Les vacances d’été encore menacées par le coronavirus : les règles du 14 Juin, déceptions en vue ?

Ce dimanche, la ministre de la Transition écologique a fait savoir que le gouvernement s'apprêtait à annoncer de nouvelles règles concernant les vacances d'été. Quelles sont-elles et que vont-elles changer pour les Français ? Barbanews fait le point.

Edouard Philippe annoncera de nouvelles mesures ce jeudi 28 mai 2020
Source : Gala Video

Les annonces gouvernementales du jeudi 28 mai 2020 sont particulièrement attendues par les Français, qui souhaitent savoir s’ils peuvent d’ores et déjà prévoir leurs d’été.

Alors que la phase 2 du déconfinement est sur le point d’être enclenchée, les annonces concernant les vacances estivales sont plus que jamais scrutées : pourra-t-on se rendre dans un lieu de villégiature situé au-delà des 100 km autorisés ? Les restaurants et les terrasses seront-ils ouverts ? Qu’en sera-t-il des plages ? Les réponses finales devraient donc être données au Français ce jeudi 28 mai, comme l’a également confirmé Elisabeth Borne ce dimanche.

Vacances d'été et plages : les annonces du gouvernement
Source : Pixnio

La ministre de la Transition écologique a fait savoir, à l’antenne de Questions politiques sur France Inter : « Chacun peut commencer à réserver ses vacances. On annoncera les nouvelles règles dans le courant de la semaine ». Attention toutefois, si les Français peuvent d’ores et déjà réserver leurs vacances des mois de juillet et août, pour le mois de juin, il convient d’attendre les annonces qui seront faites ce jeudi 28 mai.

« Dès maintenant, on peut réserver ses vacances pour le mois de juillet, pour le mois d’août. Pour le mois de juin, on précisera des choses dans le courant de la semaine ».

Les Français priés d’organiser leurs vacances en France plutôt qu’à l’étranger

Toujours au micro de France Inter, Elisabeth Borne a également précisé qu’il fallait « organiser ses vacances en France » plutôt qu’à l’étranger. « Les frontières avec l’espace hors Schengen restent très contrôlées. On n’invite absolument pas les Français à envisager des vacances à l’étranger », a souligné la ministre de la Transition écologique.

Au sujet d’éventuelles vacances en Espagne, cette dernière a également déconseillé aux Français de réserver un séjour dans ce pays limitrophe, pourtant tant prisé par les vacanciers.

De son côté, Edouard Philippe estimait en conférence de presse qu’il n’était désormais « pas raisonnable d’imaginer voyager loin à l’étranger, très vite » ; d’autant plus qu’il n’est pas du tout certain que « le transport aérien pourra reprendre dans de bonnes conditions rapidement ».

Quant à Amélie de Montchalin, invitée à s’exprimer sur les ondes de RTL, la secrétaire d’État aux Affaires européennes déclarait : « Je conseille d’attendre, parce que je n’ai pas à ce stade suffisamment de visibilité sur la situation sanitaire et sur ce qu’on pourra faire (…) dans un, deux ou trois mois ».

Les vacances d’été menacées par le : un véritable casse-tête organisationnel pour le gouvernement

Le 14 mai 2020, Edouard Philippe avait annoncé aux Français qu’ils pourraient partir en vacances en juillet et en août et qu’il serait tout à fait possible de réserver une location partout en France, mais également dans les territoires d’outre-mer si les conditions sanitaires le permettaient.

Dans le cas contraire, si les réservations devaient être annulées, des mesures de remboursement intégral seraient mises en place, a également assuré le Premier ministre. Des affirmations confirmées le 19 mai par Jean-Baptiste Djabbari, y compris en outremer.

Congés d'été : les annonces gouvernementales
Source : Flickr

C’est donc ce jeudi 28 mai 2020 que le gouvernement devrait préciser les choses, notamment au sujet de la fameuse limitation d’une distance de 100 km. Cette zone de limitation va-t-elle disparaître ? Pourra-t-on voyager plus loin que 100 kilomètres ? Une différence sera-t-elle appliquée en ce qui concerne les zones encore rouges ? Nous devrions donc le savoir ce jeudi.

Ces précisions sont particulièrement attendues, étant donné que les Français sont encore peu nombreux à avoir réservé leurs vacances d’été, préférant jouer la carte de la prudence en attendant les annonces gouvernementales au sujet des congés estivaux, en France.

C’est également ce jeudi 28 mai que l’exécutif devrait se positionner au sujet de la réouverture des restaurants, cafés et bars, pour l’heure fermés.

Un plan de tourisme social mis en place pour les foyers les moins aisés

Les foyers français les moins aisés bénéficieront d’un plan de tourisme social, comme l’a affirmé Edouard Philippe : « Nous voulons faire en sorte que tous ceux qui ont vécu dans des conditions parfois les plus dures le confinement, puissent avoir un accès plus facile à des placements, à des voyages, à des opérations de tourisme social », a récemment déclaré le Premier ministre, qui devrait en préciser les modalités dans les semaines à venir.

Vacances d'été : les annonces du 28 mai 2020
Source : Wikipédia

Un « plan camping » adopté pour faire respecter les mesures sanitaires dans les lieux de brassage

En ce qui concerne les hébergements collectifs et les campings, lieux de brassage qui posent de nombreux problèmes dans l’optique d’un déconfinement, un « plan camping » devrait voir rapidement le jour. Fin avril, les professionnels du secteur se sont réunis afin d’adopter plusieurs mesures sanitaires strictes, comme la limitation du nombre d’enfants dans les aires de jeux, une distanciation physique lors de l’accès aux sanitaires ainsi que le port du masque.

Vacances d'été et covid
Source : Flickr

Ce « plan camping » devrait se diviser en trois phases, comme l’a fait savoir le président de la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air, Nicolas Dayot, au micro de BFM TV :

« La première phase, à partir de mi-mai, permettrait une ouverture minimale assez restrictive. Pas d’animation, de restauration ou d’accès aux piscines et un nombre de campeurs limité », a-t-il expliqué, avant de poursuivre : « La deuxième phase, que l’on souhaite pour mi-juin, serait un intermédiaire et permettrait notamment d’ouvrir les piscines extérieures, mais toujours sans animation. Enfin dans une troisième phase, tous les services seraient proposés, mais avec toujours une grande vigilance apportée aux précautions sanitaires ».


Cécile Ducommun

Cécile Ducommun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Barbanews, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.