Les 7 cryptomonnaies prometteuses à acheter en 2020 et au-delà !

BTC LTC

L’apparition des cryptomonnaies a créé une nouvelle façon d’investir. Ces monnaies ont révolutionné le monde des affaires et leur investissement représente une énorme opportunité très bénéfique.

C’est un marché d’investissement à forte croissance, extrêmement promoteur qui procure des retombées aussi multiples que variées.

Malgré son jeune âge, le nombre d’investisseurs qui font usage de la cryptomonnaie ne cesse d’augmenter régulièrement et d’une façon remarquable dans le monde entier. L’investissement dans la cryptomonnaie ne cesse de séduire et d’attirer le grand public.

Les personnes qui se sont fait des millions un peu partout dans le monde en investissant dans la cryptomonnaie ne sont plus à compter aujourd’hui. Néanmoins, tout comme l’investissement en Bourse ou en immobilier, l’investissement dans la cryptomonnaie exige beaucoup de prudence et la détention des informations fiables, valides et pertinentes. Il est très important d’y consacrer du temps et beaucoupd’efforts afin de réaliser une évaluation efficace des tendances futures dans ce domaine.

Finie l’année 2019 ! Cette année 2020 annonce une grande hausse et de nombreuses monnaies numériques prometteuses ont émergé. Découvrez dans cet article les cryptomonnaies les plus prometteuses en 2020.

(BTC) : l’or numérique

Le Bitcoin est aujourd’hui considéré comme le roi du monde de la cryptomonnaie ou de la monnaie virtuelle. Il s’agit de la toute première cryptomonnaie à avoir retenu l’attention du grand public et est la divise la plus manipulée par les investisseurs. C’est également la première monnaie numérique a fonctionné avec le système de blockchain. Afin de permettre des paiements en ligne sans l’intervention d’aucune tierce personne (Mastercard par exemple), le Bitcoin s’est donné comme objectif de fournir une version électronique de pair à pair (peer-to-peer) de l’argent liquide.

Annoncée le 1er novembre 2008 par Satoshi Nakamoto, cette cryptomonnaie a réussi à démontrer sa capacité à résister à l’examen du temps et son statut de valeur d’investissement. La hausse rapide et inattendue de sa valeur a provoqué une explosion du nombre d’investisseurs de cette monnaie virtuelle. Cette explosion a contraint un nombre important de commerçants à accepter le Bitcoin comme un moyen légitime de paiement. Ce qui a propulsé Bitcoin vers son but de devenir une monnaie acceptée de tous dans le monde entier.

Pour l’année 2020, à travers le « halving », le Bitcoin a prévu de réduire considérablement sa création monétaire de moitié en passant de 12,5 à 6,25 BTC toutes les dix minutes. Rappelons que les halvings ont lieu tous les 4 ans et ceux de 2012 et 2016 ont entraîné une importante revalorisation de cette cryptomonnaie. De même, le modèle « réserve de valeur absolue » continuera d’être exploité.

Établir une liste des plus prometteuses cryptomonnaies en 2020 sans y mettre le Bitcoin serait probablement une liste incomplète.

Ethereum (ETH) : la cryptomonnaie la plus préférée du secteur ICO

Lancé en novembre 2015 par le russo-canadien Vitalik Buterin, Ethereum est considéré aujourd’hui comme l’une des cryptomonnaies les plus populaires et la deuxième sur le marché en termes de capitalisation derrière le Bitcoin. Depuis son lancement, cette monnaie virtuelle a rapidement traversé l’étape de l’obscurité pour devenir une référence dans le monde des cryptomonnaies. Elle a connu une importante augmentation de sa valeur et constitue la première plateforme révolutionnaire à apporter le concept de « contrats intelligents » avec le système de blockchain. Une équipe de développeurs accompagne Buterin dans un travail et régulier afin de développer davantage et rendre plus performant la plateforme Ethereum.

Tout comme Bitcoin, Ethereum est capable non seulement de traiter plus rapidement les transactions et à moindre coût grâce au système blockchain, mais aussi d’exécuter des contrats intelligents. Il permet ainsi de réaliser des « smart-contrats » ou des contrats intelligents. Grâce à cette technologie, Ethereum serait capable de modifier, en améliorant de façon radicale, le processus de fonctionnement des transactions. Le système blockchain d’Ethereum pourrait à l’avenir jouer le rôle de « tiers de confiance » tels que les notaires ou encore les avocats.

Dans le même temps, Ethereum domine le marché en ce qui concerne le secteur des Initial Coin Offering (ICO). Notons que l’ICO est un moyen de levée de fonds qui marche à travers l’émission d’actifs numériques échangeables contre les cryptomonnaies lors du lancement d’un projet.

Pour l’année 2020, les prévisions d’Ethereum sont plutôt optimistes en ce sens qu’il pourrait bien se développer et continuer de se montrer comme l’un des leaders du monde des cryptomonnaies. La richesse de son écosystème et les prévisions d’Ethereum font de lui, l’une des plus prometteuses cryptomonnaies en 2020.

