Gérard Depardieu accusé d’agressions : le parquet de Paris demande l’ouverture d’une enquête

Le mouvement #MeToo infatigable

L’enquête est relancée. Le monstre sacré du cinéma, Gérard Depardieu, avait été entendu en audition libre par les enquêteurs de la police judiciaire de Paris en novembre dernier, sans toutefois être placé en garde à vue. Il est l’une des personnalités françaises à avoir été visées par une plainte relative aux violences faites aux femmes depuis l’affaire Harvey Weinstein, en 2017. Contacté par l’AFP, l’avocat de Gérard Depardieu, Me Hervé Témime, n’a pas souhaité réagir.

https://www..com/p/B1rfFiwH-ZV/?utm_source=ig_web_copy_link

La chute du producteur américain a libéré la parole des victimes dans le milieu du cinéma ; depuis, le sujet reste d’actualité comme l’a montré l’actrice Adèle Haenel lors de la cérémonie des Césars durant laquelle avait vivement protesté contre la récompense de Roman Polanski.
Le mouvement #MeToo continuer d’encourager à libérer la parole dans toutes les sphères, allant jusqu’à la politique et le sport.

L’actrice qui l’accuse ne lâche rien

Une première plainte avait été déposée fin août 2018 à la gendarmerie de Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône, près d’Aix-en-Provence, par une jeune actrice âgé d’une vingtaine d’année. Selon elle, les faits se seraient déroulés dans l’hôtel particulier parisien du VIe arrondissement de Gérard Depardieu, les 7 et 13 août 2018.

L’acteur français, âgé alors de 69 ans, aurait abusé d’elle à deux reprises lors de répétitions de théâtre informelles selon Le Figaro. Fille d’un ami à lui, elle lui avait demandé des conseils pour améliorer son jeu.

En juin 2019, le ministère public avait conclu son enquête préliminaire en expliquant que « les nombreuses investigations réalisées » n’avaient « pas permis de caractériser les infractions dénoncées dans tous leurs éléments constitutifs » selon l’AFP.

Le parquet d’Aix-en-Provence avait alors ouvert une autre enquête préliminaire avant de s’en dessaisir au profit du parquet de Paris. Elle a fini par être confiée au 3e district de la police judiciaire (DPJ) pour que des investigations soient menées.

https://www..com/p/CC5eRRGBPB7/

Un recours quasi infaillible pour relancer l’enquête

La plaignante n’a pas baissé les bras pour autant. Pour relancer les investigations, la comédienne avait déposé une plainte avec constitution de partie civile après le classement sans suite décidé en 2019.
La force des plaintes avec constitution de partie civile vient du fait qu’elles permettent quasi-automatiquement d’obtenir l’ouverture d’une information judiciaire et la désignation d’un magistrat instructeur.
Le parquet de Paris a pris des réquisitions aux fins d’information du chef de viol, a-t-il précisé ce vendredi. C’est ce juge d’instruction qui décidera s’il lancera ou non des investigations, ce qu’il fait dans presque tous les cas.

https://www..com/p/CBsBCgoAq3a/

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » France » Gérard Depardieu accusé d’agressions : le parquet de Paris demande l’ouverture d’une enquête