Coronavirus : on connaît la date du plan de déconfinement !

Le déconfinement étant prévu pour le 11 mai, les entreprises et leurs employés sont en droit de s’inquiéter sur ce qui est prévu dans leur filière…

22 245 morts, 389 nouveaux décès en 24h, baisse constante du nombre de patients hospitalisés en réanimation depuis 16 jours : voici les nouveaux chiffres du en France.

Et pourtant, le déconfinement se rapproche de plus en plus et fait naître l’espoir parmi les entreprises les plus impactées par le coronavirus. En ce sens, le Gouvernement construit actuellement le plan de déconfinement et travaille sur des propositions concernant tous les secteurs d’activités.

Selon nos dernières informations, le plan de déconfinement serait présenté mardi prochain, ce qui a de quoi intéresser toutes les entreprises, notamment les artisans et petits commerçants à l’avenir incertain.

Un plan de déconfinement prévu pour mardi 28 avril

De nombreuses questions subsistent après les dernières déclarations de l’Exécutif : port du masque obligatoire, réouverture des commerces, transports en commun, retour à l’école échelonné ou non… Tout le monde espère avoir enfin une réponse définitive concernant ces sujets pour ne plus être dans le flou.

Ce plan de déconfinement sollicite tout particulièrement les élus locaux. Edouard Philippe les a sollicité jeudi et vendredi et Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoires, les recevra à nouveau lundi. Le Premier Ministre doit avoir « plusieurs réunions de travail durant le week-end sur les sujets prioritaires » comme les masques et la généralisation des tests du COVID-19.

Autre nouvelle : l’Assemblée Nationale débattra du déconfinement le 5 mai, soit seulement 6 jours avant la date fixée. Rappelons tout de même que ce déconfinement se fera de manière progressive. Il ne faudra pas vous attendre à reprendre un rythme de vie normal avant de longs mois…

Coronavirus : Edouard Philippe travaille sur le plan de déconfinement
Source : DNA

Coronavirus : quelles mesures du Gouvernement pour les filières les plus touchées ?

L’impact du coronavirus est lourd pour de nombreuses filières et le Gouvernement tente tant bien que mal de rassurer les secteurs les plus touchées par le coronavirus.

Les commerçants : décidés à rouvrir leurs commerces

Via le Président de la Confédérations des Commerçants de France, Francis Palombi, les commerçants, ont fait savoir qu’ils étaient « mobilisés » et « fermement décidés à ouvrir » après le 11 mai. Ils souhaitent avoir au plus vite « les règles du jeu ».

Les vendeurs de tissu ont été autorisé à rouvrir leurs portes dès vendredi. En effet, le Gouvernement compte sur eux pour approvisionner les matières premières nécessaires à la fabrication de masques maison.

A Paris, où la situation est compliquée, 9 marchés ont eu l’autorisation de vendre à distance leurs produits. Ils proposent ainsi aux parisiens de commander et d’être livrés chez eux ou de venir retirer leurs commandes. Cette mesure devrait aider les habitants de la ville à faire leurs courses alimentaires plus facilement.

Le personnel soignant : toujours aucune mesure concrète

Alors que l’ensemble de la profession est en ligne directe contre le coronavirus, personne ne connaît encore les mesures qui vont être déployées pour le secteur médical. a promis des actions fortes mais nous n’en savons toujours pas plus.

Le docteur Kabkéo Souvanlasy, médecin généraliste en Seine-Saint-Denis depuis une trentaine d’années, est notamment décédé des suites du coronavirus. Le département manque de plus en plus de praticiens et la situation reste critique…

Le Gouvernement apporte son aide à la compagnie aérienne Air France

Bruno le Maire a accordé une aide de 10 milliards pour Air France
Source : RTL

Suite à l’annonce de l’Etat Néerlandais portant sur une forte aide financière distribuée à KLM, , Ministre de l’Economie, a promis d’aider conséquemment Air France. 10 milliards d’euros seront ainsi octroyé à Air France-KLM. Cependant, l’accord se fera sous condition : Air France-KLM devra devenir « la compagnie aérienne la plus respectueuse de l’environnement de la planète ».

Le secteur totalement paralysé de la Restauration et de l’Hôtellerie va-t-il pouvoir relever la tête de l’eau ?

Les restaurants, bars et hôtels font partie des commerces ayant le plus souffert de la crise sanitaire. Les représentants de ce secteur ont pu s’entretenir avec le Président Emmanuel Macron ce vendredi. Le Président de la République a décidé d’élargir l’accès au Fonds de Solidarité à partir du 1er Juin : il a monté le plafond aux entreprises employant jusqu’à 20 personnes (contre 10 avant) et ayant un chiffre d’affaires ne dépassant pas les 2 millions d’euros (contre 1 million avant) de chiffre d’affaires.

Cependant, ce n’est que fin mai que le Gouvernement se prononcera sur la réouverture des hôtels, restaurants et bars. Bruno le Maire a insisté sur le fait que le Gouvernement voulait se protéger contre une potentielle seconde vague épidémique. « S’il y a une relative sérénité » dans l’évolution de l’épidémie, une réouverture pourrait se faire « entre le 2 juin et le 20 juin » a déclaré Alain Ducasse, chef étoilé, suite à la réunion avec le Président Emmanuel Macron.

Les clubs de football ont de quoi être ravis

Grande avancée pour le monde du Football ! Les clubs ont obtenu un accord entre la Ligue et ses diffuseurs (Canal + et beIN Sports) : les matchs de L1 et L2 déjà disputés seront bien payés. C’est donc plusieurs millions d’euros qui seront distribués aux clubs, ce qui pourra soulager les clubs les moins sereins financièrement.

 

Quid du secteur automobile ?

Le Ministre de l’Economie a également souhaité soutenir le secteur de l’automobile, très fortement impacté par le coronavirus. Un plan d’aide de 5 milliards d’euros sera prochainement déployé pour le groupe Renault.


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !