Charlie Hebdo : Yann Moix taclé par Caroline Fourest concernant ses propos

Comme vous le savez, le procès concernant les attentats de janvier 2015 a commencé. Yann Moix a pris la parole concernant le choix de Charlie Hebdo.

Caroline
Source : capture C à Vous

Il y a 5 ans, les caricatures de avaient déjà été propulsées sur le devant de la scène avec de vifs débats, et même des polémiques. En janvier 2015, la rédaction du journal avait été prise pour cible à cause de ces dessins puisque les auteurs des faits avaient notamment pu les évoquer pendant qu’ils assassinaient plusieurs personnes. Alors que le procès vient de s’ouvrir, Yann Moix a pris la parole pour évoquer sur le plateau de Cnews que ce choix n’était pas judicieux.

Quels sont les propos de Yann Moix ?

Celui qui est souvent pris pour cible à cause des déclarations a précisé que cela ressemblait « à un bras de fer ». Pour Yann Moix, cette façon « de continuer le combat [est] totalement immature et digne d’une cour de récréation ». Ce n’est pas la première fois que les propos de cet homme se retrouvent dans la presse puisqu’il est souvent taclé et pris pour cible. Le chroniqueur a donc eu une réponse à savoir celle de Caroline Fourest qui a collaboré avec la rédaction de Charlie Hebdo.

  • Ce samedi, elle était face à Ali Badou et elle a partagé notamment son mécontentement.
  • Caroline Fourest exprime sa lassitude, car elle semble fatiguer de toujours entendre les mêmes affaires qu’elle peut décrire comme des « conneries ».
  • Pour elle, Yann Moix « remet une pièce dans le jukebox » et elle reste certaine qu’il ne faut pas son travail d’intellectuel.
  • Il ne profite pas de son temps d’antenne selon elle pour « essayer de parler à la jeunesse et expliquer qu’il faut interpréter un dessin dans un contexte.

Ce n’est pas le seul qui a rythmé un débat concernant le choix de Charlie Hebdo. La rédaction a même eu la mauvaise surprise de constater la suppression d’un compte sur les réseaux sociaux. Après quelques publications dans la presse, il a fait son retour. Toutefois, les caricatures sont toujours au centre d’un débat : fallait-il oui ou non les publier 5 ans après les faits ?

L’ouverture d’un procès emblématique pour la

Ce procès concernant les attentats de Paris va marquer à jamais l’histoire de la France, même si les principaux responsables ne sont pas présents. En effet, les deux frères qui avaient pris pour cible la rédaction de Charlie Hebdo et tué par la suite un policier ont été abattus alors qu’ils avaient pris la fuite pour se rendre dans une imprimerie. En ce qui concerne, Coulibaly, il avait tué une femme policière puis pris pour cible l’Hyper Cacher. Plusieurs personnes ont aussi perdu la vie et certaines victimes sont présentes lors du procès.

Il a, lui, été aussi abattu par les forces de l’ordre alors qu’il était retranché dans ce commerce. Cette affaire a bouleversé les Français ainsi que les médias, mais, 5 ans après les faits, elle est toujours sur le devant de la scène avec des discours qui n’ont finalement pas évolué. C’est sans doute ce que Caroline Fourest a reproché à Yann Moix puisqu’il a finalement repris les mêmes paroles sans, forcément, faire avancer cette affaire dramatique. Ce procès est toutefois emblématique et c’est pour cela qu’il est filmé. Plusieurs salles sont ouvertes, de nombreuses parties civiles sont au rendez-vous et il faudra attendre plus de 40 jours pour connaître l’issue des audiences.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.