui-ci a cependant été annoncé comme plus souple (soft disent certains) avec notamment l’ouverture des écoles, collèges et lycées, afin que les élèves ne soient pas privés de leur enseignement. Mais les français ne sont pas dupes. En mars, deux semaines de confinement avaient été annoncées. C’est finalement pendant huit semaines que les français ont dû se confiner. Ils imaginent alors ce confinement durer au-delà du premier décembre, et certains sont mêmes prêts à célébrer les fêtes de fin d’année confinés. Ils sont même une grande majorité. On vous présente ici les chiffres du sondage de l’Ifop.

 

Un confinement pour sauver les fêtes ?

Avant que le confinement ne soit annoncé, les scientifiques étaient nombreux à expliquer qu’il s’agissait-là de la seule solution possible pour que les fêtes de noël puissent avoir lieu. Ils proposaient deux semaines en novembre pour que la situation sanitaire s’améliore. Le gouvernement ne semblait pas songer à cette idée, et a préféré se tourner vers un couvre-feu localisé qui s’est peu à peu étendu. Finalement, face aux chiffres catastrophiques et à la demande des hôpitaux de la France entière (contrairement à la première vague, chaque région est concernée), Emmanuel Macron a décidé de mettre en place un confinement. 

Cette mesure draconienne a déjà porté ses fruits par le passé. Alors que les chiffres s’envolaient au mois de mars et avril, les conséquences du confinement ont vu le jour après quelques semaines, et les hôpitaux se sont peu à peu vidés. A tel point que dès le mois de mai, lorsque les citoyens ont pu retrouver une vie normale, la présence de la covid-19 semblait avoir été oubliée. Nous en subissons aujourd’hui les conséquences.

Les français prêts à se confiner pour noël

La question qui est sur toutes les lèvres concernent les fêtes de fin d’année. Serons-nous confinés le 25 décembre ? Vous êtes beaucoup à vous y préparer et d’après l’Ifop, plus de 7 français sur 10 (71%) sont prêts à passer les fêtes confinés. Ils accepteront les décisions du gouvernement si jamais il décide de prolonger le confinement. Chez les moins de 35 ans en revanche, la proportion est plus faible puisqu’ils sont 39% à dire qu’ils s’opposeront à un prolongement du confinement.

Si autant de français se disent prêts à passer les fêtes confinées, c’est parce qu’ils paraissent conscients de la gravité de la crise. En effet, 63% comprennent « l’excès de précautions sanitaires pour protéger la santé de tous« . Comme l’expliquait , mieux les mesures seront respectées, au plus vite la vie retrouvera son cours normal. 37% de français sont d’accord avec cette idée, eux qui aspirent à « un retour rapide à la vie normale pour protéger l’économie et le niveau des vies« . Pour le coup, et alors que nous pensions que ce nouveau confinement était bien moins bien accueilli que le premier, ces résultats sont quasi similaires à ceux de mai dernier (65% et 35%).

Les français inquiets par le virus

Depuis quelques semaines, le est à nouveau sur toutes les lèvres alors que durant l’été, les citoyens avaient presque oublié son existence. Mais désormais, face à l’ampleur que cela prend dans l’actualité médiatique et les chiffres de la seconde vague qu’on nous annonce comme plus dramatique que la première, 56% des français ont exprimé leur peur d’être contaminés dans les semaines à venir, alors que les hôpitaux croulent déjà sous le travail. Pour les 50-64%, ce chiffre grimpe à 62%. Cela s’explique par le fait que les personnes de plus de 60 ans sont plus concernées par les conséquences graves du virus que les autres, même si les spécialistes insistent sur le fait que tout le monde peut être touché gravement.

Si les français passent les vacances de noël confinés, cela rendra service notamment à Amazon, qui gagne déjà plus d’un milliard par jour. Pas sûr que les demandes de Jean Castex à la population (ne pas solliciter l’entreprise) soient entendues. Car des fêtes de noël sans cadeau ne sont pas des fêtes de noël et confinés ou pas, on imagine que les français voudront s’échanger des présents.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.