Rentrée des classes : choc, les enfants devraient être vaccinés contre la gastro

C’est une annonce assez choquante qui a été partagée par les pédiatres. Ces derniers conseillent plusieurs vaccinations pour la rentrée des classes.

Enfants
Source : capture Pixabay

La se profile à l’horizon, les enseignants, le personnel et les enfants s’apprêtent à retourner à l’école. Alors que la fin de l’année a été particulièrement difficile à cause de l’épidémie, la reprise pourrait être stressante et angoissante. En effet, les parents ne savent toujours pas avec certitude si les plus jeunes peuvent favoriser ou non la contamination. Sont-ils seulement des porteurs ? Peuvent-ils développer une maladie grave ? La forme du coronavirus est-elle plus virulente chez les enfants ? Ce sont autant de questions qui envahissent l’esprit des parents.

L’importance de vacciner les enfants pour la rentrée des classes

Pour comprendre l’intérêt de ce conseil partagé par les pédiatres, il suffit de se focaliser sur les symptômes du coronavirus. Comme vous le savez, la maladie se rapproche de la grippe et de la gastro-entérite. En effet, chez certaines personnes, le virus se développe avec des maux de tête, des douleurs à la gorge, de la fièvre, mais également des diarrhées et des vomissements. La liste des symptômes est très longue, les pédiatres souhaitent donc faciliter au plus vite le diagnostic.

  • Par exemple, si votre est la cible de vomissements alors qu’il a été vacciné contre la grippe et la gastro, les possibilités sont réduites.
  • Le diagnostic pourrait être orienté plus facilement vers le coronavirus, cela évite alors de perdre du temps en étudiant toutes les pistes.

Les pédiatres ont également partagé leurs inquiétudes via le Monde, ils estiment que la rentrée des classes n’est pas forcément rassurante. En effet, le virus se propage de plus en plus dans certaines régions et les chiffres ne sont pas rassurants. Près de 3000 nouvelles contaminations ont été enregistrées en 24 heures selon le dernier bulletin des autorités compétentes. Cela montre que la rentrée des classes de septembre 2020 sera forcément rythmée par le coronavirus. Faut-il s’attendre à des cas chez les enseignants ? Selon certaines informations glanées sur Internet, c’est une inquiétude qui ne cesse de grandir. Plusieurs scénarios sont déjà envisagés avec notamment la fermeture des écoles si la situation prenait une vraie ampleur.

La contamination chez les enfants est incertaine

À l’heure actuelle, les professionnels de la ne sont pas convaincus que le virus se propage chez les enfants. Il y a eu certes des formes assez inquiétantes, mais la contagiosité reste incertaine chez les plus jeunes. Pour ne pas prendre de risques, il est conseillé de préciser que les enfants peuvent contaminer les autres, cela permet d’optimiser la protection. Si vous pensez que les enfants ne peuvent pas être atteints, vous auriez tendance à baisser la vigilance, ce qui peut être dramatique. Selon l’Agence Santé Publique France, moins de 5 % des cas du coronavirus ont pu être identifiés chez des enfants.

Pour gagner du temps et faciliter le diagnostic, les pédiatres conseillent donc aux parents de procéder à une vaccination pour la grippe et la gastro-entérite. De plus, cela peut avoir un autre intérêt, car les enfants seraient moins malades au cours de l’hiver, les consultations seraient alors moins nombreuses. Si le coronavirus venait à prendre une nouvelle fois de l’ampleur sur le sol français, les cabinets et les hôpitaux pourraient être rapidement saturés comme ce fut le cas en mars dernier. Dans cette optique, la vaccination peut s’avérer intéressante, n’hésitez pas à évoquer cela avec votre médecin traitant, il aura sans doute quelques éléments à vous partager.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.