Déconfinement : les députés révoltés par le « manque de démocratie », coup dur pour le Gouvernement !

Le plan de déconfinement sera finalement présenté ce mardi 28 avril. La prise de décision est finalement très rapide, ce qui ne semble pas plaire à tous les députés.

Édouard Philippe
Source : France 24

Le Premier Ministre Edouard Philippe avait pourtant déclaré vouloir « prendre le temps » de préparer le plan de déconfinement, primordial pour assurer la santé des citoyens français. Pourtant, le Gouvernement s’apprête déjà à le présenter à l’Assemblée Nationale ce mardi 28 avril.

A l’origine, le débat prévu pour cette date était destiné à la question du tracking et notamment de l’application Stop-Covid qui a tant fait parler d’elle. Edouard Philippe s’était d’ailleurs déjà fait remarquer à propos de cette application et avait suscité de nombreuses critiques. Il avait en effet proposé d’autoriser Stop-Covid sans soumettre cette autorisation au vote des députés. Il a finalement retourné sa veste à ce sujet.

Edouard Philippe tente d’apaiser les tensions avec les députés

Lorsqu’il a annoncé qu’il présenterait finalement le plan de déconfinement global à l’Assemblée Nationale ce mardi 28 avril, les députés de l’opposition ont bondi de leur siège. Essuyant de nombreuses critiques, le Premier Ministre s’est exprimé sur Twitter ce dimanche 26 avril pour rassurer l’opinion publique et ses confrères.

« Depuis le début de la crise, j’ai toujours veillé à respecter le contrôle du Parlement : l’annonce de la stratégie de déconfinement se fera à l’Assemblée nationale. Ma déclaration sera soumise au débat puis au vote des députés. » peut-on lire sur son compte Twitter.

Edouard Philippe s'exprime sur Twitter au sujet du plan de déconfinement
Source : Capture Twitter

L’opposition n’a pourtant pas interprété ses mots dans le bon sens et n’accepte pas le fait de mélanger deux débats lors d’une seule réunion.

Plan de déconfinement : révolte des députés de l’opposition sur Twitter

Le député Matthieu Orphelin s’en est donné à cœur joie dans son Tweet.

« Thème du débat et du vote changés moins de 3 jours avant qu’ils n’aient lieu. Une fois de plus, une fois de trop, le Parlement n’est pas respecté par l’exécutif. C’est triste pour notre démocratie. Le renouvellement des pratiques en politique, ce n’est pas ça » a-t-il écrit, visiblement agacé par les paroles d’Edouard Philippe.

Le Premier Secrétaire du Parti Socialiste, Olivier Faure, continue la critique sur Twitter envers la politique menée par le Gouvernement de Macron.

« L’ordre du jour AN est bouleversé in extremis. Ce sera un vote unique sur le déconfinement, tracking inclus. Silence exigé dans les rangs LREM! Et le plan sera connu mardi matin pour un vote dans la foulée. Ainsi va la démocratie au temps du Macronisme ! » s’indigne-t-il sur le réseau social.

Enfin c’est Jean-Luc Mélenchon, figure de la France Insoumise, qui s’est exprimé sur les réseaux sociaux de façon plus cinglante. Très actif sur Twitter et suivis par des millions d’abonnés, il remet en question la démocratie parlementaire.

Mélenchon indigné par Edouard Philippe
Source : capture Youtube

« Le « débat » sur le plan de déconfinement est annoncé samedi soir, avancé d’une semaine. Il sera détaillé 24 h avant le vote en bloc. Les robots LREM voteront comme des automates. Telle est la monarchie macroniste. Non ce n’est plus la démocratie parlementaire » martèle-t-il sur Twitter.

Le débat du 28 avril s’annonce donc très houleux en raison des divergences entre le Gouvernement en place et les députés de l’opposition. Nous espérons en savoir plus prochainement sur ce qui a été voté pour le plan de déconfinement !


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !