Michel Cymes pousse un coup de gueule et s’en prend au Pr Raoult

Accusé de minimiser le Coronavirus, le médecin répond à ses détracteurs et tacle le Pr Raoult.

michel cymes
(source : Twitter @FlashNewsBott)

Des scientifiques, médecins et même l’ancienne ministre de la Santé Agnes Buzyn, ont été accusés par l’opinion public d’avoir minimiser l’épidémie de Coronavirus au début de sa propagation en Europe. 

Le 10 mars, la France n’était pas encore confinée et comptabilisée 33 morts. Sur le plateau de Quotidien, , estimait que ‘ce n’était pas un rhume, mais une forme de grippe qui est un peu plus cogné que la grippe’. Selon lui, les journalistes exagéraient le caractère dangereux de l’épidémie et faisait peur à tout le monde.

Pourtant la chronologie des évènements n’a fait que s’aggraver en France et dans le monde. 

  • Le 11 mars :  l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) déclare que le Covid-19 est une pandémie mondiale
  • Le 14 mars : la France passe au stade 3 de l’épidémie. Tous les lieux non indispensables à la vie du pays sont fermés
  • Le 17 mars, toute la population française est confinée pour réduire au maximum le nombre de morts


Au 11 mai, la France reste un des pays les plus touchés par l’épidémie. 26,380 sont mortes, 176,970 sont actuellement infectées.

Accusé de ‘minimiser’ l’épidémie

D’après Marine Le Pen, Michel Cymes s’est même ‘planté lamentablement’. La présidente du Rassemblement national n’a pas hésité à le trainer dans la boue alors qu’elle était l’invitée d’Yves Calvi le 29 avril dernier sur la radio où travaille Michel Cymes. Jean-Pierre Foucault s’est lui aussi montré hostile face aux déclarations du médecin dans les médias. 

Les chroniqueurs de Cyril Hanouna ont eux, dénoncé ‘un juteux business’ dont profiterait le médecin, quand certains comme Matthieu Delormeau, se sont dits ‘choqué’ et ‘attérré’ par certains propos. En cause une phrase de Michel Cymes qui évoquer ‘un grand calme dans les réanimations’.

Michel Cymes contre-attaque

Selon Michel Cymes, les attaques dont il est la cible sont produites par ‘un ventilateur à merde’.

Même s’il a pris le temps de laisser reposer la tempête, il explique être allé aux côtés des médecins réanimateur pour faire son métier pour revenir plus tard.

michel cymes instagram
(source Instagram @michelcymes)

Le présentateur de Allô Docteur avait été mobilisé par l’hôpital Georges Pompidou à Paris au mois de mars. Il est donc intervenu en renfort du personnel soignant, débordé par la crise inédite du Coronavirus.

Il s’attaque au Pr Raoult

Le Pr et Michel Cymes ne s’apprécient pas beaucoup. On ne le sait pas formellement mais en tout cas leur joute verbale par médias interposés nous donne quelques éléments de réponse. Le 25 mars dernier, en réponse à ses interventions médiatiques, le Pr Raoult avait comparé Michel Cymes à ‘des conversations de bistrot’. Selon lui, les deux médecins n’évoluent simplement pas dans la même catégorie.

‘Il existe plusieurs théâtres. J’ai mon théâtre, mondial, dans lequel je joue ma pièce à moi, qui n’est pas le votre de théâtre, ou qui n’est pas celui de Cymes’

Ce lundi 11 mai, Michel Cymes a profité de sa chronique sur RTL pour expliquer avoir pris ‘une leçon d’humilité’ avec cette crise du Coronavirus. Le médecin a ensuite souhaité remettre la lumière sur les projecteurs du Professeur Raoult et de son traitement à l’hydroxychloroquine, présumé efficace contre la maladie.

’Quand on est scientifique et qu’on affirme haut et fort qu’on a trouvé LE traitement du Covid et que deux ou trois mois plus tard on s’aperçoit que LE traitement miracle n’en fait pas, on se dit que le virus aime décidément nous montrer qu’on doit rester modeste’.

Une émission sur France 2 après le déconfinement


Le célèbre médecin sera à l’antenne de France 2 ce mardi soir pour une émission spéciale. Normalement programmée ‘Les pouvoirs du corps humain’, sera dédiée à apporter des réponses face à l’épidémie de Covid-19. Sur le plateau, Michel Cymes et Jamy Gourmaud (‘C’est pas sorcier’) seront accompagnés du ministre de la Santé, Olivier Véran et de médecins spécialistes. Après 55 jours de confinement, les téléspectateurs auront l’occasion de poser leur questions sur l’état du virus, l’avancée de la recherche concernant les traitements et un éventuel vaccin. L’occasion aussi de tordre le cou à nombre d’idées reçues qui fleurissent sur les réseaux sociaux ou dans les discussions des citoyens du pays. 


Yassine Khelfa

Yassine Khelfa

Journaliste professionnel, j'aime écrire un point c'est tout.