Ripple (XRP) : la cryptomonnaie basée sur le système de règlement brut en temps réel (RBTR)

Lancé en 2012 par Arthur Britto, David Schwartz et Ryan Fugger, Ripple est une cryptomonnaie qui occupe actuellement la troisième place dans le top 5 des cryptomonnaies. Il se repose sur le système de règlement brut en temps réel (RBTR) mis en place par Ripple Labs. Plus de 75 institutions financières situées un peu partout à travers le monde se servent déjà de ce système de Ripple.

Son but est d’améliorer la rapidité des transactions financières notamment les transactions bancaires à l’international. Vu le temps que nécessitent les transactions financières surtout celles internationales et les frais exorbitants de transactions, Ripple vise à rendre toutes ces transactions plus rapides et bon marché.

Actuellement, Ripple dispose d’une équipe de plus de 150 personnes qui fait un travail régulier et permanent et c’est évidemment ce qui fait de lui l’une des plus importantes dans le monde de la cryptomonnaie. Grâce aux nombreux partenariats décrochés en 2019 avec plusieurs institutions financières surtout celui conclut avec MoneyGram et sa décision de se diriger vers les grandes entreprises et surtout les banques et organismes financiers, Ripple se montre comme l’une des cryptomonnaies les plus prometteuses en 2020.

Stellar Lumens (XLM) : la petite cryptomonnaie aux grands partenaires

Lancé en 2014 par Jed McCaleb (l’un des fondateurs de la cryptomonnaie Ripple) et Joyce Kim, Stellar Lumens est un protocole Open Source d’échange de valeurs. Basé au départ sur le même protocole que Ripple, Stellar Lumens vise essentiellement à effectuer quotidiennement et très rapidement de petits paiements (les micro-transactions), les paiements internationaux et ceux mobiles avec de faibles frais.

La préoccupation majeure des créateurs de cette cryptomonnaie est de rendre accessible de façon universelle l’économie mondiale. Ainsi, ils se chargent de faciliter la vie aux nombreuses personnes travaillant, vivant à l’étranger et qui envoient quotidiennement de l’argent à leur famille surtout dans les pays pauvres. Stellar Lumens a rendu accessible, peu coûteux et facile à utiliser, le système de paiement mondial. Contrairement à toutes les autres cryptomonnaies, l’être humain est placé au cœur de Stellar Lumens. Il est ainsi considéré comme l’humaniste dans le monde des cryptomonnaies.

En tenant compte du potentiel de Stellar Lumens, cette cryptomonnaie est sûrement sous-évaluée sur le marché actuel. Ses transactions sont quasi instantanées (2 à 3 secondes par transaction) et presque gratuites (0.00001 XLM par transaction).

Stellar Lumens a conclu des partenariats avec Stripe, Deloitte ainsi que la grande société américaine IBM. Il s’agit des partenariats pas les moindres, surtout celui conclu avec IBM dans le cadre du projet IBM Blockchain World Wire. Ce dernier partenariat lui permettra de donner satisfaction, ensemble avec IBM, aux problèmes liés aux transactions transfrontalières mondiales et il s’annonce très prometteur pour l’avenir de cette cryptomonnaie.

De même, Stellar dispose d’une équipe et d’une technologie assez solides et fiables, d’un produit opérationnel, d’une initiale d’ordre humaniste et ayant un impact positif sur le monde entier. Tous ces avantages lui permettent de se positionner à la hauteur des cryptomonnaies les plus prometteuses de l’année 2020.

Litecoin (LTC) : la cryptomonnaie désignée sous le nom de « argent numérique »

Le Litecoin est une cryptomonnaie lancée en 2011 par Charlie Lee qui, à l’image de Bitcoin, constitue une plateforme de transaction peer-to-peer pour servir en tant que monnaie numérique. Compte tenu des importantes améliorations techniques qu’a connues cette plateforme, le Litecoin est capable de traiter un nombre considérable de transactions avec des frais très faibles. En réalité, le Litecoin est mis en place pour traiter et faciliter quotidiennement les petites transactions (micro-transactions) de ses investisseurs.

Notons que la chaîne de blocs Litecoin est un fork de la chaine Bitcoin. L’équipe de développement de Litecoin est assez solide et a récemment sorti une réalisation réussie et très remarquable avec le premier échange atomique.

Nano : anciennement connu sous le nom de RaiBlocks (XRB)

Nano est une cryptomonnaie lancée pour trouver une satisfaction au problème de l’évolutivité. Il dispose des transactions pratiquement instantanées avec des frais très faibles et sa devise reste : « faire une chose et bien faire une chose ». Le but de Nano est de proposer à ses utilisateurs un niveau de prouesse et d’évolutivité jamais atteint par les autres cryptomonnaies. Grâce à sa structure de programmation unique, cette cryptomonnaie permet à chacun de ses utilisateurs de disposer de leur blockchain personnel. Ainsi, les transactions deviennent de plus en plus rapides et les frais généraux sont conséquemment faibles.

