Monster Hunter : c’est incroyable, découvrez la date du jeu vidéo adapté en film !

Une nouvelle adaptation vidéoludique fera très bientôt son apparition sur les écrans, réalisée par un habitué du genre : Paul W.S Anderson.

Monster Hunter
Source : Youtube

Paul W.S Anderson est un boulimique des adaptations de jeux vidéos au ! Après avoir réalisé Mortal Kombat en 1995 ainsi que la quasi-totalité de la franchise Resident Evil (avec sa femme et muse Milla Jovovich), le metteur en scène s’apprête à dévoiler Monster Hunter, son dernier film, qui voit sa date de sortie être avancée de quelques mois, alors que la plupart des blockbusters ne cessent de décaler la leur. Pour fêter cette nouvelle, un court teaser a été dévoilé et annonce du lourd !

Monster Hunter, c’est quoi ?

Il s’agit d’une série de jeux vidéos développée et éditée par Capcom. Comme son nom l’indique, les montres y sont rois et le joueur devra les tuer ou le capturer en fonction des quêtes qui seront indiquées. Le joueur aura la possibilité d’améliorer ses compétences et ses armes en récupérant des composants après avoir tué les monstres. Le film, de son côté, présente son synopsis ainsi : Notre monde en cache un autre, dominé par de puissants et dangereux monstres. Lorsque le Lieutenant Artemis et son unité d’élite traversent un portail qui les transporte dans ce monde parallèle, ils subissent le choc de leur vie. Au cours d’une tentative désespérée pour rentrer chez elle, le brave lieutenant rencontre un chasseur mystérieux, qui a survécu dans ce monde hostile grâce à ses aptitudes uniques. Faisant face à de terrifiantes et incessantes attaques de monstres, ces guerriers font équipe pour se défendre et trouver un moyen de retourner dans notre monde.

Pourquoi les fans ont peur ?

Si les fans craignent le pire, c’est simplement à cause de Paul W.S Anderson. Le réalisateur est conspué par une très large partie des amateurs du jeu Resident Evil car ils considèrent que le metteur en scène a gâché la franchise au cinéma. Celui-ci s’est éloigné du genre horrifique pour offrir un film d’action avec des zombies, et les nombreuses suites ont poursuivi cette logique. Sur la fin, Paul W.S Anderson s’est même lâché, envisageant la saga comme un moyen de s’amuser avec des jouets cinématographiques (comme la 3D) sans respecter un semblant de logique ou de crédibilité. Nous étions très loin de l’univers édité sur console par Capcom.

La saga mettait en avant au cinéma Milla Jovovich, et la revoir être l’ principale de Monster Hunter rappelle de mauvais souvenir aux fans de Resident Evil qui craignent de voir une nouvelle fois le couple détruire tout ce qu’ils aiment.

Pourquoi on attend malgré tout ce film ?

Comme on vous l’expliquait, derrière sa caméra, Paul W.S Anderson est comme un enfant, qui s’amuse. Cet univers est l’occasion pour lui de se laisser totalement aller et d’offrir des effets spéciaux de qualité au service de son film. Et le premier court teaser donne raison à cette impression tant le premier monstre qu’il nous présente est éblouissant de réalisme. Généralement, les films du réalisateur sont techniquement très réussis et ne souffrent souvent pas d’effets spéciaux peu convaincants. Si son Pompéi n’avait pas conquis la critique, il était solidement mis en scène et proposait de très impressionnantes scènes de destruction. C’est un plaisir totalement régressif, certes, mais c’est un plaisir. 

Une date de sortie avancée

Alors que le long métrage devait se présenter aux spectateurs du monde entier en avril prochain, sa date de sortie a été avancée de quelques mois. C’est finalement en décembre qu’il sera disponible ! Un choix très curieux en ces temps troubles pour la distribution cinématographique. En effet, du fait de l’épidémie de en cours, énormément de films ont préféré décaler leur date de sortie, parfois de plusieurs mois (voire un an). Des gros blockbusters très attendus ne sont pas sortis au cinéma (Mulan), et d’autres sont dans l’attente (Wonder Woman 1984, Black Widow). Tenet est le seul gros film a être sorti au cinéma et son box-office est extrêmement décevant, même si tout à fait solide si on prend en compte le contexte actuel.

On se demande donc quelle mouche à piquer les producteurs mais on saura d’ici quelques semaines s’ils ont eu raison d’avancer la date de sortie. Peut-être espèrent-ils un boulevard en l’absence de gros film ? Rendez-vous en décembre pour en avoir le coeur net.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.