Kobayashi devient le premier chef japonais avec trois étoiles au guide Michelin

0
17

Publié le:

Lundi soir, Kei Kobayashi est entré dans l'histoire en devenant le premier chef japonais à recevoir le maximum de trois étoiles Michelin. Le joueur de 42 ans, né à Nagano, a admis que son perfectionnisme peut faire de lui une personne difficile à travailler alors qu'il remportait l'honneur à Paris.

Il a ouvert son restaurant, Kei, à Paris en 2011 et a été l'un des trois chefs à remporter une troisième étoile pour la première fois.

Glenn Viel à l'Oustau de Baumanière en Provence et Christopher Coutanceau dans son restaurant éponyme à La Rochelle ont également reçu l'ultime récompense culinaire dans le guide 2020.

Dans le prélude à la publication des nouvelles listes, les chefs guides ont rendu hommage au chef Emile Jung, décédé lundi à l'âge de 78 ans. Le restaurant de Jung à Strasbourg, Crocodile, comptait trois étoiles.

la norme

Gwendal Poullennec, rédacteur en chef des guides Michelin, a déclaré: "Jung a rehaussé la réputation de la gastronomie française ainsi que de la cuisine alsacienne".

En plus des éloges et des raclées, le guide 2020 – couvrant 628 restaurants – salue les établissements qui font des produits locaux une partie de leur USP.

De tels restaurants ont leurs références écologiques marquées d'une feuille.

"Il est très important pour le guide de mettre en évidence cette approche afin qu'elle devienne courante", a déclaré un guide Michelin. "Le guide doit être à la pointe du changement et une vitrine des bonnes pratiques partout dans le monde."