Contrairement aux autres cryptomonnaies, notamment Bitcoin qui offre un temps de transactions assez lent avec des frais très élevés, les investisseurs de Nano peuvent effectuer conjointement plusieurs transactions avec une certaine rapidité et sans frais. Au vu de sa valeur actuelle sur le marché et la fondation légère de ses chaînes de comptes, Nano se présente comme l’une des cryptomonnaies à surveiller de près en 2020.

NEO : anciennement appelé AntShares

Lancé en 2014 par une société asiatique sous le nom d’AntShares, ce système de paiement décentralisé est rebaptisé en 2017 par Da Hongfei sous le nom de NEO. Parfois appelé, « l’Ethereum de la », NEO constitue une plateforme d’applications décentralisée des contrats intelligents tout comme Ethereum et qui tient compte des applications développées comportant plusieurs langages de programmation.

Il permet de réaliser des transactions financières en peer-to-peer. Les frais d’exécution sont réglés par un spécial Token dénommé GAS pendant que le token NEO sert dans les votes concernant le système blockchain. Sa priorité est de numériser de nombreux types d’actifs qui ont été depuis toujours conservés par des moyens plus traditionnels et rendre ainsi leur usage plus facile grâce aux contrats intelligents ou aux smart-contrats. L’équipe qui assure le développement de cette cryptomonnaie compte six investisseurs internes et un nombre important de développeurs qui travaillent sans cesse pour une plateforme plus satisfaisante.

Investir dans le NEO regorge de nombreux avantages tels que l’achat des biens sans aucun intermédiaire, le transfert de propriété d’une personne à une autre sans oublier le partage rapide et assez facile des actifs numériques et notamment en échappant aux frais souvent élevés. Tous ces avantages ont permis à NEO de se montrer comme l’une des cryptomonnaies à suivre dans les prochains mois.

Cardano (ADA) : anciennement connu sous le nom d’Input Output Hong-Kong

Lancé en 2015 par Charles Hoskinson et Jeremy Wood, Cardano est l’une des chaînes de blocs de contrats intelligents les plus sécurisées. Il s’agit d’une plateforme de monnaie virtuelle plus avancée avec la technologie de smart-contrats ou de contrats intelligents à l’image de celle d’Ethereum. Le but de cette cryptomonnaie est d’essayer d’apporter du mieux que possible une satisfaction aux nombreux problèmes du monde de la cryptomonnaie surtout ceux concernant l’évolutivité et le vote démocratisé.

Capable de rivaliser la domination d’Ethereum dans le monde des contrats intelligents, Cardano essaie de mettre sur pied, son propre langage de programmation identique à celui d’Ethereum. Néanmoins, il focalise son attention et adopte comme priorité l’interopérabilité avec toutes les autres cryptomonnaies. Il travaille régulièrement dans le but de se faire reposer sur un logiciel qui sera entièrement Open Source.

Son équipe de développement est composée de certains meilleurs cerveaux qui font partie de l’industrie de la blockchain et qui cherchent à mettre en place une base assez solide capable de remorquer d’autres cryptomonnaies dans l’avenir.

EOS : la cryptomonnaie considérée comme le « Ethereum killer »

Lancé en 2018 par Dan Larrimer, la cryptomonnaie EOS dispose des projets de perfectionnement capables de remettre en cause la domination de la plateforme Ethereum dans le domaine des contrats intelligents. Sa priorité est de donner une satisfaction aux problèmes d’extensibilité qui mine depuis toujours le réseau d’Ethereum surtout au moment des transactions assez élevées.

L’avantage d’EOS réside dans ce sens où celui qui a mis en place l’ décentralisée peut supporter les frais contrairement à l’utilisateur, qui ne supporte rien du tout. La cryptomonnaie EOS présente des avantages d’ordre technique par rapport Ethereum comme, la preuve déléguée de l’enjeu et des autres améliorations de protocole. Son potentiel lui permet quand même de soutenir l’affirmation de « Ethereum killer ».

En conclusion, retenez que vous ne devez jamais investir dans les cryptomonnaies sans vous informer au maximum, sans être capable d’évaluer et de bien comprendre vos différentes transactions. Néanmoins, c’est un processus assez passionnant dans un univers très dynamique et innovant. N’hésitez pas à vous informer pour vous lancer dans la cryptomonnaie en cette année 2020 où de nombreuses monnaies numériques s’annoncent très prometteuses.

 


Avatar

Hugo Moratus

Passionné depuis mon plus jeune âge par le web, j'ai passé un bac L avant de me tourner vers la rédaction. Aujourd'hui, j'essaye de lier ces deux passions !